AccueilActualitésLes procès à distance maintenus après la pandémie

Les procès à distance maintenus après la pandémie

Le ministre de la Justice Mohamed Bousetta a indiqué que les procès à distance seront maintenus après le coronavirus. Il a indiqué que la situation sanitaire dans le pays a accéléré la mise en place de ce mécanisme qui était longtemps programmé.

- Publicité-

L’organisation de procès a distance se poursuivra et englobera 28 tribunaux de première instance, 16 cours d’appel et 27 centres de détention, pour un coût de 5 MD, a-t-il précisé.

Dans une déclaration de presse à l’issue d’une séance d’audition devant la commission de la Législation générale au parlement, le ministre a souligné le souci du département d’être à l’écoute des réclamations des juges.

Il a ajouté qu’une réunion sera organisé chaque fois que nécessaire avec les structures représentant les juges. Il faisant allusion aux mouvements de protestation observés par les juges suite au décès de trois de leurs collègues par le coronavirus.

A ce sujet, le ministre a souligné que le département œuvre à la mise en place du statut des magistrats resté inchangé depuis 1967. Une  commission sera créée à cet effet au sein du ministère.

Il a, également, annoncé que l’amélioration des conditions de travail dans les tribunaux a été fixée comme objectif dans le projet de budget du ministère au titre de 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,567SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles