Tags Posts tagged with "beja"

beja

par -

Une collision entre deux louages et un poids lourd s’est produite, mardi, vers 5h00 du matin, au niveau du pont de Testour à l’entrée de la ville, faisant 18 blessés, plus ou moins graves. Les deux louages transportant des voyageurs auraient percuté le poids lourd qui leur barrait la route, rapporte la Tap, citant une source de la protection civile à Béja.

Les blessés ont été transférés à l’hôpital de Testour, fait savoir à la même source.

par -

Une délégation de la société civile au gouvernorat de Béja a évoqué, mardi 14 juin 2017, lors d’un point de presse, 55 projets de développement qui seront présentés au chef du gouvernement Youssef Chahed.
Ces projets, considérés comme prioritaires dans la région, portent sur la création de nouvelles municipalités à Oued Zarga et Sidi Ismail, la régularisation de certaines situations foncières à Tibar et Oued Zarga, la mise en place d’espaces d’animation et de loisirs à Goubellat et l’aménagement du site archéologique de Dougga.
D’autres projets proposés portent sur la création d’un dépotoir à Nefza, d’une zone industrielle à Djebba et l’aménagement d’une ceinture périphérique à Amdoun.
Les membres de la délégation de la société civile chargée de transmettre les revendications des habitants de Béja réclament le départ du gouverneur et du premier délégué ainsi que la programmation d’un conseil ministériel consacré au gouvernorat de Béja.
Une rencontre devra avoir lieu prochainement pour examiner ces revendications avec le chef du gouvernement Youssef Chahed qui s’est rendu à Béja le 8 juin courant.

par -

La société tunisienne du sucre (STS) devra reprendre, mardi 13 juin 2017, l’activité de production et distribution du sucre, a affirmé le PDG de la société à l’agence Tap.
L’Office national du commerce avait suspendu la commercialisation du sucre produit par la STS pour non conformité aux normes, une décision qui a suscité la tension au sein de la société qui emploie des centaines d’ouvriers.
Le PDG a indiqué que l’entreprise est visée et fait face à une campagne de dénigrement orchestrée même avant 2011, soulignant que les marchandises produites sont de qualité et conformes aux standards.
De son coté le secrétaire général du syndicat de base a précisé que la crise qu’a connue la société est due au problème de lecture et description des normes, ajoutant que la reprise de l’activité de la STS a été décidée lors d’une séance de travail tenue lundi à Tunis en présence de toutes les parties concernées.

par -

En visite jeudi dans le gouvernorat de Béja, le chef du gouvernement,

, a annoncé une série de projets et de mesures au profit de la région.
Annoncés lors d’une session extraordinaire du Conseil régional du gouvernorat, ces mesures et projets englobent les domaines de l’agriculture, de l’infrastructure, de l’industrie, du commerce, de la santé, de l’environnement, du tourisme, de la jeunesse, des sports, du transport et des affaires foncières.
Les projets et de mesures annoncées au profit du gouvernorat de Béjà sont comme suit :
AGRICULTURE :
– Le renforcement du taux d’adduction en eau potable dans les zones rurales du gouvernorat de Béja moyennant une enveloppe de 129 millions de dinars. Cette mesure va permettre l’augmentation à 98% du taux d’adduction en eau potable en milieu rural,
– La valorisation des périmètres irrigués publics dans les gouvernorats du Nord moyennant une enveloppe de 46 millions de dinars,
– Le lancement d’une étude sur la création de villages forestiers dans le gouvernorat de Béjà,
– La construction d’un barrage à Oued Khalled à Teboursouk,
– L’élaboration d’une étude sur la réalisation d’un port de pêche à Cap Negro,
– L’élaboration d’un projet de loi dans le cadre du budget de l’Etat pour l’exercice 2018 sur le règlement des dettes des agriculteurs et des marins-pêcheurs,
– L’adduction des zones rurales en eau potable moyennant une enveloppe de 2.853 millions de dinars,
– L’attribution à des structures la mission des travaux d’adduction en eau potable moyennant une enveloppe de 3.971 millions de dinars,
– L’aménagement de pistes vicinales dans les périmètres irrigués d’Aïn Younes et El-Herri moyennant une enveloppe de 1.64 millions de dinars,
– L’aménagement de terres agricoles moyennant une enveloppe de 11.64 millions de dinars,
– Le renforcement de l’exploitation des périmètres irrigués moyennant une enveloppe de 4.072 millions de dinars,
– La mobilisation d’une enveloppe de 28 millions de dinars au profit du gouvernorat de Béja dans le cadre du projet de gestion intégré destiné aux zones les moins développées dans les régions du Nord-Ouest et du Centre-Ouest, financé par la Banque Mondiale.
INFRASTRUCTURE :
– La construction d’un barrage à Oued Majerda sur la route régionale n°131 à Testour,
– La construction de 163 logements sociaux : 78 logements à Medjez El-Bab et 85 autre à Goubellat,
– La mise en œuvre d’un programme de modernisation des routes dans les zones municipales de Béja (5 millions de dinars), Medjez El-Bab (3 millions de dinars) et Nefza (un millions de dinars),
– Le renforcement de la route régionale n°62 reliant la route périphérique de Béja aux frontières du gouvernorat de Jendouba,
INDUSTRIE ET COMMERCE :
– La création d’une zone industrielle à la sucrerie-raffinerie de Béja sur une superficie de 20 hectares,
– L’accélération du rythme de création de la zone industrielle de Dougga sur une superficie de 50 hectares,
– L’actualisation de l’étude relative au projet de la plateforme économique à Henchir Semman au profit de la municipalité de Béja et la réalisation de ce projet sur des étapes. La réalisation de ce projet a été confiée au ministère de l’Industrie et du commerce,
– L’aménagement d’une zone industrielle à Henchir Boutoffeha. La réalisation de ce projet a été confiée à l’Agence foncière industrielle,
– La régularisation de la situation de 100 groupements d’habitation construits sur des terres domaniales à Béja et le relogement des habitants des bassins du barrage de Sidi El-Barrak et du barrage de Sidi Salem,
– La régularisation de la situation de 448 exploitants légaux de biens fonciers domaniaux agricoles,
SANTE :
– La construction d’un hôpital multidisciplinaire à Béja,
– La réhabilitation de l’hôpital régional de Medjez El-Bab,
AFFAIRES LOCALES ET ENVIRONNEMENT :
– La réalisation d’une station d’assainissement dans la zone rurale de Sidi Ismaïl moyennant une enveloppe de 2.5 millions de dinars,
– L’assainissement de la zone rurale de Oued Zarga : Construction d’une station d’assainissement moyennant une enveloppe de 5 millions de dinars et mise en place d’environ 12 kilomètres de canaux au profit de 500 habitants moyennant une enveloppe de 5 millions de dinars,
– Le raccordement de la zone industrielle de Medjez El-Bab à la station d’assainissement de Medjez El-Bab, à travers la mise en place d’environ 4 kilomètres de canaux moyennant une enveloppe de 2.2 millions de dinars,
– L’élargissement et la restauration des stations d’assainissement de Béja et Medjez El-Bab moyennant une enveloppe de 12 millions de dinars,
TRANSPORT :
– L’acquisition de 47 bus dans le cadre d’un marché public moyennant une enveloppe de 13.5 millions de dinars,
– La construction et l’aménagement de locaux techniques et administratifs dans la société régionale de transport de Béja moyennant une enveloppe de 2.5 millions de dinars,
– La reconstruction de la station de transport terrestre de Béja moyennant une enveloppe de 1.5 millions de dinars,
TOURISME :
– L’adoption dans les plus brefs délais des mesures nécessaires pour la relance du projet de réalisation d’une zone écologique dans la plage Zouarâa,
JEUNESSE ET SPORTS :
– La construction d’une salle couverte de sports individuels dans la délégation d’Amdoun,
– La restauration du centre de campement et des vacances de Zouarâa moyennant une enveloppe de 2.5 millions de dinars,
– L’aménagement du stade Bechir Ben Koussa de basketball moyennant une enveloppe de 600 mille de dinars,
– Le gazonnage du stade municipal de Téboursouk moyennant une enveloppe de 687 mille dinars,
– Le gazonnage du stade municipal d’Amdoun moyennant une enveloppe de 611.5 mille dinars,
– Le gazonnage du stade municipal de Goubellat moyennant une enveloppe de 727 mille dinars,
FINANCES :
– La construction du siège de la trésorerie régionale et de la recette des finances de Béja,
SOCIAL :
– La construction d’une unité locale de promotion sociale à Amdoun,
– La construction d’une maison des services de sécurité sociale à Nefza,
ENFANCE :
– La création d’un complexe pour enfants dans la délégation de Zahrat Madyen,
PROJET DE DEVELOPPEMENT INTEGRE :
– La réalisation de projets de développement intégré dans les délégations de Medjez El-Bab, Béja Sud, Béja Nord, Téboursouk, Goubellat et Tibar,
FORMATION PROFESSIONNELLE ET EMPLOI :
– La restructuration du centre de formation de la fille rurale de Medjez El-Bab moyennant une enveloppe de 1021 mille dinars,
– La restructuration du centre de formation professionnelle de Tibar moyennant une enveloppe de 355 mille dinars,
CREATION DE POSTES D’EMPLOI :
– La contribution au financement de 60 projets dans le cadre du programme d’autonomisation économique de la femme d’ici la fin de l’année 2017,
– La conclusion de 405 contrats dans le cadre du programme ” Contrat de la dignité “,
– Le financement de petits projets dans la région de Béja dans le cadre de la création d’emplois immédiats et le financement de 106 projets immédiats moyennant une enveloppe de 920 mille dinars,
– Le lancement d’une étude de développement des réseaux d’assainissement dans les délégations d’Amdoun et Geboullat et le renforcement des programmes de développement intégré à Amdoun après évaluation.

par -

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a souligné, jeudi à Béja, la détermination du gouvernement à poursuivre sa guerre contre le terrorisme et la corruption, faisant remarquer que le gouvernement n’oubliera pas, cependant, son devoir envers les régions, notamment en matière d’impulsion du développement.
Chahed, qui effectue une visite de travail au gouvernorat de Béja à la tête d’une délégation ministérielle composée des ministres de l’Agriculture, des Domaines de l’Etat et de l’Equipement, a affirmé que sa visite s’inscrit dans le cadre de l’action du gouvernement pour le développement.
Il a indiqué, dans une déclaration aux médias lors de sa visite à la cablerie de Mjez El Bab, qu’il annoncera aujourd’hui une série de décisions importantes au profit du gouvernorat de Béja.

par -

Une cellule “takfiriste” composée de deux personnes a été démantelée, mardi, dans la délégation de Goubellat par la brigade des recherches et d’investigation de la Garde nationale de Medjez el-Bab (gouvernorat de Béja), a indiqué le ministère de l’Intérieur.
Dans un communiqué publié mercredi, le département de l’Intérieur a précisé que les deux individus placés en garde à vue ont avoué qu’ils ont fait allégeance à l’organisation terroriste daech. Les deux suspects font l’apologie d’actes terroristes et sont en lien avec d’autres personnes “takfiristes” sur les réseaux sociaux, ajoute la même source.
Une instruction a été ouverte contre les deux individus pour “formation d’une cellule terroriste faisant l’apologie du terrorisme”.

par -

Les cadres et agents de l’Office de Développement Sylvo Pastoral du Nord-Ouest ont levé, lundi, le sit-in observé depuis quelques jours pour afficher leur soutien à leurs collègues (10 cadres et techniciens).
Les protestataires réclament le recrutement de ces agents qui sont des contractuels depuis 2012 au sein des bureaux de l’Office à Beja, Jendouba, le Kef, Siliana et Bizerte et dont les contrats de travail s’achèveront en juin 2017.
Il a été décidé, à l’issue d’une réunion entre des représentants des structures syndicales et le PDG de l’Office, d’examiner la situation professionnelle de ces agents avec le ministère de l’agriculture et la présidence du gouvernement.

par -

La campagne des moissons, dans la région de Béja, qui démarre entre le 5 et le 10 juin 2017, s’annonce meilleure que celle de l’année précédente.
Les prévisions du commissariat régional au développement agricole tablent sur une récolte de céréales de plus de 3 millions de quintaux contre 2,4 millions, durant la campagne précédente.
Les préparatifs pour la moisson devront être lancés plutôt que prévu pour éviter les problèmes survenus l’année dernière, affirme à l’agence TAP le Commissaire régional, Ali Melki.
La maintenance des moissonneuses-batteuses a déjà été mise en route, sachant que 65% du parc est vétuste.
Quelque 200 mille ha de blé ont été ensemencés, 45 mille ha de fourrage et 7 mille ha de cultures industrielles.

par -

Les femmes, à Béja, sont plus nombreuses à quitter la région pour l’exode ou l’émigration, selon une analyse genre effectuée au niveau régional par l’INS (Institut national de la statistique), à partir des résultats du recensement général de la population de 2014. Ainsi, 4 mille femmes ont quitté la région contre 3 mille hommes.
L’analyse, présentée mercredi, à Béja, montre également que le taux de chômage des femmes atteint 29,4% contre 17,8% pour les hommes.
On constate, en outre, que les femmes sans niveau d’instruction sont plus nombreuses que les hommes : 37% contre 21%.
C’est pour la première fois qu’une telle analyse est effectuée, à l’échelle régionale, par l’INS. Trois autres gouvernorats sont concernés : Médenine, Kasserine et Bizerte.
L’intégration de la dimension genre dans le système statistique de l’INS est une nouvelle orientation visant à réduire les disparités entre femmes et hommes et à améliorer la situation de la femme au sein de la famille et en société, explique Arbia Ferchichi, chargée des statistiques de genre à l’INS.

par -

Une camionnette transportant des ouvrières agricoles s’est renversée, mardi matin, sur la route reliant Thibar et Rihana au niveau d’El Faouar (gouvernorat de Béja), faisant un mort (une femme âgée de 55 ans) et une dizaine de blessées, toutes des ouvrières agricoles, apprend l’agence TAP, citant des sources de la Protection civile.

Les blessées ont été transportées à l’hôpital local de Téboursouk.

par -

La visite  du ministre de l’éducation Néji Jalloul programmée au gouvernorat de Béja a été annulée suite à la marche protestataire observée par le syndicat régional de l’enseignement de base et la suspension des cours dans toutes les écoles, collèges et lycées, rapporte Mosaïque Fm.

Mohamed Marwani secrétaire général du syndicat régional de l’enseignement de base de Béja a déclaré à la même source que les différents syndicats expriment leur refus de cette visite et appellent à son limogeage.

Rappelons que le 12 avril, le ministre de l’éducation a été accueilli par des appels au limogeage à Siliana. Le convoi du ministre est arrivé sous escorte sécuritaire. Certains manifestants ont indiqué qu’il n’était pas le bienvenu à la région et ils ont scandé le fameux slogan «dégage».

par -
L’avocat Majed Hadj Ali a affirmé à l’Agente TAP

Les avocats à Béja se sont rassemblés, mardi 21 mars 2017, en face du siège du gouvernorat et des services techniques de la municipalité, dans un mouvement de protestation, pour réclamer la création, au plus vite, d’une cour d’appel. Ils menacent de boycotter les audiences dans les tribunaux.
Les protestataires réclament la démission du gouverneur qui selon eux n’a rien fait pour mettre en application la décision du ministre de la Justice, Ghazi Jéribi, de créer une cour d’appel dans la région, annoncée lors de sa visite de travail à Béja, le 3 février 2017.
Pour sa part, le gouverneur, Hassine Hamdi, indique à l’agence TAP, que deux locaux appartenant à des privés, destinés à la location, ont été proposés à cet effet, en attendant la construction d’un siège du Tribunal. Le dossier a été transmis au ministère de la justice pour examen, ajoute-t-il.

par -

Des consultations auditives ont été effectuées, mercredi 8 mars 2017, au profit de 130 citoyens, à Béja, dans le cadre des journées portes ouvertes organisées, à l’Hôpital régional, à l’occasion de la Journée mondiale de l’audition (3 mars).

Trois médecins et techniciens supérieurs en ORL et audioprothèse, ainsi que de nombreux infirmiers ont été mobilisés pour pratiquer des tests de dépistage auditif, souligne dans une déclaration à l’agence TAP, Hafedh Dakhlaoui, directeur de l’hôpital.

Cette initiative a connu une forte affluence des citoyens, ainsi que d’une vingtaine d’affiliés de l’association régionale des personnes âgées, outre ceux de l’association des sourds.

par -

Plusieurs députés ont critiqué la non activation des projets de développement dans les gouvernorats du Nord-Ouest, lors de la séance plénière tenue mardi 7 mars 2017 à l’ARP et consacrée à l’examen des questions liées au développement dans les gouvernorats du Nord-Ouest (Béja, Jendouba, Siliana et le kef).
A ce titre, Fayçal Tebbini a dénoncé l’absence de volonté d’aller de l’avant en matière de discrimination positive entre les régions, soulignant la non participation des compétences du Nord-Ouest dans les gouvernements successifs.

La députée Sana Mersni a évoqué le blocage du projet de la zone industrielle à Roumani à Jendouba, en l’absence de plan directeur alors que sa création avait été décidée en 2012, étant donné que l’Agence foncière Industrielle, n’a pas reçu les avis de certains ministères concernant l’aménagement de cette zone.
Mersni a considéré que la faiblesse de l’infrastructure dans le gouvernorat de Jendouba, a négativement impacté le secteur touristique, qui traverse sa pire crise, avec un taux de fermeture des établissements hôteliers s’élevant à 90%.
La députée a également, estimé que la faiblesse du développement dans sa région, est essentiellement due à l’absence d’une vision globale en matière de développement, malgré l’adoption par l’assemblée des représentants du peuple d’une série de lois, dont les décrets d’application n’ont pas été promulgués par le gouvernement.
La députée Jihène Aouichi a, quant à elle, a appelé le ministère de l’agriculture à finaliser le code forestier, actuellement en cours de révision, et à le transmettre à l’Assemblée des représentants du peuple, pour organiser l’exploitation forestière.
Elle a, en outre, souligné la nécessité de soutenir le secteur touristique dans le gouvernorat de Jendouba, à travers notamment la reprise de l’activité de l’aéroport de Tabarka et le soutien des projets de tourisme écologique.
Le Kef
La députée Khansa Ben Harrath, a plaidé pour l’activation de la décision de créer la zone industrielle de Mahamid (gouvernorat du Kef), soulignant la nécessité de résoudre le problème foncier qui bloque ce projet.
Ben Harrath a également, fait savoir que la Société de Ciment d’Oum El Kelil a exprimé sa volonté de céder du terrain en faveur de la société “le complexe industriel” pour créer la zone en question, invitant les autorités à régler ce problème de transfert de propriété pour pouvoir activer le projet de zone industrielle.
Ben Harrath a également, souligné la nécessité de trouver des solutions pour permettre la poursuite de l’activité de la mine d’el Jérissa, qui assure plusieurs postes d’emploi et qui crée une dynamique économique dans la région.
De son coté, le député Abdelaziz Kotti a évoqué la nécessité de mettre en place un nouveau modèle de développement conformément aux dispositions de la constitution, estimant que les politiques gouvernementales n’ont pas rompu avec les anciens choix en matière de développement, ce qui explique leur échec.
Kotti a par ailleurs, affirmé que le fait de priver les gouverneurs de prérogatives exécutives n’est pas de nature à impulser le développement.

par -

Une coupure dans la distribution de l’eau potable sera enregistrée dans plusieurs régions des gouvernorats de Béja, Manouba et Siliana et ce à partir de demain, mercredi 22 février 2017, de 18h à vendredi, 24 février à 07h du matin. C’est ce qu’a annoncé la SONEDE dans un communiqué.

La perturbation concernera ainsi les régions de Bouarada, Aroussa, Boujlida relevant du gouvernorat de Siliana, Borj Amri, Mornaguia, Tborba et Battan, relevant du gouvernorat de La Manouba.

Une coupure de l’eau potable sera enregistrée à Medjez El Beb, Chaouach, Toukaber, Kriâat, Sidi Mdine, Goubellat, relevant du gouvernorat de Béja.

La coupure d’eau potable concernera également les régions de la Cité Entilaka, Menzel Habib, Bouhanech, Hafsia, Ksar Hadid, Tboltech, Chouiki et Argoub, relevant de La Manouba.

par -

Une coordination régionale d’associations pour la protection de l’environnement à Béja et Jendouba a été lancée samedi, a indiqué le coordinateur de cette initiative Slimane Ben Youssef, dans une déclaration à la Tap.
La coordination, qui regroupe 30 associations, a pour objectif de soutenir et coordonner les efforts entre la société civile et les autorités régionales pour résoudre les problèmes liés à l’environnement et élaborer des stratégies de protection de l’écosystème, a-t-il ajouté à la même source.
Ben Youssef a précisé que cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un processus de création de coordinations dans plusieurs régions.
Douze gouvernorats se sont engagés dans ce processus qui sera couronné, fin février prochain, par le lancement d’un réseau national de coordinations régionales, a-t-il souligné.

par -

Le ministère des Domaines de l’État et des Affaires foncières a annoncé, dans un communiqué, rendu public, ce mardi 23 janvier 2017, que l’État a pu récupérer 17 hectares de terrains agricoles illégalement occupés, et ce dans la région de “Marzouka”, à la délégation de Guebollat, relavant du gouvernorat de Bèja.

