AccueilCe que je croisLe coup de Blues de la bourse de Tunis

Le coup de Blues de la bourse de Tunis

Le conflit Ukrainien a exacerbé une situation, déjà compliquée, de l’économie Tunisienne et des finances publiques du pays. Les négociations avec le FMI avaient débuté début Juillet. Leurs réussites sont cruciales pour le pays et les réformes qu’elles devraient entrainer le sont tout autant. La saison touristique s’annonce prometteuse et c’est tout le bien que l’on souhaite à ce secteur qui a payé un lourd tribu des suites de la pandémie de COVID-19. Si les sociétés cotées en bourse ont fait preuve d’une remarquable résilience tout au long de ces dernières années, la Bourse de Tunis se ressent de la morosité économique du pays.

Les transactions sur actions évoluent à un rythme moyen de 5 millions de dinars/jour, loin des +10 millions de dinars/jour de 2010. La capitalisation boursière a diminué de 244 millions de dinars courant le 1er semestre 2022. C’est dans ce contexte de stagnation, voire de recul de l’activité boursière que se sont tenues, sous l’égide de l’AIB (Association des Intermédiaires en Bourse), deux journées de réflexion, les 17 et 18 Juin 2022 à Mahdia, réunissant le CMF, la Bourse de Tunis, Tunisie Clearing, de hauts cadres du Ministère des Finances et les représentants de la plupart des intermédiaires en bourse et des sociétés de gestion. Plusieurs thématiques ont été abordées dont le développement de l’activité de la Bourse de Tunis, l’état des lieux du marché obligataire primaire et secondaire et les voies et moyens de sa dynamisation, les autres spécificités du marché des titres de créances en Tunisie, la titrisation des créances  et un aperçu sur le financement du budget 2022. Les nombreuses recommandations issues de ce conclave feront l’objet d’un suivi par une commission créée à cet effet.
Les souscriptions aux deux premières tranches de l’Emprunt national 2022 ont été une nouvelle occasion pour la profession de s’illustrer, avec une contribution de 67 % des 1,194 milliards de dinars levés. Nous attendons avec impatience la finalisation de la grande réforme des marché des capitaux qui donnera à notre corporation davantage d’espace pour s’exprimer et contribuer davantage au financement de l’économie Tunisienne.
Le guide ESG élaboré par la Bourse de Tunis en collaboration avec le Conseil du Marché Financier a été de nouveau abordé à travers le colloque organisé par la Bourse de Tunis sous le thème « Etablissements et Entreprises publiques & privées : tous engagé dans la RSE ». Convaincus de la justesse d’un engagement ESG des opérateurs économiques et souhaitant consolider l’effort de la Place pour la sensibilisation de notre écosystème à son importance, nous inaugurons une rubrique, préparée par Mme Sonia Ben Frej, dédiée à cette thématique, par un premier état des lieux sur le reportingESG dans le secteur bancaire. Cette rubrique est naturellement ouverte à l’ensemble des contributeurs qui le souhaitent comme toutes les autres rubriques de notre newsletter.

*Dalenda BAYOU. Présidente AIB

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,001SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -