AccueilLa UNEMinistère de l'Equipement-Habitat: Des projets achevés et d'autres en cours!

Ministère de l’Equipement-Habitat: Des projets achevés et d’autres en cours!

L’inclusion sociale et économique est l’un des objectifs de l’Etat  et sur lequel il a misé à travers ses programmes, notamment en ce qui concerne les logements.

- Publicité-

Pour avoir plus de détails sur ce sujet, Africanmanager a rencontré la directrice générale du programme spécifique des logements sociaux au ministère de l’Equipement, Monia Bassir.

« Le ministère den l’Equipement a un rôle technique consistant à superviser l’avancement des travaux commençant par l’étape de l’étude de projet et l’acquisition du terrain jusqu’à l’achèvement », a-t-elle souligné.

Elle a rappelé qu’il  existe quatre entreprises étatiques de promotion immobilière, à savoir la  SNIT (Société Nationale Immobilière de Tunisie), la SPROLS (Société de Promotion des Logements Sociaux), l’ARRU (Agence de Réhabilitation et de Rénovation Urbaine) et l’AFH (Agence Foncière d’Habitation) qui sont toutes rattachées à l’Etat,  sont sous la tutelle du ministère de l’Equipement et dont le rôle consiste en  l’exécution des projets.

« Le ministère de l’Equipement a signé des conventions de délégation d’exécution avec ces sociétés auxquelles il a confié la réalisation de ces logements dans le cadre de ce projet spécifique » a-t-elle expliqué.

Financement

Pour ce qui est du financement nécessaire, le ministère fournit les fonds  qui couvrent aussi bien le coût de construction que les frais de gestion, selon la DG Bassir qui a fait remarquer que le coût de construction a augmenté d’une façon significative vu la hausse des prix des matériaux de construction et l’inflation  qui a touché à tous les secteurs.

Selon elle,  il existe essentiellement trois grands types de logements sociaux destinés essentiellement aux salariés aussi bien du secteur étatique que du secteur privé.

On trouve le Foprolos ou Fonds de Promotion des Logements Sociaux, destiné à ceux qui ont des revenus qui varient entre 1 fois et 4,5 fois le SMIG et qui renferme trois catégories selon le revenu du bénéficiaire.

Il y a aussi le « Premier logement » qui est destiné à la catégorie ayant un revenu beaucoup plus élevé à savoir entre 4.5 et 12 fois le SMIG.

Et le troisième type est le haut standing qui est divisé lui-même aussi en trois sous-catégories.

Certains promoteurs privés ont participé à la construction de ces logements. La responsable a affirmé qu’il y a des subventions, des avantages  et des exonérations fiscales accordés à ces prometteurs pour réduire les coûts et garder des prix abordables pour le citoyen.

Projets achevés et d’autres en cours

« Il y a plusieurs projets qui ont été  totalement réalisés et nous n’attendons que les listes définitives des bénéficiaires qui sont préparées par les comités régionaux présidés par les gouverneurs », précise-t-elle.

En fait, les demandes ont été déposées de la part des demandeurs aux différentes délégations depuis l’année 2012 et 2016 puis transmises aux chefs-lieux des gouvernorats pour faire le tri et préparer ainsi les listes définitives.

« Nous avons un projet qui comprend 30 mille logements au total. Ce projet comprend  deux volets,  soit l’éradication des logements  rudimentaires, soit la construction des logements sociaux », a-telle signalé.

« Pour ce qui est de l’éradication des habitats rudimentaires, le ministère a achevé plus de 6 mille habitats et 2 mille sont en cours de construction sur les 10 mille programmés dans les différents gouvernorats dans le cadre de ce projet. Les régions du Grand Tunis sont aussi concernées par ce projet,  Jdaida gouvernorat de la Manouba, Raoued gouvernorat de l’Ariana, Cité Azzouhour et Hraïria dans le gouvernorat de Tunis », a-t-elle ajouté.

Le ministère de l’équipement intervient techniquement à travers un comité qui comprend un représentant de la direction régionale du ministère de l’Equipement, un représentant du ministère des Domaines de l’Etat et des affaires foncières et les autres autorités locales concernées. Ce comité effectue  des visites sur le terrain  pour constater l’état des habitats rudimentaires et décider par la suite de les éradiquer s’ils sont indignes ou bien d’autoriser  une extension si leur état est perfectible.

Il y’a d’autres habitats qui seront éradiqués car ils sont bâtis sur des terrains non constructibles, par exemple sur le lit d’un cours d’eau  ou sur un terrain forestier appartenant à l’Etat. Dans ce cas, l’Etat est obligé de fournir aux habitants un autre logement dans une autre région et ce à travers le ministère des Domaines de l’Etat ou bien à travers les conseils régionaux qui fournissent des terrains, toujours selon la même source.

Le coût du logement ne doit pas dépasser les 35 mille dinars s’il est bâti sur le même terrain et 45 mille dinars s’il est bâti dans une autre région.

Puisque les bénéficiaires appartiennent à une classe sociale défavorisée, ils ne seront obligés de payer que 50% du coût de l’habitat avec des facilités de paiement qui s’étendent sur 25 ans, les 50% restants seront supportée par l’Etat.

Construction des logements sociaux

« Cette partie du projet comporte 20 mille logements  destinés aux personnes ayant un revenu qui ne dépasse pas 3 fois le SMIG », explique la responsable.

Elle  a assuré que le tri des demandes se fait en toute transparence car il passe par une application informatisée qui attribue des points suivant un barème prédéfini selon les critères d’éligibilité.

En effet, le ministère prend en considération plusieurs critères pour identifier les bénéficiaires :

-Existence de personnes ayant des  besoins spécifiques au sein de la famille.

-Nombre d’enfants scolarisés ou poursuivant un processus de formation.

-Nombre de personnes à charge.

-Tranches d’âge.

« Pour ce qui est des prix de ces logements, ils varient entre 45 et 75 mille dinars », a-t-elle conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,918SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles