Tags Posts tagged with "CICR"

CICR

par -

Les hôpitaux de Libye manquent de fournitures médicales alors même qu’ils doivent prendre en charge un nombre accru de blessés et de malades. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a donc de nouveau offert du matériel et des médicaments indispensables à des établissements du pays.

L’hôpital Al-Wahda de Derna, le centre de traumatologie Al-Jalaa de Benghazi et la polyclinique d’Ajaylat ont tous trois bénéficié d’une distribution de fournitures médicales au cours des deux dernières semaines.

« En Libye, les professionnels de la santé ont de plus en plus de mal à traiter les patients à cause des pénuries », indique Karl Mattli, chef de la délégation du CICR en Libye. « Or il est crucial que les médecins disposent du matériel dont ils ont besoin pour faire leur travail et sauver des vies. »

Depuis le début de l’année, le CICR a distribué 60 tonnes de secours médicaux essentiels à une trentaine d’hôpitaux et de structures de santé dans tout le pays, confronté à des difficultés économiques. Cette assistance comprend des anesthésiques, des pansements, des médicaments, du matériel d’injection et de suture, des produits stérilisants et du matériel chirurgical.

La récente livraison de fournitures médicales à l’hôpital Al-Wahda de Derna a été effectuée avec l’autorisation des parties au conflit. On ne peut d’ailleurs que se réjouir du libre passage accordé aux secours médicaux dans des zones de conflit.

Le CICR est toutefois vivement préoccupé par la perturbation des services publics et la détérioration de l’infrastructure en Libye, causées par un manque d’entretien et d’attention.

« On observe une dégradation dans les domaines de la santé publique, de l’assainissement et de l’approvisionnement en eau potable, qui se répercute sur les conditions de vie des habitants du pays », explique M. Mattli. « Les conséquences pour la santé des populations sont particulièrement inquiétantes. Nous espérons que ces services publics seront préservés de sorte que la société dans son ensemble puisse vivre en sécurité et en bonne santé. »

par -

Le ministre de la Défense nationale, Farhat Horchani, a eu, mardi au siège du département, un entretien avec le chef de la délégation régionale du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Tunis, Markus Brudermann.
Selon un communiqué du département, la réunion a permis d’examiner les moyens de renforcer la coopération entre le ministère de la Défense et le bureau du CICR particulièrement en matière de diffusion de la culture de droit humain international en milieu militaire et de développement des capacités opérationnelles du dispositif de la santé militaire en période de crise.
A cette occasion, Horchani a jugé indispensable de multiplier les sessions de formation en matière de gestion de crises, face aux menaces qui pèsent sur la région dont en particulier la menace terroriste.
De son côté, Markus Brudermann a mis l’accent sur les efforts déployés par le CICR pour mieux faire connaitre ses programmes de formation en matière de droit humain international auprès des unités militaires.
Il a également évoqué le plan de coopération entre le CICR et le ministère de la Défense nationale pour le développement des capacités opérationnelles du système de la santé militaire en Tunisie.

par -

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) confirme que c’est bien sa collaboratrice, Nourane Houas, qui apparaît dans la vidéo qui circule actuellement dans les médias.
Nourane Houas, fonctionnaire franco-tunisienne du CICR au Yémen, a été enlevé le 1er décembre 2015 par des individus armés alors qu’elle se rendait au travail dans la capitale yéménite Sanaa.
” Nous implorons ses ravisseurs de la libérer saine et sauve. Nous restons en contact régulier avec la famille de Nourane ainsi que les autorités concernées au Yémen et dans d’autres pays “, lit-on dans un communiqué publié le 11 août par le Comité.
” Le CICR ne souhaite pas spéculer sur l’identité des ravisseurs ni commenter davantage la vidéo. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour que Nourane puisse rentrer chez elle, et il ne serait pas judicieux de discuter les détails publiquement. De plus, le CICR demande aux médias et au public de ne pas diffuser cette vidéo, par respect et considération pour Nourane et ses proches “.
Samedi soir, des activistes ont lancé une campagne de solidarité avec Nourane Houas ” libérez Nourane Houas “, rapporte le site d’information yéménite ” Buyemen “, qui indique que jusqu’à cette heure, l’identité de ses ravisseurs reste inconnue.
De même, une page Facebook regroupant, journalistes, hommes de culture et citoyens tunisiens a été créée pour soutenir Nourane Houas. Les commentaires échangés entre les membres de ce groupe, déplorent, notamment, le mutisme des autorités françaises et tunisiennes ainsi que des organisations internationales, face à cette affaire.
Selon des informations relayées par des sites tunisiens et étrangers, la vidéo en question montre l’otage Nourane Houas avec ses ravisseurs qui exigent une rançon des autorités françaises et des organisations internationales et menacent de la tuer après 72 heures s’ils n’obtiendront pas satisfaction.
En mai dernier, Houas est apparue dans une première vidéo dont l’authenticité a été confirmée par la CICR et où elle demandait de l’aide aux gouvernements et à la Croix rouge.
Nourane Houas s’adressait, particulièrement, au président yéménite Abderabbou Mansour Hedi et au président français François Hollande. Elle n’évoque ni le lieu où elle se trouve ni l’identité de ses ravisseurs.
La Croix rouge avait affirmé détenir des informations qu’elle s’abstient de publier eu égard au caractère délicat des affaires d’enlèvement.
En Tunisie, une cellule de crise a été créée au sein du ministère des Affaires étrangères au lendemain de l’enlèvement.

Le meilleur des RS

De formation journalistique, diplômé de l’institut technique de banque à Paris, Slah Kanoun a fait une longue carrière à la banque STB, sans oublier...

INTERVIEW

Nejib Snoussi, directeur général de l'Habitat au ministère de l'Équipement, de l'Habitat et de l'Aménagement du territoire, a accordé à Africanmanager une interview exclusive...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux