AccueilLa UNELe gouvernement Hachani tente de colmater les brèches par les Obligataires

Le gouvernement Hachani tente de colmater les brèches par les Obligataires

Les souscriptions à la quatrième tranche de l’Emprunt Obligataire National 2023, dont le montant est fixé à 700 millions de dinars (MD), démarrent demain, lundi 27 novembre 2023. Pour la troisième année consécutive, la Tunisie émet des emprunts obligataires nationaux comme mécanisme de financement du budget de l’Etat. Les souscriptions à cette quatrième tranche se poursuivront jusqu’au 5 décembre 2023 avec la possibilité de clôturer la souscription avant cette date ou la prolonger.

En effet, la souscription dans l’emprunt obligataire national est possible, selon le choix du souscripteur dans les trois types de catégories A, B et C. La durée de remboursement varie entre 5 et 10 ans, selon la catégorie et la valeur nominale de chaque obligation qui a été fixée à 10 dinars (A), 100 dinars (B), et 100 dinars (C). Le gouvernement ambitionne de mobiliser, à travers l’émission des quatre tranches de l’Emprunt Obligataire National 2023, un montant de 2,8 milliards de dinars contre 2, 9 milliards de dinars, en 2022.

–    Baisse possible des taux d’intérêt des banques

L’analyste financier, Bassem Ennaifer, a indiqué dans une déclaration à l’Agence TAP, que la loi des finances 2023 a fixé comme objectif la mobilisation de 2,8 milliards de dinars mais le trésor avait réussi à lever 2,584 milliards de dinars pour les trois premières tranches de l’Emprunt national 2023.

Il a estimé que la souscription à la quatrième tranche de l’emprunt obligataire national devrait réussir à dépasser l’objectif prévu (700 MDT), en raison du besoin de l’Etat à des financements, notamment, que la Tunisie devra rembourser un certain nombre de ses dettes extérieures et intérieures.

Ennaifer a, en outre, rappelé que la Tunisie à l’instar de plusieurs pays du monde enregistre, au cours de cette période, un taux directeur élevé, faisant savoir qu’au début du deuxième semestre 2024, les différentes banques centrales devront réviser à la baisse, le taux d’intérêt principal. Et de poursuivre que cette mesure sera appliquée à la Banque Centrale de Tunisie(BCT) si la tendance baissière du taux d’inflation se poursuit. Notons, de notre part que ce recours accrus aux Obligataires, fait courir un sérieux risque d’effet d’éviction du crédit pour les entreprises et les particuliers !  

–    Nemsia bat déjà le rappel des banquiers et des assureurs

Par ailleurs, l’analyste financier a souligné que le gouvernement aura recours à nouveau, en 2024, au mécanisme de l’Emprunt Obligataire National pour qu’il devient un instrument annuel à l’instar des Bons du Trésor Assimilables (BTA). « Il est prévu de mobiliser, en 2024, un montant de 2870 millions de dinars » a-t-il estimé.
Le 19 novembre 2023, la ministre des Finances, Sihem Nemsia, a organisé, une série de réunions avec les directeurs généraux des institutions financières du secteur, banque, assurance et intermédiation boursière. Ces réunions ont porté sur les préparatifs au démarrage des souscriptions pour la quatrième tranche de l’emprunt obligataire national 2023, prévu du 27 novembre au 5 décembre 2023.

A cette occasion, la ministre a expliqué l’importance de s’engager dans le processus de souscription, compte tenu des conditions appropriées qu’il offre en tant qu’opération d’épargne à moyen terme et de son importance dans la mobilisation des ressources pour financer le budget de l’Etat pour cette année.
Elle a mis en exergue, également, le rôle du secteur financier dans le soutien des efforts de l’Etat et dans la réussite des émissions des tranches précédentes de l’emprunt obligataire national 2023.

–    Le marché de l’Obligataire pour remplir les poches de l’Etat

Pour leur part, les représentants du secteur financier ont réaffirmé leur engagement pour la réussite du processus de souscription de cette tranche de l’emprunt obligataire et pour continuer à soutenir les efforts de l’Etat pour financer son budget.
A rappeler que le trésor avait réussi à lever 1,024 milliard de dinars pour la troisième tranche de l’Emprunt national 2023. Il dépasse, ainsi, le montant initialement fixé à 700 millions de dinars. Soit un taux de réponse de 146%. Le directeur général de Tunisie Clearing, Maher Zouari avait déclaré, en septembre 2023, que cette tranche a été collectée à raison de 79% par les intermédiaires en Bourse et de 21% par les banques.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -