AccueilFinancesLes notes de la Banque de Tunisie rétrogradées par Capital Intelligence

Les notes de la Banque de Tunisie rétrogradées par Capital Intelligence

Capital Intelligence (CI), l’agence internationale de notation de crédit, a annoncé, jeudi, qu’elle a abaissé les notes de la Banque de Tunisie (BT). La note de devises à long terme est rétrogradée à «BBB-», tandis que la note des devises étrangères à court terme est maintenue à ‘A3’. La note de solidité financière est ramenée à ‘BBB’. La perspective pour toutes les notes reste «négative».

- Publicité-

Les notes reflètent l’augmentation du niveau de prêts non performants (PNP) et la faiblesse de la position de liquidité outre la poursuite des conditions difficiles dans lesquelles évolue l’environnement d’exploitation. CI a fait remarquer que la situation financière de BT est, cependant, soutenue par un bon niveau de couverture de provisionnement, un ratio d’adéquation de fonds propres, et une rentabilité encore au-dessus de la moyenne. La note de soutien est affirmée à ‘3 ‘. Comme le profil de l’actionnariat de la Banque a une large assise, le soutien viendrait, en cas de besoin, des autorités tunisiennes. Le soutien financier officiel, tout en n’étant pas garanti, serait probablement tributaire de la part de marché significative de la BT dans les dépôts du secteur bancaire national.

Comme c’est le cas pour l’ensemble du secteur bancaire tunisien, la BT a été négativement impactée par les événements survenus en Tunisie au cours de l‘année dernière. L’économie nationale a subi une forte baisse au premier semestre 2011, et cela a, à son tour, touché à la fois les segments de la banque de détail et d’entreprise. La BT a enregistré une hausse des prêts non productifs en 2010 ainsi que durant le premier semestre 2011. Cette tendance devrait se poursuivre au second semestre de 2011 et en 2012 en raison de l’effet différé des prêts posant problème.

Au crédit de la Banque, la couverture de provisionnement a été relevée en 2010 et un bon niveau a été maintenu au 1er semestre 2011. La Banque a une certaine exposition aux entreprises et personnes liées au régime déchu. La Banque a prudemment provisionné pour son exposition aux particuliers dans les comptes de 2010.

La mise en place d’un volant supplémentaire tient au très solide niveau d’adéquation des fonds propres de la BT, qui est le ratio le plus élevé dans le secteur. Toutefois, il existe un motif de préoccupation consistant en la position de liquidité serrée de la Banque. Bien que la liquidité serrée ait été enregistrée au niveau du secteur bancaire tunisien au cours de l’année dernière, la position de la BT est plus faible que la moyenne. La Banque ne dispose que d’une base très limitée des actifs liquides, et d’autres principaux indicateurs du ratio de liquidité, tels que le ratio des prêts par rapport aux dépôts, qui est élevé.

La rentabilité a été plus faible en 2010 en raison de la charge de provisionnement fortement élevée. La performance au cours du premier semestre était raisonnable, mais des défis relatifs aux revenus sont susceptibles de se maintenir alors que les marges resteront sous pression et il y aura des possibilités limitées d’expansion du bilan à moins que les dépôts ou autres formes de financement soient augmentés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,447SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles