Les mots très durs de Taboubi envers le gouvernement et l’Etat !

1

Reçu, ce mardi, quelques heures auparavant par le président de la République, Béji Caïd Essebsi, le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, s’est lâché, à la conférence nationale du département des offices et des établissements publics, en conclave actuellement à Hammamet, contre l’Etat tunisien qui « manque d’hommes d’Etat tels qu’ils doivent officier dans un Etat authentique, c’est-à-dire dotés de clairvoyance ».

Ila ajouté que toutes les entreprises publiques sont visées par ce qu’il qualifiée de « bande »- terme dont il a affirmé porter l’entière responsabilité- qu’il a accusée de « sillonner le monde pour mendier et en tirer leur légitimité, et nullement au titre de la défense des intérêts du peuple ».

« Ils vendent des chimères, mais ce ceci ne passera pas par L’UGTT, une force du bien qui n’a pas vocation à traiter avec des personnes qui font commerce de vaines chimères dans un pur esprit mercantiliste », a-t-il dit cité par Mosaïque fm.

Sur un ton encore plus dur, il s’en est pris au gouvernement qu’il a accusé d’ « appauvrir et de marginaliser intentionnellement le peuple ». « Ils nous ont vendu la misère et la marginalisation… nous n’avons trouvé ni médicaments, ni même les produits de première nécessité…Seule la Somalie a fait pire que nous…ce gouvernement est celui du facebook et certains criminels ont induit en erreur l’opinion public » (fin de citation).

1 COMMENTAIRE

  1. L’image qu’on peut avoir de ces actions et réactions de part et d’autre, Gouvernement et UGTT est déchirante. Les uns lancent de la mauvaise propagande aux autres. N’est- il pas plus judicieux de formuler au grand public avec plus de précisions les hypothèses du (es) problème(s) à résoudre et dont le citoyen est toujours victime des échecs des uns et des autres ? En effet notre majestueuse UGTT qui est considérée comme défenseur du peuple à partir uniquement des grèves et de l’arrêt de la production, ne peut elle pas envisager d’autres alternatives moins destructrices pour notre économie nationales ?
    L’UGTT, mérite d’être soutenue par le plus grand nombre d’intellectuels et d’experts bénévoles dont les solutions qu’ils envisagent ne seront pas toujours le recours à l’arrêt du travail productif.
    Leurs interventions vont concerner la lutte contre la corruption, contre l’anarchie pour un meilleur respect de la discipline sociale et celle du tunisien sérieux et compétent travailleur au service de son contemporain et de son prochain. L’UGTT mérite d’être soutenue volontairement par tous les Tunisiens non pas par peur d’une quelconque représailles, mais pour ses objectifs et ses priorités de venir à leur secours et auxquels elle doit inculquer la vrai valeur et la culture du travail bien fait et de celle du précieux temps à y consacrer. Notre temps est cher et nous ne devons pas le perdre dans des querelles évitables. L’UGTT en complicité avec les politiciens peuvent offrir aux Tunisiens la stabilité, la sécurité et le bonheur. L’actuelle ambiance est étouffante, ne favorise pas les plus motivés à s’investir et fait dégouter notre pays aux plus jeunes qui ont pris le chemin de l’exode et du suicide. Soyez SVP à la hauteur de vos responsabilité, soyer plus constructifs et plus pragmatiques. Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici