AccueilAfriqueL'Ouganda frappé par le départ de plusieurs multinationales

L’Ouganda frappé par le départ de plusieurs multinationales

En un mois, trois grands groupes internationaux ont annoncé mettre un terme à leurs activités en Ouganda. Pour l’économiste Africa Kiiza, la crise mondiale liée au Covid-19 est un accélérateur, mais pas la cause principale de ces départs. Ces dernières années, de nombreuses entreprises ont quitté le marché ougandais bien avant le début de la pandémie, comme la compagnie aérienne British Airways, ou les supermarchés kényans Uchumi Supermarkets et Nakumatt.

- Publicité-

Des fermetures attribuées au faible pouvoir d’achat de la classe moyenne trop restreinte pour soutenir les activités de grands groupes. Le chercheur affirme également que les nombreuses taxes sur les sociétés pèsent sur le budget des entreprises.

Le ralentissement de l’économie dû aux confinements a ensuite aggravé la situation : en 2020, la croissance s’est resserré à 2,9%, contre 6,8% en 2019. Les économistes craignent désormais de nouveaux départs de compagnies internationales : parmi les secteurs à risque, celui des banques et des assurances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,830SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles