Tags Posts tagged with "condamnations"

condamnations

par -

L’Autorité de régulation des télécommunications et de la poste du Niger (ARTP) a tapé fort sur quatre compagnies de télécoms qui opèrent dans le pays. Plus de 3,5 milliards de francs CFA (5,3 millions d’euros), c’est l’amende qu’elles devront payer pour ne pas avoir “amélioré” la couverture et la qualité de leurs prestations, rapporte l’AFP.

La chef de l’ARTP, Mme Béty Aichatou, a dévoilé à la télévision publique les reproches faits aux quatre compagnies dont une nationale et trois étrangères, et les sommes exactes qu’elles devront décaisser.

Celtel-Niger, une filiale du groupe Bharti, a été le plus lourdement condamné – 1,576 milliard de francs CFA (1,5% de son chiffre d’affaires) – pour ne pas avoir “réduit les coupures” des communications “en dessous de 2%” et pour ne pas avoir fait monter la qualité vocale dans presque toutes les grandes villes du pays dont Niamey, Agadez (nord), Zinder, et Maradi, la capitale économique.

Le français Orange-Niger devra verser 925,474 millions de francs CFA (1,6% de son chiffre d’affaires) pour ne pas avoir “augmenté la couverture” de son réseau “à l’intérieur des bâtiments” afin d’“atteindre 70%” dans la localité de Birnin’Konni (centre-sud).

La compagnie nigérienne Sahel-Com devra s’acquitter d’une amende de 620,505 millions de francs CFA (2,8% du chiffre d’affaires) pour ne pas avoir porté “à 70%la couverture de son réseau “à l’intérieur des bâtiments” dans plusieurs localités, dont Niamey, Maradi, Tahoua, Zinder.

Moov-Niger (filiale d’Atlantic Telecom) a été condamné à payer 423,463 millions de francs CFA (1,6% du chiffre d’affaires), pour ne pas avoir hissé “à 70%” la couverture de son réseau “à l’intérieur des bâtiments” à Niamey et à Birnin’Konni.

par -

L’ancien président tunisien Zine el Abidine Ben Ali et son épouse Leïla Trabelsi, déjà condamnés à de multiples reprises par contumace, viennent d’écoper chacun de dix ans de prison pour “corruption”, a indiqué  le porte-parole du parquet à Mosaïque fm.

Le couple a été reconnu coupable mardi par un tribunal de première instance de Tunis dans une affaire de “corruption administrative et financière”, a déclaré  Sofiène Sliti.

Ce dossier, “lié au domaine de l’environnement”, a donné lieu à trois autres condamnations, a-t-il affirmé : un ex-ministre de l’Environnement du régime Ben Ali et un cadre de ce même ministère ont écopé de cinq et trois ans de prison.

Une autre peine de trois ans d’emprisonnement a été prononcée à l’encontre d’une proche de Leïla Trabelsi.

Sliti n’a pas souhaité fournir des indications sur le fond de l’affaire. Une source ministérielle a toutefois affirmé qu’elle se rapportait à l’utilisation “à des fins mercantiles” du “club Elyssa”, bâtiment situé dans un parc naturel propriété de l’Etat, à Sidi Bou Saïd, dans la banlieue huppée de Tunis.
De fréquentes soirées mondaines étaient organisées dans ce club luxueux fondé par Leïla Trabelsi, nous apprend la même source.

Le meilleur des RS

L’internaute Houcine Bzainia a un CV assez impressionnant. Il a été Secrétaire général à l'Université centrale privée de Tunis après divers postes de direction...

INTERVIEW

Ce secteur qui constitue le premier pourvoyeur de devises et d'emplois dans le pays ne couvre actuellement que 22% du déficit commercial alors que...

AFRIQUE

Le Ministre des Finances, du Budget et de la Privatisation, Ordonnateur National du Fonds Européen de Développement, M. Domitien Ndihokubwayo et l'Ambassadeur de l'Union...

Reseaux Sociaux

SPORT

La Fédération allemande de football (DFB) a annoncé vendredi faire l'objet d'un redressement fiscal de 19,1 millions d'euros, lié à l'affaire des soupçons d'achat de voix...