19 C
Tunisie
mardi 27 octobre 2020
Accueil Monde Le cours du blé passe au-dessus des 200 euros la tonne

Le cours du blé passe au-dessus des 200 euros la tonne

Les prix du blé ont fortement progressé mardi après-midi sur le marché à terme européen des céréales, boostés par la météo et la perspective d’un nouveau plan de relance américain qui stimule une baisse de l’euro face au dollar, et facilite les exportations du blé européen, rapporte le site Terre-net.

- Publicité-

Peu avant 17 h mardi sur Euronext, la tonne de blé tendre prenait 2,50 euros sur l’échéance rapprochée de décembre pour exploser le seuil fatidique des 200 euros la tonne à 200,25 euros, et 2,50 euros sur l’échéance de mars à 199,25 euros, pour plus de 48 800 lots échangés.

La tonne de maïs, pour sa part, progressait aussi de 2,50 euros la tonne sur l’échéance de novembre à 174,25 euros, et de 2,75 euros sur l’échéance de janvier à 175,50 euros, pour 1 651 lots échangés.

L’euro a perdu du terrain face au dollar mardi après avoir grimpé de 0,57 % lundi. Les investisseurs semblent attendre la perspective d’un nouveau plan de relance aux États-Unis, après un tweet de Donald Trump appelant les législateurs à travailler ensemble pour se mettre d’accord sur le sujet, indiquaient des analystes du marché des changes.

Côté cultures, le déficit hydrique persistant sur la Russie et l’ensemble du continent sud-américain renforcent la fermeté du marché agricole, souligne Agritel. Si le sud de la Russie reçoit quelques millimètres, le centre demeure très sec et suscite des craintes à l’arrivée de l’hiver, selon le cabinet.

Les exportations françaises de blé tendre vers les pays hors Union européenne ont été extrêmement basses en septembre, note Intercourtage qui les estime à 217 000 tonnes, contre 600 000 estimées en août. « Il faut revenir à août 2006 pour trouver un volume aussi bas, à 196 640 tonnes », indique Intercourtage dans une note. « La Chine semble néanmoins devoir être l’un des principaux acheteurs de l’origine France pour les semaines à venir, alors que l’Algérie pourrait se tourner vers de l’origine mer Noire pour ses prochains appels d’offres », ajoute Agritel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,334SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles