AccueilLa UNELes pharmaciens d’officine s’élèvent contre la CNAM. Et ce ne serait pas...

Les pharmaciens d’officine s’élèvent contre la CNAM. Et ce ne serait pas une querelle d’apothicaire!

Un nouvel épisode du long contentieux entre les pharmaciens d’officine et la  Caisse nationale d’assurance maladie, avec son lot de menaces de rupture de convention, de fâcheries et d’accommodements. Un dossier dont le dernier développement est la confirmation par une source bien informée à la CNAM que l’accord  entre les deux parties est  toujours en place et en vigueur et qu’elles œuvrent, l’une autant que l’autre, dans le cadre d’une coopération bilatérale et dans un esprit de poursuite du dialogue.

- Publicité-

La même source  a confié à Africanmanager ar que l’hypothèse du non-renouvellement de la convention liant les deux parties est écartée,  les pressions qui s’invitent dans le dossier n’étant pas  nouvelles et s’étant  poursuivies ces dernières années, avec la constante  que la  « CNAM » est toujours regardée comme une structure nécessaire pour le citoyen tunisien.

Un problème de délais de remboursement !

Le président du Syndicat des pharmaciens d’officine,  Naoufel Amira , a indiqué que les relations avec la Caisse nationale d’assurance maladie se sont détériorées et que les délais de remboursement des prestataires de services, notamment les pharmaciens, médecins, laboratoires et cliniques, ne sont pas respectés.

Il a estimé que la « CNAM » est devenue une source de menace pour le système de santé dans son ensemble, et que la réforme du système de santé ne peut être réalisée sans celle des caisses sociales.

« il est clair que les ressources financières de la  CNAM  sont quasiment à sec  du fait qu’elle n’a pas reçu ses cotisations des deux caisses sociales, la CNRPS et la CNSS alors que  les délais du remboursement des prestataires des services ont été considérablement prolongés », a-t-il expliqué  dans une interview à la radio Jawhara Fm.

Ila ajouté que la convention entre les pharmaciens et la CNAM expirera fin décembre prochain, suggérant qu’elle ne sera pas renouvelée et que les relations avec la « CNAM» seront arrêtées, dès lors que le bureau national du Syndicat des pharmaciens d’officine  avait  renouvelé, au cours du mois de décembre 2020, la convention sectorielle avec la Caisse pour une durée d’un an seulement.

Crise des liquidités

La CNAM  est aux prises avec une grave crise de liquiditée, ses dettes s’élevant à 1,3 milliard de dinars, réparties entre 550 millions de dinars envers les structures de santé publique, 450 millions de dinars envers la Pharmacie centrale et 300 millions de dinars envers des vis-à-vis  du secteur privé.

En revanche, les cotisations destinées àe la caisse «CNAM» non prélevées par la Caisse nationale de sécurité sociale s’élèvent à environ 2 milliards de dinars, tandis que ses cotisations non perçues par la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale augmentent d’environ 2,5 milliards de dinars et ces dettes ont commencé à s’accumuler depuis 2016.

Bien que la caisse ait connu une amélioration du niveau  des cotisations des assurés début 2020, la crise de la pandémie de Covid-19 a fait irruption provoquant une grave perturbation  dans le transfert des cotisations.

L’Etat tunisien parie sur l’amélioration des soldes financiers des caisses sociales, dont les dettes s’élèvent à environ 5 milliards de dinars.

Période critique pour les caisses sociales

Il a également été officiellement décidé de relever de 50 % le plafond annuel des assurés sociaux auprès de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) à partir de février 2021.

L’ancien ministre des Affaires sociales, Mohammad Trabelsi, avait déclaré que « la CNAM» traverse une période très difficile, annonçant le retour aux négociations avec les prestataires de services de santé, notamment les médecins de diverses spécialités, les dentistes, les pharmaciens et les laboratoires. Tous les accords ont été renouvelés, que ce soit à court ou à moyen terme, à condition que les négociations pour les accords à long terme se poursuivent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,914SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles