Libye : Frappes aériennes et terrestres contre les quartiers sud de Tripoli

Libye : Frappes aériennes et terrestres contre les quartiers sud de Tripoli

par -

Plusieurs frappes aériennes et des explosions ont secoué la capitale libyenne, Tripoli, dans la nuit de samedi à dimanche, ont rapporté des habitants, cités par Reuters , après une journée de violences dans les quartiers sud de la ville. Ces attaques font suite aux tirs de roquette du début de semaine.

Les forces de l’Armée nationale libyenne (LNA) du maréchal Khalifa Haftar ont lancé voici plus de deux semaines une offensive contre Tripoli, mais elles ont été stoppées dans les faubourgs sud par les troupes du gouvernement d’union nationale (GNA).

Les autorités ont fermé le seul aéroport opérationnel de Tripoli, coupant les liaisons aériennes de cette ville d’environ 2,5 millions d’habitants. L’aéroport de Misrata, une ville située à 200 km à l’est, est resté ouvert.

Ces frappes interviennent après une journée de violents affrontements dans les quartiers sud de la capitale libyenne, Tripoli, où le bruit des pilonnages pouvait être entendu jusque dans le centre.

Les combats, qui ont débuté le 3 avril dans ce secteur, ont fait 227 morts et 1 128 blessés, selon un bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) fourni avant les frappes aériennes.

Le regain de combats est survenu après l’annonce faite vendredi par la Maison blanche que le président américain Donald Trump avait eu un entretien téléphonique dans la semaine avec le maréchal Haftar, dont le fief est Benghazi dans l’est de la Libye.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire