24 C
Tunisie
samedi 31 octobre 2020
Accueil Actualités Monaco et l’ONUDI partenaires dans l’autonomisation des femmes en Tunisie

Monaco et l’ONUDI partenaires dans l’autonomisation des femmes en Tunisie

La Principauté de Monaco a récemment signé son premier accord de financement avec l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) et les deux parties ont convenu d’une déclaration tripartite avec l’Union pour la Méditerranée (UpM) sur l’autonomisation des femmes en Tunisie grâce à un développement industriel inclusif et durable.
Lors d’une réunion aujourd’hui, LI Yong, directeur général de l’ONUDI, et Isabelle Rosabrunetto, directrice générale du département des relations extérieures et de la coopération de la Principauté de Monaco, ont confirmé la ferme volonté des uns et des autres de collaborer davantage dans ce domaine.
L’objectif de l’accord, prévu pour une durée de quatre ans, est de promouvoir le développement de micro, petites et moyennes entreprises (MPME) dirigées par des femmes afin de créer davantage d’opportunités commerciales et d’emplois pour les femmes en âge de travailler en Tunisie.
L’objectif spécifique est d’accroître l’accès des entreprises dirigées par des femmes qui créent des produits cosmétiques et parapharmaceutiques à base de produits naturels aux marchés nationaux et internationaux. En Tunisie, cette production comprend des huiles essentielles, des eaux florales et des plantes aromatiques et médicinales, ainsi que des parfums, des crèmes, des masques et des savons. Le secteur compte une importante main-d’œuvre féminine.
Le marché mondial de ces produits a connu une croissance au cours de la dernière décennie (de 4 % par an en moyenne) et la Tunisie dispose de certains avantages comparatifs tels qu’un système de certification biologique approuvé par l’Union européenne et la Confédération suisse, ainsi qu’une grande disponibilité de matières premières, notamment de produits biologiques. Cependant, le secteur est mal organisé et les nombreuses, très petites entreprises qui le composent, rencontrent des difficultés pour accéder aux marchés nationaux et internationaux.
Cette intervention pilote s’inscrit dans le cadre d’une initiative plus large visant à renforcer l’autonomie des femmes urbaines et rurales dans sept pays (Algérie, Égypte, Jordanie, Liban, Maroc, Palestine et Tunisie) de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Le projet « Promotion de l’autonomisation des femmes pour un développement industriel inclusif et durable dans la région MENA (PWE) », financé par le gouvernement italien, a reçu le label de l’UpM en 2015, qui soutient la mise en œuvre du projet en fournissant une expertise technique, des possibilités de mise en réseau et une meilleure visibilité afin de promouvoir des pratiques innovantes au niveau régional.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,332SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles