Tags Posts tagged with "changements climatiques"

changements climatiques

par -

Ce mercredi 27 septembre s’est tenue, à la Cité des Sciences de Tunis, une conférence proposée par l’Agence Française de Développement et le Ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche sur la transition agroécologique et l’adaptation aux changements climatiques, mettant en avant les défis auxquels l’agriculture tunisienne doit faire face dans les prochaines années.

A cette occasion, Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor, a rappelé les actions menées par l’agence dans le secteur agricole, avec une mobilisation de plus de 270 millions d’euros depuis 1994. M. Abdallah Rabhi, Secrétaire d’Etat chargé des Ressources Hydrauliques et à la Pêche, a mis en exergue le partenariat étroit entre Ministère et l’Agence pour la mise en œuvre de réponses appropriées aux grands enjeux de l’agriculture tunisienne. Parmi eux, la dégradation et la rareté des ressources naturelles (sol et eau) constituent une problématique centrale.

La conférence a donné lieu à deux tables rondes, faisant intervenir des experts français et tunisiens : M. Christian Fusillier, responsable de la division Agriculture, Développement Rural et Biodiversité de l’AFD ; M. Eric Scopel, directeur de recherche au CIRAD ; M. Karim Daoud, président du SYNAGRI ; M. Salah Lamouchi, président de l’APAD (Association pour la Promotion de l’Agriculture Durable) ; Mme Samia Maamer, Directrice Générale en charge de l’Agriculture Biologique ; Mme Murielle Trouillet, cheffe de projet de l’initiative 4p1000 (visant des méthodes de séquestration du carbone dans les sols) ; et M. Hassen Chourabi, Directeur Général de l’Aménagement et la Conservation des Territoires Agricoles.

Ces interventions ont porté dans un premier temps sur la définition du concept de l’agroécologie et son inscription dans une logique de durabilité des systèmes de production : l’agriculture, au-delà de sa fonction économique, a également des fonctions sociales (emploi, maintien des activités des territoires ruraux) et environnementales (préservation du capital naturel). Ont ensuite été présentées des initiatives concrètes issues du terrain, menées en Tunisie. La projection d’un film est venue enrichir les échanges avec la salle en présentant les résultats d’expériences de diffusion de techniques agroécologiques à travers le Monde (Cameroun, Cambodge, Madagascar).

Cette conférence s’inscrit dans la série des évènements organisés par l’Agence de Tunis dans le cadre du 25ème anniversaire de son engagement en Tunisie.

par -

Au cours du mois d’octobre 2016, le ministère de l’agriculture présentera au conseil d’administration du Fonds vert pour le climat, un projet de lutte contre les changements climatiques, nécessitant des financements de plus de 20 millions d’euros, a indiqué le directeur général de l’aménagement et de la conservation des terres agricoles au ministère de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche Hassen Chourabi.
Dans le cadre de Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), le fonds vert pour le climat fournit aux pays en voie de développement des financements de près de 100 milliards de dollars par an, pour la réalisation de projets de lutte contre les changements climatiques.
Intervenant en marge d’un atelier de travail tenu, lundi, sur le thème ” l’agriculture tunisienne et la lutte contre les changements climatiques : orientations, priorités et dispositions futures”, le responsable a indiqué que son département a achevé l’étude du projet, en coopération avec l’Agence française de développement (AFD).
Le projet, dont le coût frôle les 20 millions d’euros en plus de 6 millions euros sous forme de dons, concernera les gouvernorats de Zaghouan, Mahdia et Kasserine. Il comporte plusieurs techniques de lutte contre les changements climatiques et leurs impacts sur les ressources naturelles et hydrauliques et sur la terre, a indiqué Chouarbi, ajoutant que le projet sera lancé en 2017, au plus tard 2018, après l’obtention du financement par le fonds vert pour le climat.
La coordinatrice des projets au sein du “Partenariat Mondial de l’Eau – Méditerranée (Global Water Partnership) ” Sarra Touzi, a, pour sa part, précisé que le gouvernement, notamment, le ministère de l’agriculture est responsable de la mise en place des lignes directrices et des programmes d’action visant à mettre à niveau toutes les personnes concernées ainsi que les opérants dans le secteur agricole, pour lutter contre les dangers des changements climatiques.
Le ministre de l’agriculture Saâd Seddik a souligné que le stock des eaux des barrages qui représentent 25% du stock total des eaux, a régressé de 450 millions de mètres cubes à cause des changements climatiques qui impactent directement l’agriculture, notamment les ressources hydrauliques.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Au moins 50 personnes ont été tuées ce mardi dans un attentat suicide attribué au groupe djihadiste Boko Haram qui a frappé une mosquée...

Reseaux Sociaux

SPORT