Tags Posts tagged with "arrivées"

arrivées

par -

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a pris le pouls du secteur en 2017. Il en ressort que le nombre de touristes dans le monde a enregistré une hausse de 7% l’an dernier, soit la poussée la plus significative depuis 2010, a-t-on appris hier lundi 15 janvier.
Dans le détail, le nombre de visiteurs internationaux (qui ont dormi au moins une nuit dans un endroit) affiche 1,3 milliard d’individus sur la planète. D’après l’OMT, la reprise économique à l’échelle de la planète a donné des ailes aux touristes occidentaux mais aussi à ceux des pays émergents.

L’Europe, en y intégrant la Turquie, est le continent qui a eu le plus de succès (+8%). Près de la moitié des touristes (671 millions) de la planète y ont séjourné. La France garde sa place de numéro 1 mondial en 2017. “Même si les chiffres définitifs ne seront publiés qu’au printemps, le nombre de visiteurs de la France en 2017 pourrait atteindre 89 millions de personnes“, indique l’Organisation.
Cette dernière fait de l’Espagne la deuxième destination mondiale en arrivées en 2017, devant les Etats-Unis, en attendant la publication de leurs données officielles en juin. A noter que l’Espagne a reçu 82 millions de visiteurs en 2017 contre 75,6 en 2016.

Par ailleurs l’OMT souligne le rebond du tourisme dans les pays méditerranéens, qui avaient été pénalisés par les attaques terroristes : en Turquie, le secteur a repris des couleurs avec une envolée de 33% des entrées (chiffres partiels jusqu’en novembre), +23% en Tunisie et +55% en Egypte.

par -

La zone touristique de Tabarka-Ain Draham (gouvernorat de Jendouba) a connu, durant l’année 2017, une amélioration remarquable des indicateurs touristiques aussi bien au niveau du nombre des visiteurs que des nuitées, enregistrés dans les établissements hôteliers de la région.
En effet, 231960 touristes ont visité la zone touristique de Tabarka-Ain Draham, l’année dernière, en hausse de 5,46% par rapport à 2016 (158317 touristes). Ce chiffre est le plus haut enregistré dans la région depuis plus de 20 ans, selon un rapport émis par le commissariat régional au tourisme.
Par ailleurs, les nuitées touristiques ont augmenté de 6,57%, atteignant 481049 nuitées en 2017 contre 305517 nuitées en 2016.
Les Algériens et les Tunisiens sont en tête de liste des visiteurs qui se sont rendus dans la zone touristique de Tabarka-Ain Draham en 2017 avec un taux d’occupation dans les unités touristiques de la région de 95%, indique le même rapport.
La zone touristique de Tabarka-Ain Draham compte une trentaine d’unités hôtelières dotées d’une capacité totale de 6218 lits.

par -

D’après des statistiques dévoilées par l’Observatoire du tourisme et rapportées par le site matin.ma, un total de 9,7 millions de touristes ont visité le Maroc entre janvier et octobre 2017, soit une progression de +9% par rapport à la même période de l’année dernière.

Le nombre des touristes étrangers (TES) a progressé de +14%, alors que les arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont augmenté de +5%, indique l’Observatoire du tourisme qui vient de publier ses statistiques sur le tourisme marocain couvrant les 10 premiers mois de 2017.

Cette hausse a concerné les principaux marchés émetteurs, en particulier l’Allemagne (14%), la Hollande (8%) et la France (7%), relève la même source.

S’agissant des marchés touristiques émergents pour le Maroc, ils maintiennent leur trend haussier, la Chine enregistrant une progression de 203%, alors que le Japon, la Corée du Sud, les Etats-Unis et le Brésil ont affiché des hausses respectives de 40%, 33%, 30% et 51%.

Concernant les nuitées totales réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés, elles ont enregistré une hausse de 15% durant les 10 premiers mois de 2017 (+19% pour les touristes non-résidents et +8% pour les résidents).

Les deux pôles touristiques Marrakech et Agadir ont généré, à eux seuls, 60% des nuitées totales à fin mai, fait savoir l’Observatoire qui note que ces deux villes ont connu une augmentation de 18% et 12%, respectivement.

Les autres destinations ont aussi affiché des bonnes performances, en particulier les villes de Fès et de Tanger avec des hausses respectives de 37% et 26%.

Quant au taux d’occupation jusqu’à fin octobre 2017, il a atteint 44%, en progression de 4 points par rapport à la même période de l’année passée.

Toujours selon la même source, les recettes générées par l’activité touristique des non-résidents au Maroc se sont élevées à 59,2 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2017, contre 56,1 MMDH un an auparavant, soit une augmentation de 5,4%.

Pendant le mois d’octobre, le nombre d’arrivées des touristes aux postes frontières a enregistré une hausse de 15% par rapport au même mois de 2016 (+24% pour les TES et +1% pour les MRE).

par -

Le taux des arrivées touristiques dans le gouvernorat de Nabeul a connu une évolution importante, du 1er janvier au 20 octobre 2017, par rapport à la même période de 2016, a indiqué mercredi le commissaire régional au Tourisme, Ezzedine Grami.
Le responsable a indiqué, à la correspondante de la TAP, que pendant les dix premiers mois de l’année en cours, 734 mille touristes se sont rendus dans les zones touristiques de Nabeul et Hammamet contre 580 mille durant la même période de 2016, soit une hausse de 26%.
Le nombre des nuitées a atteint 3 millions 202 mille, en augmentation de 36%, par rapport à la même période de 2016, a-t-il ajouté.

Au niveau de la fréquentation touristique, le marché local est en tête de liste avec 386 mille visiteurs contre 336 mille en 2016 (+14%) et l’Algérie se positionne au 2ème rang avec plus de 100 mille visiteurs contre 63 mille l’année dernière (+ 68%).
Pour les marchés européens, Ezzedine Grami a mis en exergue l’entrée de 41 mille touristes français contre 20 mille en 2016 (+ 100%), alors que le nombre de touristes Allemands est passé de 22 mille à 31 mille (+37%).
Les zones touristiques de Nabeul et Hammamet comptent au total 122 unités hôtelières s’étendant de Hammamet à Kélibia.

par -

De nombreuses difficultés entravent la reprise de l’activité touristique dans le gouvernorat de Kébili, selon le rapport de la commission de l’emploi et de l’investissement présenté lors de la réunion de la délégation spéciale du conseil régional de Kébili.
Plusieurs autres activités liées au secteur du tourisme, à l’instar de l’artisanat, ont également enregistré un recul à cause de cette crise, indique le même document.
Parmi les indicateurs publiés, la baisse de la capacité d’accueil des unités hôtelières de 4316 à 3999 lits entre 2010 et 2016, la régression du nombre des arrivées touristiques de 369 830 personnes en 2010 à 72 121 en 2016 et la diminution des nuitées touristiques de 401 443 à 79 657 durant la même période.
Pour remédier à cette situation, la commission recommande l’encouragement du tourisme intérieur, la mise en place d’une stratégie de revalorisation des sites archéologiques, la création d’une structure chargée de la promotion du tourisme saharien ainsi que l’encouragement du lancement de projets touristiques dans les oasis.

Le meilleur des RS

C'est un Taoufik Baccar très remonté qui a pris sa plume ce mardi 20 février 2018... ou plutôt son clavier. Sur sa page Facebook,...

INTERVIEW

Syndicaliste, de père en fils, le ministre tunisien de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, détruit le mythe de l’abondance pétrolière, s’adresse aux...

AFRIQUE

L’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) a le plaisir d’annoncer la signature d’un nouvel accord de partenariat avec l’entreprise Entrepreneurial Solutions Partners (ESP)...

Reseaux Sociaux

SPORT