AccueilLa UNELe programme «Un logement pour chaque Tunisien» serait-il la panacée?

Le programme «Un logement pour chaque Tunisien» serait-il la panacée?

Le secteur immobilier en Tunisie a connu ces dernières années une hausse remarquable des prix, ce qui s’est traduit ipso facto par une chute des ventes, d’une part, et une désaffection des citoyens, de l’autre.

- Publicité-

Dans ce même contexte, le projet de loi n°104 de l’année 2020 relatif à  la relance économique et le règlement des infractions de change, a été approuvé mercredi  par l’Assemblée des représentants du peuple par 110 voix pour, 7 contre et 5 abstentions. Une législation qui garantit à tout Tunisien  la possibilité d’acquérir un logement grâce à un prêt avec un taux d’intérêt ne dépassant pas 3%.

Le remboursement s’effectuera sur une durée maximale de 40 ans, sans exigence d’autofinancement pour la première maison.

Le président de la Chambre nationale des promoteurs immobiliers Fahmi Chaabane, cité par African manager ar, a qualifié  ce programme de logement pour chaque Tunisien  de « programme révolutionnaire ».

La  Banque centrale de Tunisie a fait savoir  que la valeur des prêts bancaires destinés à l’acquisition d’un logement s’élève à 11 milliards et 725 millions de dinars jusqu’à la fin de l’année 2020.

En outre, l’augmentation du taux d’intérêt des banques a eu un impact évident r sur l’évolution des crédits à l’habitat, qui n’ont pas progressé de manière significative.

En effet, le montant total des crédits immobiliers est passé de 11 milliards et 279 millions de dinars en décembre 2019 à seulement 11 milliards et 725 millions de dinars au fin 2020, ce qui veut dire que le montant des crédits immobiliers accordés par les banques tunisiennes n’a pas dépassé les 446 millions de dinars  durant toute l’année 2020.

Hausse généralisée des prix

De plus, a été remarquée une augmentation de l’indice des prix de l’immobilier de 7 %, à fin mars 2021, par rapport à la même période en 2020, selon l’Institut national de la statistique.

Cette augmentation est due notamment à la hausse des prix des villas de14,4%, tandis que les prix des immeubles et des appartements ont signé une progression  de 6,2% et 6,1% respectivement.

Par rapport au quatrième trimestre 2021, les prix de l’immobilier ont augmenté de 2,3%, suite à une hausse des prix des logements et des terrains de 3%, et des appartements de 0,8%.

L’institut National de la Statistique a également annoncé une augmentation de 16,8% des transactions foncières, au cours du premier trimestre 2021. Cette augmentation a touché principalement les terrains bâtis avec un taux de 18,6% et, dans une moindre mesure, les appartements avec un taux de 11,8% et les villas avec un taux de 6,1%.

L’immobilier grimpe de 86% en 10 ans

Par ailleurs, une étude publiée par la Chambre professionnelle des promoteurs immobiliers a révélé que les prix de l’immobilier ont augmenté de 86 % au cours des dix dernières années, notant que les prix des unités de logement n’ont augmenté au cours des cinq dernières années que de 46 %. , tandis que les prix des maisons ont augmenté de 60 % et des terrains à bâtir de 41 %.

L’étude, publiée par le site Internet d’Al-Araby Al-Jadeed, a indiqué que les prix élevés résultant du renchérissement  des prêts au logement est l’une des principales raisons de la stagnation de l’immobilier qui s’explique par le fait que les postulants aux crédits sont pénalisés par des taux  d’intérêt élevés, en plus à la baisse de leur pouvoir d’achat due à l’inflation.

La même étude a expliqué que pour sauver le secteur , il faut trouver principalement des solutions financières, représentées par la réduction du coût des prêts au logement obtenus par les citoyens, de pas plus de 7%, alors que le taux d’intérêt atteint actuellement 11%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,458SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles