Ligue 1 (22e journée): Un classico à l’affiche et une belle bagarre...

Ligue 1 (22e journée): Un classico à l’affiche et une belle bagarre pour le maintien

par -

Le classico entre l’Espérance sportive de Tunis et l’Etoile sportive du Sahel, sans doute, l’une des rivalités les plus importantes du football tunisien, sera à l’affiche de la 22e journée de la Ligue 1 de football professionnel, prévue ce samedi et dont le coup d’envoi sera donné à partir de 15h00.
Les deux équipes se sont rencontrées à 123 reprises au total et pour cette 124e confrontation, leurs objectifs restent tout aussi importants à ce stade du championnat, ce qui est normal pour deux clubs qui, depuis, une belle lurette, jouent les premières places aux plans national et continental.
L’Etoile (Dauphin avec 43 pts) qui accueillera l’Espérance sur sa pelouse et devant son public aura une double missions, à savoir réduire l’écart avec son adversaire, actuel leader, pour préserver ses chances dans la course au titre et faire oublier rapidement à ses supporters la déception de l’élimination de la coupe de la CAF en s’imposant face à son éternel rival.
De son côté, la formation espérantiste (leader avec 52 pts) et qui, engagements continentaux obligent, bataille sur tous les francs, ira à Sousse pour consolider davantage sa position de leader du championnat et profiter de l’occasion pour procéder aux derniers réglages avant de se rendre au Maroc négocier la finale aller de la Ligue des champions d’Afrique contre le Widad de Casablanca.
Par ailleurs, les autres rencontres au programme de la 22e journée ne manquent pas d’importance et d’enjeux.
Entre la quête des premières places et la lutte pour le maintien, le suspense demeure intact dans un championnat 2018-2019 pour le moins équilibré.
A El Menzah et à huis clos, le Club Africain (7e, 28pts) affrontera l’US Tataouine (6e, 29pts) dans un match de milieu du tableau.
Le Club Africain au rendement et au parcours fortement contestés cette année est appelé à se racheter auprès de ses supporters et à finir cette saison sur une belle note en tentant de bien négocier les quelques journées qui restent.
Pour l’US Tataouine, la confrontation de samedi est l’occasion d’améliorer son classement et de confirmer le parcours honorable réalisé depuis le début de la saison sous la conduite de Skander Kasri.
Dans la lutte pour le maintien, la Stade Tunisien (10e, 23pts) accueillera le CA Bizertin (4e, 31pts) dans son fief au Bardo. La formation stadiste qui s’est inclinée lors de la dernière journée face au CS Sfaxien (1-3), devra vite rebondir et profiter de la baisse de forme accusée par les Bizertins en cette deuxième moitié du championnat pour s’accorder les trois points de la victoire, oh combien chers à ce stade de la compétition.
A Hammam-Lif, la mission du club phare de la banlieue sud de Tunis (lanterne rouge, 16 pts) ne sera pas facile cette semaine face au 2e du classement, en l’occurrence, le CS Sfaxien (43pts). En effet, les vert et blanc n’ont d’autres choix que de s’imposer impérativement pour espérer quitter la zone de relégation et éviter de quitter la Ligue 1 l’année même de leur accession.
Le CS Sfaxien se trouve, quant à lui, dans le même cas de figure que son co-locataire étoilé. Sa mission sera double cette semaine avec, d’une part, l’obligation de gagner pour préserver ses chances dans la course au titre et, de l’autre, se racheter auprès de son public suite à l’élimination inattendue de la Coupe de la CAF.
A Monastir, l’Union sportive de la place (8e, 23 pts) recevra l’AS Gabès, avant-dernier du classement avec 17 points.
Bien que confortablement installée dans le ventre mou du tableau et ce depuis plusieurs semaines grâce à son éveil quelque peu tardif, l’US Monastir n’est pas encore tirée d’affaire. Seulement, quelques points la séparent du premier relégable à 5 journées de la fin du championnat.
Pour l’AS Gabès, la fin de saison risque d’être un peu compliquée au regard de ses rencontres à venir face aux équipes fortes du championnat. Ce n’est pas là une fatalité mais les chances de maintien de la Zliza dont les reines sont désormais tenues par Hédi Mokrani, semblent de plus en plus réduites.
Comme l’US Monastir, la JS Kairouanaise (9e, 23 pts) demeure toujours concernées par la lutte pour le maintien. Cette semaine, le club des aghlabides accueillera un adversaire direct, à savoir, l’ES Métlaoui (11e, 21 pts).
La JS Kairouan qui réalise jusque-là une belle phase retour, devra maintenir le même cap et négocier chaque match à fond sachant qu’elle jouera plus de rencontres en déplacement qu’à domicile.
S’agissant de l’ES Métlaoui, la formation sudiste s’est refait une santé depuis trois journées, devenant intraitable sur son terrain avec une victoire contre l’US Monastir et deux nuls face au CS Hammam-Lif et l’Etoile du Sahel.
L’ES Métlaoui a intérêt à s’imposer samedi pour espérer éviter la relégation.
La dernière affiche de la journée est celle qui opposera à Gabès, la Stayda (12e, 19pts) à l’US Ben Guerdane (4e, 31pts).
L’enjeu pour les deux équipes et loin d’être le même avec, d’un côté, un Stade Gabèsien menacé par la relégation et qui devra négocier son maintien face à des adversaires directs et, de l’autre, l’US Ben Guerdane, hors d’atteinte, qui sauf accident, parviendra à préserver sa 4e place au classement.
Voici le programme de la 22e journée :
Stade Olympique d’El Menzah:
Club Africain – US Tataouine
Stade Hedi Naiefer au Bardo:
Stade Tunisien – CA Bizertin
Stade de Hammam-Lif:
CS Hammam-Lif – CS Sfaxien
Stade olympique de Sousse:
ES Sahel – Espérance ST
Stade Ben Jannet à Monastir:
US Monastir – AS Gabès
Stade Hamda Laouani de Kairouan:
JS Kairouan – ES Metlaoui
Stade de Gabès:
Stade Gabésien – US Ben Guerdane

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire