Tags Posts tagged with "base militaire"

base militaire

par -

Le président russe, Vladimir Poutine, annonce la couleur : son poulain Bachar Al Assad a, de fait, gagné la guerre, alors il entend grossir son influence et sa présence dans la région. Les députés russes ont avalisé ce jeudi un accord qui stipule l’extension des unités portuaires militaires de Moscou à Tartous, dans le nord-ouest de la Syrie, rapporte l’AFP. Il est question d’en faire une base navale russe permanente, alors qu’en même temps Poutine ordonne le retrait d’un “partie significative” des troupes russes opérant en Syrie.

A noter que cet accord a été paraphé à Damas le 18 janvier 2017 et que les enjeux sont gros pour les deux parties. Pour Assad c’est la garantie d’une protection russe permanente, alors que les rapports entre Damas et les Etats-Unis, et dernièrement la France, sont plus tendus que jamais. Pour la Russie, c’est un jalon de plus dans sa stratégie de contestation de l’hégémonie américaine, partout où il le peut. A terme, jusqu’à 11 bâtiments de guerre pourront stationner en même temps dans cette base portuaire, selon les termes de cet accord qui s’étale sur 49 ans et pourra être prolongé automatiquement tous les 25 ans.

Poutine récolte ainsi les fruits de son soutien militaire massif et qui n’a pas fait dans le détail (on évoque des crimes de guerre et des bombardement délibérés de civils pour neutraliser les rebelles planqués parmi eux) depuis le 30 septembre 2015, un appui sans lequel Al Assad aurait sans doute perdu la partie, lui qui était à un moment assiégé à Damas. Avec un Donald Trump empêtré dans moult scandales, décisions et attaques verbales (Jérusalem, la Chine, l’Iran, la Russie, etc.) qui lui ont valu l’inimitié d’une bonne partie de la planète et avec une Union européenne engluée dans ses problèmes politiques et économiques (la crise politique en Allemagne, le Brexit…), Poutine a toute latitude pour placer ses pions…

par -

Des soldats de forces spéciales russes se trouvent actuellement dans une base militaire dans l’ouest de l’Egypte, près de la Libye où la Russie cherche à jouer un rôle accru, selon un responsable américain.

Selon les données rapportées par le site voaafrique, ce déploiement a été démenti par le ministère de la Défense russe.

Selon le responsable américain, des soldats des forces spéciales russes se trouvent sur la base aérienne de Sid Barrani, à environ 100 kilomètres de la frontière libyenne.

L’administration américaine surveille “de près” l’évolution de la situation, a ajouté ce responsable.

Un diplomate occidental a également indiqué, sous couvert de l’anonymat, que des forces russes se trouvaient sur un “site” de l’armée égyptienne dans l’ouest du pays.

par -

Le Pentagone a confirmé la construction en cours, au Niger, d’une base américaine aérienne afin de déployer des drones. Cette infrastructure militaire à Agadez (nord) donnera à l’armée américaine une plus grande capacité d’utilisation des drones contre les groupes djihadistes présents en Libye, au Mali et au Nigeria, des pays voisins du Niger, rapporte ce vendredi 30 septembre 2016, la chaîne BBC

La construction de cette base aérienne entre dans le cadre d’une politique visant à renforcer la contribution des Etats-Unis à la lutte contre le terrorisme dans la région, selon les experts militaires. Elle devrait coûter 100 millions de dollars, environ 50 milliards de francs CFA.

Cette base est un nouveau signe de l’importance sans cesse croissante des opérations antiterroristes dans le Nord et l’Ouest du continent africain, ajoute cette publication en ligne, citant des experts militaires, a ajouté la même source.

par -

Le ministre malien de la Défense, Tiéman Hubert Coulibaly, a été récemment  limogé, après la prise la veille d’une ville du centre du pays par des djihadistes, annoncent des sources officielles. “Le décret de nomination des membres du gouvernement est abrogé en ce qui concerne Tieman Hubert Coulibaly”, rapporte la chaîne BBC.

Selon un responsable du ministère malien de la Défense, la prise vendredi de la ville de Boni, et l’attaque menée en juillet contre une base militaire à Nampala (qui avait fait 17 morts parmi les soldats), justifient la décision du gouvernement malien de mettre fin aux fonctions de Coulibaly.

D’après la BBC, le ministre de l’Administration territoriale, Abdoulaye Idrissa Maïga, a été désigné pour le remplacer. Samedi, l’armée malienne a repris le contrôle de Boni, occupée la veille par des djihadistes. La localité de plusieurs milliers d’habitants dans la région de Mopti a été survolée par deux hélicoptères de la mission de l’ONU, en soutien à l’armée malienne.

FOCUS 🔍

Le directeur général de la Banque de l'Habitat, Ahmed Rejiba a fait le point sur la situation de la banque en 2017, ainsi que...

Le meilleur des RS

En cette journée où la Tunisie a oublié ses chamailleries politiques, le GUN qu’on veut dégommer, les signataires de Carthage dont les réunions s’étirent,...

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

Il travaille beaucoup, apparaît peu et n’est pas facile à l’interview. C’est qu’il est conscient de l’immensité de la tâche herculéenne pour laquelle il...

AFRIQUE

Dakar abritera du 27 au 30 novembre prochain la première édition du FORUM ECONOMIQUE GENERESCENCE “FEG Dakar” sous le theme “Investissements en Afrique :...

Reseaux Sociaux

SPORT

Le deuxième tour retour des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations des moins de 20 ans de football, disputé ce week-end, a été...