Libye : la France renonce à livrer des bateaux aux garde-côtes libyens

Libye : la France renonce à livrer des bateaux aux garde-côtes libyens

par -

Alors que la ministre française des Armées Florence Parly avait annoncé le don de six embarcations rapides, des semi-rigides Sillinger de 12 mètres, à la Libye, pour lutter contre l’immigration clandestine, elle est finalement revenue sur sa décision, rapporte notamment 20 minutes.

« Si la cession a été un temps envisagée au bénéfice de la Libye, la ministre a finalement décidé de ne pas livrer les embarcations à cet Etat », explique le ministère des Armées dans un mémoire envoyé le 26 novembre dernier à la Cour administrative d’appel de Paris, saisie par huit ONG qui demandaient l’annulation de cette livraison. « Ainsi, les conclusions à fin d’annulation de la décision du ministère des Armées […] ont perdu leur objet », peut-on aussi lire dans ce document cité par 20 minutes. « La situation en Libye ne permet pas de réaliser ce don d’embarcations », a confirmé le ministère dans la foulée.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire