AccueilLa UNELes recettes douanières s’envolent bien au-delà de ce que prévoit la LF...

Les recettes douanières s’envolent bien au-delà de ce que prévoit la LF 2021

Durant les onze premiers mois de l’année 2021, l’Administration Générale des Douanes s’est signalée par des  indicateurs positifs et exceptionnels par rapport à l’année précédente, à plusieurs niveaux.

- Publicité-

Dans le cadre de leur mission fiscale, les services des douanes ont enregistré un nombre record de recettes recouvrées  pour le compte du Trésor public, s’élevant  à 7614 millions de dinars, soit  un taux de croissance positif de 17,2%, dépassant les estimations de la  loi de finances pour l’année 2021, comme le rapporte Africanmanager ar.

En ce qui concerne la mission économique des douanes, les indicateurs des délais de dédouanement des marchandises au niveau des  points de transit selon les mécanismes de l’Organisation internationale des douanes ont évolué à 0,76 jour, et le nombre de structures  jouissant du statut d’agence économique agréée concessionnaires a été augmenté de  26 institutions pour atteindre un total de 105.

S’agissant des missions liées à la lutte contre la contrebande et la fraude commerciale, les unités de Garde douanière ont instruit 7917 dossiers, dont la valeur des biens et moyens de transport saisis a dépassé 278 millions de dinars, avec un taux de croissance de 10,8% par rapport à la même période en 2020.

Cette évolution s’explique par l’accent mis sur le renforcement de l’aspect informationnel, le démantèlement des réseaux de contrebande et le tarissement des sources de blanchiment.

En effet, parallèlement à cette tendance à la hausse de ces indicateurs, l’administration générale des douanes a été l’objet de  campagnes ininterrompues de diffamation et de propagation de rumeurs afin de disperser les efforts de ses employés dans la mise en œuvre des directives pour résister à toutes les formes de corruption qui menacent l’économie et la sécurité du pays.

Quid du dossier des 23 conteneurs de Bizerte !

Concernant la  question  des 23 conteneurs dédouanés au  port de Bizerte, le 25 novembre 2021, la Douane  a précisé que cette opération s’inscrit dans le cadre d’un processus d’importation et de réexportation par deux sociétés de commerce international non résidentes vers l’Algérie au niveau du poste frontière de Bouchkaba.

Il a été a souligné que ces conteneurs ont rempli toutes les procédures de contrôle douanier à l’intérieur du port et les arrangements de transit nécessaires, qui sont représentés par le dépôt de la déclaration en douane, l’obtention de la garantie bancaire, l’accomplissement des procédures de détection aux rayons X, la vérification de la conformité des marchandises importées,  à travers le scellement douanier et la mise en place  des dispositifs de repérage par satellite sur tous les conteneurs, en coordination avec le bureau des frontières des douanes de Bouchabka et la salle centrale des opérations des services de la douane.

Ces procédures sont généralement appliquées dans toutes les opérations de transit des unités d’expédition dont les radiographies sont appariées entre les bureaux d’entrée et de sortie afin de réduire le risque de détournement de marchandises exportées sous le régime douanier.

En revanche, la salle centrale des opérations de la Douane s’est rendue compte que le convoi de conteneurs mentionné sur la carte numérique pour le suivi par satellite s’était arrêté, bien qu’il n’ait pas dévié de son itinéraire  légal et n’ait pas ouvert ses portes.

Une patrouille de la Garde douanière s’est dépêchée  par conséquent, sur place pour constater que les unités de sécurité avaient arrêté ces conteneurs dans le cadre de leurs enquêtes menées sous l’autorité de la justice.

Par ailleurs, il a été indiqué que le pôle judiciaire économique et financier s’est saisi de l’affaire, après avoir vérifié l’intégrité des procédures des services dans le port de Bizerte. Et le département des recherches et enquêtes douanières a été chargé de poursuivre les investigations.

D’un autre côté, l’Administration générale des douanes a souligné que tous ses services sont concentrés sur l’achèvement des contrats des missions, fiscale, économique et de sécurité pour l’année 2021 afin d’améliorer encore plus ses résultats, soulignant qu’elle œuvre de concert  avec les autres autorités intervenantes  afin de préserver l’économie et la sécurité de la Tunisie.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,919SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles