Tags Posts tagged with "charges"

charges

par -

Le Comité Directeur de l’Union nationale de l’industrie hôtelière (UNIH) a tenu sa 5eme réunion le mercredi 19 septembre 2018 de 10h à 12h, à Tunis, à l’hôtel El Mouradi Africa.

Après avoir débattu de tous les points inscrits à son ordre du jour, les recommandations et résolutions suivantes ont été adoptées :

– Négociations sociales

 – Le Comité Directeur souligne que, depuis 2011, la masse salariale a augmenté de 50% et qu’elle représente désormais entre 30%  et 50% (voire plus) des charges de l’entreprise (le poste le plus important). De ce fait, cette augmentation entraine un déséquilibre préjudiciable et inquiétant dans la structure financière des entreprises hôtelières dont le chiffre d’affaires a régressé, mettant en danger leur survie.

Par ailleurs, le Comité Directeur demande une révision de la convention collective pour l’adapter aux réalités du marché du travail et à l’évolution de l’activité touristique et des métiers dans le secteur hôtelier.

– Loi de finances 2019

– Le Comité Directeur demande à ce que l’hôtellerie soit considérée comme une activité exportatrice et qu’elle bénéficie, à ce titre, du même statut que celui des entreprises exportatrices.

Il recommande également à ce que les impôts et taxes appliqués au secteur soient au même niveau que ceux des destinations concurrentes, et ce pour maintenir la compétitivité du produit touristique tunisien sur le marché international.

– Immobilier touristique

Le Comité Directeur prend note de l’arrêté fixant les modalités de détermination de la plus-value financière résultant de l’insertion de la composante résidentielle.

Il considère toutefois que les mesures prises pour la réalisation de l’immobilier touristique ne sont pas encore assez encourageantes pour promouvoir ce type de produit.

– Nouvelles normes de classement

Le Comité Directeur demande à ce que l’UNIH soit consultée et associée à l’élaboration des nouvelles normes des établissements hôteliers.

Par ailleurs, il considère qu’un véritable programme de réhabilitation et de mise à niveau du parc hôtelier doit être mis en place pour accompagner ces nouvelles normes.

 – Conjoncture: bilan de la haute saison

Le Comité Directeur note le bon déroulement, dans l’ensemble, de la haute saison. Toutefois, le chiffre d’affaires des entreprises hôtelières n’a pas progressé proportionnellement à l’augmentation du nombres des nuitées.

Par ailleurs, l’augmentation des recettes a été inférieure à celle des charges, avec un taux d’inflation réelle avoisinant les 17%, sans compter de l’inflation importée due au glissement du dinar.

De ce fait, le résultat (RBE) n’est pas à la hauteur des attentes.

Le Comité directeur espère que les prévisions de l’arrière saison, qui sont bonnes, amélioreront les résultats finaux de cette année 2018.

Afif KCHOUK                                                                                                                   Rached CHEBIL

Président                                                                                                                    Secrétaire Général

par -
La société Siame

Les états financiers de la SIAME (Société Industrielle d’Appareillage et de Matériels Electriques) arrêtés au 30 juin 2018 font ressortir une hausse de 15.58% des revenus de la société comparativement à la même période en 2017, tandis que le résultat d’exploitation a reculé de 2.94% à cause de la hausse des charges d’exploitation ainsi qu’au niveau des achats d’approvisionnement consommés. En outre, la société a vu à la fin du premier semestre 2018 une baisse de ses charges financières nettes pour passer de 1.020 MTND à fin juin 2017 à 0.639 MTND au 30 juin 2018. Par ailleurs, la société a enregistré une progression de son bénéfice pour s’élever à 1.571MTND contre 1.010 MTND la même période en 2017, soit un accroissement de 55.5% .

par -

Les états financiers de la société OFFICE PLAST arrêtés au 30 juin 2018 affichent une progression de 32% de son bénéfice pour s’établir à 0.737 MTND contre 0.558 MTND la même période en 2017. Le résultat d’exploitation de la société a enregistré une hausse de 56,27% pour passer de 0.630 MTND à fin juin 2017 à 0.985 MTND à fin juin 2018. Par ailleurs, les charges d’exploitation ont vu un accroissement pour passer de 8,656 MTND à fin juin 2017 à 10,993 MTND au 30 juin de l’année en cours.

par -

AMEN BANK a bouclé un bon premier semestre 2018. Son PNB est monté à 189,4 millions de dinars (MD) au terme des 6 premiers mois de cette année, +24,4 MD de plus que l’an dernier à la même période, soit une hausse de 14,8%. L’augmentation des charges, de 21%, à un niveau dépassant la progression des produits d’exploitation, +18%, n’a donc pas impacté la dynamique des résultats de l’établissement.

Le résultat d’exploitation quant à lui affiche 70,88 MD au premier semestre 2018, plus 18,4 MD par rapport à l’an dernier, soit une évolution de 35,1%.
En défalquant le montant affecté au payement de l’IS (Impôt sur les Sociétés), 5,9 MD pour le premier semestre de cette année (2,5 MD l’an dernier), AMEN BANK se retrouve avec un bénéfice net de 64,8 MD, en hausse de 28%.

par -

Les états financiers consolidés d’EURO-Cycles au 30 juin 2018 de la société annoncent un recul de 37,21% de son résultat d’exploitation pour s’établir à 5,369 MD contre 8,552 MD le 1er semestre de l’année 2017. Les charges d’exploitation totalisent 30, 271MD D au 30 Juin 2018 contre 37, 431 MD D au 30 Juin 2017, soit une diminution de 7,160 MD (soit 19,12 %). Elles représentent par rapport au chiffre d’affaires 84,93 % au 30 Juin 2018, contre 81,40 % au 30 Juin 2017. Compte tenu des éléments hors exploitation, des intérêts minoritaires et de l’estimation de l’impôt sur les sociétés, le bénéfice net de 30 Juin 2018 s’élève à 5, 787 MD contre 8, 793 MD au 30 Juin 2017, soit une diminution de 3,005 MD (soit 34,18 %).

par -

Les états financiers intermédiaires de la société ont affiché un bénéfice net de l’ordre 9,22 MD, au cours du premier semestre de 2018, contre 10,39 MD, par rapport à la même période une année auparavant.
La société a réalisé durant le premier semestre 2018 une hausse de 5,3% de ses revenus pour passer de 427,9 MD, à fin juin 2017, à 450 MD, à fin juin de l’année en cours. Le résultat d’exploitation a fait ressortir une croissance de 4,7% pour s’établir à 8 MD contre 7,7 MD, à fin juin 2017.
Par ailleurs les charges financières nettes de la société ont augmenté de 40% comparativement au premier semestre de l’année précédente, pour passer de 6,573 MD contre 9,216 MD, à fin juin 2018.

par -

Les états financiers du groupe MIP (Maghreb International Publicité) accusent en 2016 un déficit net de l’ordre de 7,8 MD contre une perte de 3 millions une année auparavant.. Le Groupe a en effet vu ses produits d’exploitation chuter de 57% pour s’établir à 4,4 MD contre 10,3 millions en 2015.

Cependant, les charges d’exploitation n’ont baissé que de 9% pour se situer à 11,2 MD. A cet effet, le Résultat d’exploitation consolidé ressort déficitaire de 6,8 MD contre -2 millions l’année précédente. Par ailleurs, les commissaires aux comptes ont souligné dans leur rapport que les pertes cumulées de la société ont dépassé le capital social au 31 décembre 2016, ce qui révèle une incertitude significative susceptible de jeter un doute important sur la capacité à poursuivre l’exploitation et en conséquence la société peut être dans l’incapacité de recouvrer ses actifs ou de payer ses dettes dans le cours normal de son activité.

par -

Les réalisations du deuxième trimestre 2018 de la compagnie aérienne, Tunisair, comparées à celles de la même période de 2017 dégagent les tendances suivantes :

– L’augmentation du nombre de passagers toutes activités confondues de 9% due essentiellement à l’amélioration de l’activité R+S de 8%

– L’augmentation des revenus du transport de 23%
– L’augmentation du prix du carburant en moyenne par tonne de 39% par rapport au 2ème trimestre 2017
– L’augmentation des charges du personnel de 6%
– Augmentation de l’utilisation journalière des avions de 10%.

par -

La BIAT a clôturé le premier semestre 2018 avec un PNB de 388,1 Millions de dinars (MD), en accroissement de 18,2% par rapport à fin juin 2017. La formation de ce PNB est ventilée comme suit :

– Une marge en intérêts de 210,0 MD, en augmentation de 30,2% ;

– Une marge sur commissions de 85,9 MD, en progression de 7,1% ;

– Des autres revenus de 92,2 MD, en augmentation de 6,0%.

– Des charges opératoires de 184,9 MD marquant une évolution de 16,8%, essentiellement due à :

– Une augmentation des frais de personnel de 4,5% ;

– Un accroissement des charges générales d’exploitation de 56,6% provenant principalement de la cotisation au fonds.

– Un accroissement des charges générales d’exploitation de 56,6% provenant principalement de la cotisation au fonds de garantie des dépôts bancaires prévue par le décret gouvernemental n°2017-268 ;

Compte non tenu de cette cotisation de 13,7 MD, l’évolution des charges opératoires aurait été de 8,1%.

Des encours de dépôts de 10.654,6 MD, enregistrant un accroissement de 12,0% tiré par les dépôts à vue (+12,9%) et les dépôts d’épargne (+15,2%)

Des encours de crédits nets de 9 693,4 MD, en progression de 19,2%.

par -

L’enseigne Monoprix a réalisé une progression de 3.44% de son chiffre d’affaire à fin juin 2018 par rapport à la même période de 2017, pour s’établir à 285 MTND. Le ratio masse salariale / Chiffre d’affaires est passé de 9.31% à fin juin 2017 à 9.32% à fin juin 2018, les charges financières sont passées de 2.6 MTND le premier semestre 2017 à 3.1 MTND à fin juin 2018. Depuis le 01/07/2017, la SNMVT (Société Nouvelle Maison de la Ville de Tunis) a procédé à l’ouverture de deux magasins : MONOPRIX Boumhel et MONOPRIX Mateur.

par -

La société ELBENE a annoncé une perte d’exploitation de 4,2 millions de dinars (MD) contre un résultat d’exploitation déficitaire de 0,6 MD.
Les revenus de la société ont baissé de 4% au titre de l’année 2017 pour se situer à 89,4 MD. Cette régression est le résultat d’une baisse enregistrée au niveau des autres produits d’exploitation relatifs à la prime de compensation, la prime de stockage et la prime de séchage, avec des charges financières qui pèsent sur le résultat net .
La société a clôturé l’exercice 2017 avec une perte de 9,984 MD contre un déficit de 6,905 MD l’année précédente.

par -

Le ministre du Transport, Radhouane Ayara, a évoqué vendredi 29 juin 2018, face aux députés, à l’ARP, l’accumulation du déficit enregistré par Tunisair pour passer à 1 milliard de dinars actuellement contre 506 millions de dinars (MD) en 2010.
Selon le ministre, la situation financière difficile de Tunisair est expliquée par la hausse du nombre des agents de la compagnie et la non exécution du programme de restructuration lancé depuis 2014, lequel prévoit le départ volontaire de près de 1200 agents et l’allégement des charges de la compagnie.
Idem, ce déficit cumulé résulte de l’incapacité de la compagnie aérienne de transport à couvrir toutes les demandes accrues, à cause de l’obsolescence de la flotte qui compte uniquement 28 avions. Cela a engendré un mécontentement des clients suite aux vols retardés ainsi qu’une détérioration de la qualité des services.

par -

La SOTEMAIL a clôturé l’année 2017 avec un bénéfice de 395 mille dinars contre un déficit de 7,290 Millions de dinars (MD) en 2016.
Au terme de l’exercice 2017, les revenus de SOTEMAIL ont progressé de 29% par rapport à 2016, tandis que les charges d’exploitation ont évolué de 7,18%.
La société a ainsi vu son résultat d’exploitation passer au vert, pour atteindre 5,473 MD à fin 2017 contre -2,379 MD en 2016.
Sur la même période, les charges financières ont connu une très légère augmentation pour se situer à 4,931 MD.

par -

La société SOMOCER a réalisé un bénéfice net de 4 millions de dinars (MD) en 2017, contre 795 mille dinars en 2016, selon ses états financiers individuels arrêtés au 31 décembre 2017. Ce bénéfice est expliqué par la hausse des revenus de 27% qui ont atteint 85,6 MD en 2017.
Les charges d’exploitations quant à elles, se sont établies à 72,9 MD, contre 58,7 MD une année auparavant, soit une croissance de 24,2%.
Par conséquent, le résultat d’exploitation de la société ressort en progression de 48%, pour s’élever à 12,6 MD. Les charges financières nettes ont stagné par rapport à 2016, pour se situer à 8,8 MD.

par -

Le Groupe SAH a vu ses revenus consolidés croître de 10,4% pour s’établir à 376,8 millions de dinars contre 341,2 millions une année auparavant tandis que les charges d’exploitation ont progressé de 8,8% pour atteindre 321,8 millions de dinars contre 295,7 millions à fin décembre 2016. Le résultat d’exploitation du Groupe ressort ainsi en hausse de 20,6% pour s’élever à 54,9 millions de dinars contre 45,5 millions l’année précédente.
Néanmoins, le Groupe SAH a vu ses charges financières nettes multiplier par trois en 2017 pour atteindre 27,8 millions de dinars contre 9 millions en 2016, dont 18,9 millions relatifs à la perte de change (2,4 millions en 2016). Résultat des courses, le Groupe SAH dégage un Résultat Net consolidé de 28,3 millions de dinars contre 35,6 millions une année auparavant, soit une baisse de 20,5% par rapport à 2016.

par -

La société MPBS (Manufacture de Panneaux Bois du Sud) a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 24%, à 44,5 MD en 2017, contre un accroissement des charges d’exploitation de 22,3%, la société mère MPBS termine l’exercice 2017, avec un résultat d’exploitation de 3 MD, en progression de 53,5%. Bien que les charges financières aient augmenté de 365 mille dinars, la société dégage un bénéfice en croissance de 59,5%, à 2,45 MD contre 1,54 million en 2016. Au niveau du groupe, la performance a été similaire, le chiffre d’affaires a enregistré une croissance de 24,2% à 57,7 MD, tandis que le RNPG (Résultat Net Part du groupe) ressort en hausse de 74,4% pour s’établir à 2,8 millions de dinars.

par -

Les réalisations de la compagnie Tunisair au premier trimestre 2018 comparées à celles de la même période de 2017 dégagent une augmentation du nombre de passagers, toutes activités confondues, de 13 % grâce essentiellement à l’amélioration de l’activité R+S (Régulier & supplémentaire) de 13 %. Augmentation aussi des revenus du transport de 26%. En revanche, le 1er trimestre 2018 dégage aussi une augmentation du prix du carburant en moyenne par tonne de 28 % par rapport au 1er trimestre 2017 et une augmentation des charges de personnel de 6%, sans oublier l’augmentation de l’effectif suite à la fin de détachement et de mise à la disposition. Par ailleurs et parmi les autres mauvais indicateurs de Tunisair pour le 1er trimestre 2018, le taux de ponctualité de la flotte. Il était à 48 % lors du premier trimestre 2017, il est désormais de 45,5 % après avoir terminé l’année 2017 à 44 %. A la même période, fin 2017, l’endettement de Tunisair était de 1,079 Milliard DT. A la fin du 1er trimestre 2018, il descendait très légèrement à 1,064 Milliard DT.

par -

Après un mois de mars 2018 très florissant, la compagnie aérienne nationale, Tunisair, a mis sur la place publique le bilan du premier trimestre de cette année. Et il est très bon. Le nombre de passagers a évolué de 13% en comparaison avec la même période en 2017, ce qui en fait 775.353 au total.
Tunisiar doit principalement ce résultat à la montée de l’activité Régulier+supplémentaire, +13,1% sur une année. Autre indication : Le coefficient de remplissage a fait un bond de 73,8% à fin mars 2017 à 74% au 31 mars 2018.

S’agissant des recettes du transport, elles affichent +25,8% pour se situer à 288 millions de dinars (MD) contre 228,9 MD au 1er trimestre 2017.

Les dépenses maintenant. Pour le carburant, elles ont progressé de 29% à 67,3 MD ; les charges de personnel ont également évolué de 5,8% pour se situer à 50,3 MD à fin mars 2018.

Quant à l’endettement, il se situe fin mars 2018 à 1,07 Milliard de dinars contre 1,06 Milliard fin décembre 2017, un léger recul donc…

par -

Les revenus consolidés de SERVICOM ont observé durant le T1-2018 une baisse de 22% passant de 17.8 MTND en 2017 à 13.9 MTND. Cette baisse est due principalement au recul de 34% du chiffre d’affaires de l’activité travaux publics qui est passé de 12.4 MTND au 31/03/2017 à 8.2 MTND au 31/03/2018. En effet, SERVICOM a choisi de se concentrer sur les grands projets à forte composante Asphalte. Le carnet de commande de l’activité travaux publics à fin mars 2018 s’élève à 70.9 MTND. Les charges d’exploitation ont atteint 11.7 MTND durant le T1-2018 contre 16 MTND en 2017, soit une diminution de 27%. La marge d’exploitation est passée donc de 10% en 2017 à 16%. Durant le T1-2018, Servicom a enregistré un rebond de sa rentabilité par rapport à celle réalisée en 2017. Cette amélioration est justifiée par la baisse importante des charges d’exploitation, des charges de personnel et des amortissements.

par -

Le chiffre d’affaires HT de la société Magasin Général (MG) à la fin du 1er trimestre 2018 a enregistré une évolution d’environ 4,43% par rapport à celui enregistré à la même période de l’exercice précédent, pour totaliser 200,942 MDT. Les charges du personnel à la fin du 1er trimestre 2018 ont enregistré une évolution d’environ 6,97% par rapport à celle enregistrée à la même période de l’exercice précédent, sans dépasser les 18 MDT. Le ratio masse salariale trimestrielle rapportée au CA trimestriel passe de 8,73% en 2017 à 8,94% en 2018. Le nombre de points de vente est passé de 85 unités à la fin du 1er trimestre 2017 à 91 à la fin du 1er trimestre 2018, et ce suite à l’ouverture de MG Mourouj 5, MG Beja, MG El Fahs, MG Nefza, MG Charguia et Batam El Kef.

FOCUS 🔍

Italcar, concessionnaire et distributeur exclusif de plusieurs marques de voitures et de camions en Tunisie (Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Fiat Professional, Iveco et Jeep), a...

Le meilleur des RS

On l’attendait dans un communiqué officiel, publié par voie de presse, elle préfère les réseaux sociaux pour s’exprimer sur la crise qui secoue Nidaa...

INTERVIEW

Le PDG de la Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM), Béchir Irmani a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Issa Mahamat Abdelmamout, ministre des Finances et du Budget du Tchad, a été débarqué par un décret du président Idriss Déby Itno. Son secrétaire...

Reseaux Sociaux

SPORT