Tags Posts tagged with "compteurs intelligents"

compteurs intelligents

par -

Mounir El Gharbi, le directeur des relations avec le citoyen à la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) a indiqué, dans une déclaration, ce mardi 8 mai 2018 à Africanmanager, que le projet lancé par la Steg et portant sur le changement des anciens compteurs par des compteurs électroniques intelligents est dans une étape très avancée.

“Actuellement, la Steg est en train d’installer le système Smart Green y compris les compteurs intelligents dans le gouvernorat de Sfax. Des travaux qui devraient prendre fin d’ici fin de l’année en cours et dès l’année 2019, les compteurs intelligents seraient installés et prêts pour utilisation”, a précisé El Ghabri avant d’ajouter que 400 mille compteurs devraient être installés dans le gouvernorat de Sfax. Des réunions de formation ciblant les cadres et les agents de la Steg ont eu lieu au sein de la société.

Mounir Ghabri a d’autre part indiqué que ce projet a coûté à la Steg près de 40 Millions de dinars.

Ce nouveau dispositif permettra à la Steg de relever les index, de réparer les pannes à distance, de suivre la consommation de l’énergie et de détecter les éventuels dépassement. Ainsi, la STEG pourrait facilement, à distance et en toute sécurité, contrôler la consommation et procéder à des délestages dans les cas où la consommation électrique atteint un pic.

par -

Radhouane Dakhli, président du projet de développement et d’innovation technologique auprès de la Société Tunisienne de l’électricité et du Gaz (STEG), a confirmé sur Mosaïque FM que la STEG va installer des compteurs intelligents pour lutter contre la fraude.

Dakhli a souligné que cela s’inscrit dans la mise en place du réseau intelligent qui a pour objectifs l’intégration des énergies renouvelables et l’amélioration de la relation avec les clients.

Il a ajouté que ces compteurs intelligents permettront aux clients de surveiller leur consommation en toute transparence.

Et d’affirmer que 400 mille compteurs seront dans un premier temps installés dans des entreprises économiques à Sfax en 2018, avant d’être généralisés à partir de 2020.

par -

La Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) prépare le lancement d’un nouveau dispositif chargé de réparer les pannes à distance, de suivre la consommation de l’énergie et de détecter les éventuels dépassements et ce, via la mise en place de compteurs intelligents. C’est ce que nous a confié Mounir El Ghabri, chargé des relations avec la clientèle. Dans une interview accordée à Africanmanager, il a fait remarquer que les agents de la Steg passent entre 2 et 3 heures par jour pour réparer les pannes, soit une perte de temps non seulement pour le citoyen mais aussi pour la Steg et la communauté générale. C’est l’une des raisons qui ont poussé la STEG à mettre en place des compteurs intelligents, lesquels permettront d’éviter le temps perdu, résoudre le problème de la facturation et relever l’index de consommation sans que les agents se déplacent.

Une fois les compteurs intelligents en place, la STEG pourraient facilement, à distance et en toute sécurité, contrôler la consommation et procéder à des délestages dans les cas où la consommation électrique atteint un pic. 

Interrogé sur les différentes étapes de la mise en place de compteurs intelligents, le responsable nous a indiqué que le projet est en phase d’étude et fait actuellement l’objet d’un cahier des charges. 370 mille compteurs de ce type seront installés d’ici 2020 dans le gouvernorat de Sfax, pour être par la suite et progressivement généralisés à tous les gouvernorats du pays. Le choix de ce gouvernement a été fait pour des considérations techniques liées au réseau électrique de la société dans cette région. Au total, la Tunisie compte 4 millions de compteurs traditionnels répartis sur tout le territoire tunisien et la STEG sera chargée de faire la programmation pour les remplacer par des compteurs intelligents.

S’agissant des fraudes, Mounir El Ghabri a indiqué que les compteurs intelligents vont contribuer à réduire les dépassements commis en la matière, sachant qu’à travers ce compteur intelligent, la STEG sera informée de la fraude et de la manipulation du compteur en temps réel. En effet, les pertes de la STEG du fait de la fraude se sont élevées, en 2016, à 200 Millions de dinars, avec 16 mille cas répartis sur tout le territoire tunisien. Il a toutefois assuré que la société a pu récupérer, en 2016, 15 Millions de dinars.

Mounir El Ghabri a par ailleurs évoqué l’idée de mettre en place une police de l’énergie chargée de détecter et d’enquêter sur d’éventuels cas de manipulation frauduleuse de compteurs par les consommateurs.

Il a tenu toutefois à préciser que la police de l’énergie n’est qu’une idée parmi d’autres et veillera, entre autres, à lutter contre la recrudescence des cas de fraude et de manipulation de compteurs. “Cette idée a été fortement appréciée en Algérie“, a-t-il conclu.

par -

La société tunisienne de l’Électricité et du gaz ( STEG) préparait la mise en place, d’ici l’année 2020, de 370 mille compteurs intelligents dans le gouvernorat de Sfax. C’est ce qu’a nous a confié le directeur chargé des relations avec le citoyen à la Steg, Mounir Ghabri.

Dans une interview accordée, ce jeudi 28 septembre 2017 à Africanmanager, il a indiqué que ces compteurs intelligents seront, dans une première étape, installés à Sfax pour être progressivement généralisés à tous les gouvernorats. Le choix de ce gouvernorat a été choisi pour plusieurs raisons d’ordre technique en rapport avec le réseau d’électricité de la Steg.

Mounir El Ghabri nous a par ailleurs assuré qu’en Tunisie, il existe 4 millions de compteurs traditionnels répartis sur tout le territoire tunisien qui devraient être remplacés par des compteurs traditionnels.

par -

Le directeur chargé des relations avec le citoyen à la société tunisienne de l’électricité et de gaz (STEG), Mounir Ghabri a évoqué, dans une interview accordée, ce jeudi 28 septembre 2017 à Africanmanager, l’idée de mettre en place une police de l’énergie chargée de détecter et d’enquêter sur d’éventuels cas de manipulation frauduleuse des compteurs par les consommateurs.

Mounir El Ghabri a tenu toutefois à préciser que la police de l’énergie n’est qu’une idée parmi d’autres et veillera, entre autres, à lutter contre la recrudescence des cas de fraudes et de de manipulation de compteurs.

Selon le responsable à la Steg, la société a enregistré 16 mille cas de fraudes de consommateurs en 2016, provoquant ainsi des pertes de l’ordre de 200 millions de dinars.

par -

Le directeur chargé des relations avec le citoyen à la société tunisienne de l’électricité et de gaz (STEG), Mounir Ghabri a annoncé dans une interview accordée, ce jeudi 28 septembre 2017 à Africanmanager, que la société a enregistré 16 mille cas de fraudes de consommateurs en 2016, provoquant ainsi des pertes colossales à la société de l’ordre de 200 millions de dinars.

Mounir El Ghabri nous a toutefois assuré que la Steg a pu, durant cette même année, récupérer 15 millions de dinars et que les efforts se poursuivent encore pour lutter contre la manipulation frauduleuse des compteurs. C’est dans ce cadre déjà que la Steg se prépare pour le lancement de compteurs intelligents, un nouveau dispositif permettant à la société de détecter la fraude à distance.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Des dirigeants d’affaires, des décideurs et des militants pour le développement se sont joints à plus de 200 délégués pour lancer le premier Forum...

Reseaux Sociaux

SPORT