Tags Posts tagged with "AOC"

AOC

par -

Le Conseil national de l’aviation civile a refusé de renouveler l’autorisation d’exploitation de la compagnie aérienne privée” Syphax Airlines, laquelle a été accordée par le ministère du Transport en 2012, a indiqué ce jeudi 31 août 2017 le ministère du Transport dans un communiqué.
Le conseil réuni, hier mercredi, a estimé après l’examen du dossier présenté par la compagnie aérienne, que suite à la crise que connait Syphax Airlines depuis l’année 2015, les conditions d’obtention de l’autorisation d’exploitation ne sont plus remplies en ce qui concerne les compétences professionnelles, les moyens techniques et humains et ce conformément à l’article 108 du Code de l’aviation civile. Le conseil a appelé Syphax Airlines à présenter les documents nécessaires conformément aux règlementations en vigueur et de lui soumettre le dossier de nouveau…

La compagnie Syphax Airlines créée en 2011, par l’homme d’affaires Mohamed Frikha, moyennant un capital de 10 millions de dinars a annoncé, le 30 juillet 2015, la suspension de tous ses vols suite à la décision de l’Association internationale du transport aérien (IATA), qui venait alors de demander à toutes les compagnies aériennes, les agences de voyages et les voyagistes agréés de suspendre immédiatement leurs activités avec cette compagnie tunisienne privée, pour non respect de ses engagements financiers.

Le 20 août 2015, le Conseil du Marché Financier avait décidé de soumettre le fondateur de la compagnie Mohamed Frikha, en sa qualité d’actionnaire majoritaire de Syphax, à une Offre Publique de Retrait (OPR). En vertu de cette décision, Frikha serait tenu de racheter les 2 402 671 actions, propriété du reste des actionnaires, moyennant un prix de 3,900 dinars, ce qui lui “coûterait une somme de 9,37 millions de dinars (MD)”.

Le 12 juillet 2017, la chambre civile du tribunal de Sfax 2 a approuvé le plan de sauvetage de la compagnie, qui comporte des facilités de remboursement des dettes, soit le paiement de 128 millions de dinars sur 15 ans.
Il a été prévu que Syphax Airlines reprendra ses activités entre les mois d’octobre et décembre 2017 après le renouvellement de l’autorisation de la navigation aérienne et le parachèvement de toutes les procédures administratives et techniques, selon la déclaration du porte-parole officiel des tribunaux de Sfax, Mourad Turki.

Par ailleurs, le patron de Syphax Airlines, Mohamed Frikha, qui est devenu également député du mouvement Ennahdha, a été accusé par trois députés de l’ARP et des journalistes de l’utilisation de sa compagnie pour le transport de terroristes vers la Turquie, depuis l’aéroport Thyna Sfax, laquelle accusation a été démentie par le chef d’entreprise. Ce dernier a même estimé que ces déclarations s’inscrivent dans le cadre d’agendas politiques.

par -

Africanmanager rapportait, dans son édition du 30 août 2017, l’annulation de l’AOC de la compagnie aérienne tunisienne Syphax Airlines, par le Conseil National de l’Aviation Civile (Cnac) lors de sa réunion du même jour. En l’absence alors d’un communiqué officiel,  l’information fut cependant «démentie» par Mohamed Frikha le même jour dans une déclaration à Radio Mosaïque. Sur la page fb officielle du ministère du Transport, on retrouve pourtant ce communiqué OFFICIEL du Cnac. On y lit que «concernant le dossier de Syphax Airlines, l’étude a porté sur l’activation de l’AOC, accordée en 2012 par le ministère, après accord du Cnac. Le Conseil considère, après étude du dossier présenté par Syphax, que les conditions de l’AOC ne sont plus respectées (…) et partant, il s’avère impossible pour le Cnac de réactiver l’AOC de Syphax Airlines et a demandé à cette dernière de présenter une nouvelle demande et de le présenter au Cnac, avec toute la documentation nécessaire”.

 

par -

Nous apprenons, des sources bien informées auprès du CNAC (Conseil National de l’Aviation Civile), qui était ce matin en réunion pour statuer sur la demande de la compagnie Syphax Airlines pour reprendre ses activités, que «le Conseil a discuté ce qui lui a été présenté, en tenant compte de l’article 108 du Code de l’aviation civile et décidé qu’il lui est impossible, pour le moment, de renouveler les autorisations (AOC et Permis de Navigabilité) de la compagnie Syphax Airlines». Le CNAC a aussi décidé, selon nos sources, de «demander à la société de mettre à jour son dossier par les documents requis et demandés dans la lettre de la DG de l’aviation civile en date du 28 juillet 2017».

Cette décision équivaut en fait, selon nos sources, à l’obligation de présenter au CNAC un nouveau dossier, afin de pouvoir prétendre à l’AOC et au permis de navigabilité. Ce dossier devrait comprendre, à côté de la situation financière, les documents concernant l’assurance et la maintenance des appareils qui pourraient constituer la nouvelle flotte de Syphax Airlines. Le CNAC a par ailleurs décidé, lors de cette réunion du 30 août 2017, que «le nouveau dossier de Syphax Airlines devra être soumis de nouveau au CNAC, qui se réunira dans 6 mois et devra comprendre toute la documentation requise» pour une nouvelle autorisation, l’ancienne étant désormais caduque.

Nous rapportions, dans notre édition d’hier lundi 28 août 2017, que «le cas Syphax Airlines sera devant le CAC», sera étudié le 30 août 2017 par le CNAC. Ledit conseil, où sont représentés plusieurs ministères dont l’Intérieur, la Défense et des représentants des compagnies en place notamment, étudiait en fait une demande de transfert d’argent aux USA, présentée au ministère du Transport par le propriétaire Mohamed Frikha. Ce dernier voudrait l’utiliser pour la location de deux avions qu’il compte mibiliser pour la réouverture de sa nouvelle compagnie, dénommée «Magharibia » et qui n’aurait encore aucune existence légale. Cela lui ayant été rappelé, il introduit la demande de transfert d’argent au nom de Syphax dont l’AOC ne serait pourtant plus valable. Cette demande de Mohamed Frikha, qui s’appuyait en fait sur une décision de sauvetage de l’entreprise émise par un tribunal de Sfax, semble ne pas tenir compte de la validité de son AOC. Cela a été confirmé ce mercredi 30 août 2017.

par -

La Chine devrait continuer d’occuper la première place mondiale en matière de production et de consommation d’or, a indiqué Song Xin, directeur de l’Association de l’or de Chine (AOC) dans une déclaration rapportée par peopledaily.com

La Chine a produit 516 tonnes d’or en 2015, en hausse de 0,6% par rapport à 2014, soit plus que tout autre pays.

En raison de la hausse de la demande de bijoux en or et de lingots, la consommation d’or du pays a atteint 986 tonnes en 2015, soit une croissance de 3,7%, faisant de la Chine le premier consommateur d’or au monde.

Fin 2015, la Chine était le premier producteur d’or au monde depuis neuf années et le premier consommateur de ce métal depuis trois ans.

Au premier semestre 2016, la Chine a produit 229 tonnes d’or et en a consommé 529 tonnes, selon les statistiques de l’AOC.

En avril 2016, le pays a lancé un cours de référence de l’or libellé en yuan à Shanghai. Selon M. Song, cette décision illustre l’influence croissante de la Chine sur le marché mondial de l’or, indique la même source.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Au Bénin, le gouvernement prévoit d’injecter plus de 470,1 milliards FCFA (environ 845 millions $) dans 277 projets socio-économiques. Selon les données dévoilées par l’agence...

Reseaux Sociaux

SPORT

La sélection tunisienne de kyokushinkai a terminé à la 3e place du championnat arabe de cette catégorie organisé au Liban, avec un total de...