Les directives de récupération ont été émises par le gouverneur de Bèja et exécutées en la présence des responsables de l’Etat ainsi que des unités de la Garde Nationale de la région, indique le même communiqué.

par -

“Les dégâts subis par les arbres et les biens forestiers au cours des dernières années constituent une agression contre la Tunisie, l’avenir de ses enfants et leur droit à un pays où il fait bon vivre”, a fait remarquer, dimanche, à Béja, le ministre des relation avec les Instances constitutionnelles la société civile et les droits de l’Homme, Mehdi Ben Gharbia, dans une déclaration à la TAP dans la région, à l’occasion de la célébration de la fête nationale de l’arbre.

Et d’ajouter que le taux d’arborisation en Tunisie qui n’est que de 15% ne correspond pas à l’appellation “Tunisie la verte”.
Les célébrations de la fête nationale de l’arbre dans le gouvernorat de Béja ont consisté, notamment en le coup d’envoi donné à la première tranche de l’arborisation des bas-côtés de l’autoroute Béja-Bousalem qui se poursuivra entre les années 2016 et 2020. Les quatre tranches concernent la plantation d’arbres sur 96 kilomètres linéaires sur les bas-côtés de cette autoroute.
Le programme d’arborisation prévu à Béja qui dispose de 9% des superficies forestières nationales a été présenté à cette occasion. Ce programme comporte pour la saison 2016-2017, la plantation de 920 ha d’arbres forestiers et pastoraux.

par -

Une réunion s’est tenue, lundi, au siège du gouvernorat de Béja pour examiner les problèmes auxquels fait face le secteur agricole dans la région.
Les participants à cette réunion, dont des représentants des structures intervenantes dans le secteur, ont soulevé les problèmes liés à l’approvisionnement en semences, le manque des eaux d’irrigation, la hausse des prix des engrais et la lenteur des mesures relatives aux dossiers de la production laitière et de la culture du tournesol dans la région.
Le commissaire régionale de l’agriculture à Béja a indiqué que le développement du secteur est fortement lié à la capacité en ressources en eau dans la région, aux quantités de semences disponibles et à l’appui aux petits agriculteurs, rappelant que les superficies programmées pour la céréaliculture durant la nouvelle saison agricole sont estimées à 139 mille ha.
Le président de l’Union régionale de l’agriculture et de la pêche à Béja a insisté sur l’importance de mener une évaluation de la saison écoulée avant d’entamer les préparatifs de la nouvelle saison, regrettant la concentration sur la production végétale au dépend de la production animale.

par -

Des jeunes de la localité El Maagoula à Béja ont exprimé, lors d’une rencontre locale organisée samedi à la maison des jeunes Ibn Khaldoun à EL maagoula dans la cadre du dialogue sociétal sur les questions de jeunesse, leurs préoccupations de la hausse du taux de chômage et de la dégradation de l’infrastructure de base dans le secteur de la santé notamment à l’hôpital régional de Béja.
Les participants à cette rencontre ont critiqué la hausse du coût des prestations sanitaires notamment pour les jeunes sans-emploi, estimant que le gouvernorat de Béja n’a pas encore bénéficié du processus de développement.
Selon Issam Ben Kram, chargé de la communication au commissariat régional de la jeunesse et des sports, le mécanisme de dialogue direct qui a été lancé à EL Maagoula à Béja-Sud, concerne le plus grand nombre des jeunes à travers 45 ateliers et tribunes de dialogue dans les différents établissements des jeunes répartis dans toutes les zones du gouvernorat durant le mois d’octobre. Il a précisé dans une déclaration à la correspondante de la TAP dans la région, que des jeunes d’El Maagoula ont revendiqué le droit à l’emploi et le droit de participer à des actions pour bâtir la Tunisie de demain.
Le processus de dialogue local direct à Béja s’inscrit dans la cadre du dialogue sociétal sur les questions de jeunesse. Il est Organisé par le ministère de la jeunesse et des sports et les comités régionaux du dialogue sociétal dont l’objectif est de mettre en place une approche participative entre les représentants de la société locale pour identifier les problèmes des jeunes et les associer à trouver des solutions et à élaborer des programmes dans le futur.

INTERVIEW

Le Directeur général de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII), Samir Bechoual, a appelé à l’institutionnalisation de la campagne d’interpellations et...

AFRIQUE

Mohammed VI n'est pas content et l'a fait vertement savoir aux ministres, qu'il a réunis hier dimanche 25 juin 2017 à Casablanca, pour le...

SPORT

Reseaux Sociaux