Tags Posts tagged with "conférence internationale"

conférence internationale

par -

La Tunisie célèbre, le mardi 11 juillet 2017, la Journée des Microentreprises et des Petites et Moyennes Entreprises, nouvellement instituée par l’Assemblée générale des Nations Unies.

A cette occasion, une conférence internationale intitulée « Le financement de la petite entreprise, levier du développement durable local » sera organisée par le Ministère de la formation professionnelle et de l’emploi, le 11 juillet 2017 à Tozeur, sous le patronage de S.E Madame Saida Ounissi, Secrétaire d’Etat à la Formation professionnelle et à l’Entrepreneuriat.

Cette conférence traitera notamment les questions liées aux orientations stratégiques régionales et nationales en faveur de la petite entreprise. Elle dressera un état des lieux des mécanismes de financement et des attentes des petites entreprises et présentera les bonnes pratiques et les pistes d’innovation pour une meilleure offre de financement et d’inclusion financière en faveur de la petite entreprise.
Cette conférence est organisée en partenariat le projet du PNUD « Renforcement de l’écosystème entrepreneurial dans le Sud tunisien », mis en oeuvre avec l’ODS, la BTS et l’ANETI avec un financement du gouvernement du Japon, ainsi qu’avec la BAD, Zitouna Tamkeen et CONECT.

par -

Lors de son intervention ce mardi 29 novembre 2016, à la Conférence internationale sur l’investissement, “Tunisia 2020”, l’émir du Qatar, Cheikh Tamim Bin Hamad Al Thani, a annoncé qu’une aide de 1,25 milliards de dinars sera débloquée par le Qatar pour lancer des projets de développement en Tunisie.

Il a par ailleurs exprimé l’intention de son pays à soutenir la Tunisie et faire réussir sa transition démocratique.

par -

Une délégation allemande conduite par l’ancie nprésident de la République fédérale d’Allemagne Christian Wulff effectuera  participera à la Conférence Internationale sur l’Investissement « Tunisia 2020 », qui se tiendra les 29 et 30 novembre 2016 à Tunis. Elle sera composée comme suit :

Dr. Joachim Rücker, représentant spécial du gouvernement fédéral chargé du partenariat pour la stabilité au Moyen-Orient

Mr Günter Nooke, représentant personnel de la chancelière fédérale allemande.

Dr. Angela Merkel, chargée des Affaires africaines, et Délégué de l’Afrique auprès du Ministère fédéral de la Coopération (BMZ).

par -

Le PDG du groupe Comete Engineering, Radhi Meddeb, a déclaré, jeudi 24 novembre 2016, que la Conférence internationale sur l’investissement,  prévue les 29 et novembre, est un évènement adapté au contexte de transition.

Il a par ailleurs ajouté, lors de son intervention, ce jeudi 24 novembre 2016, sur Express Fm, que la Conférence vise à faire réussir la transition économique. Cette dernière devra être accompagnée d’un consensus sur le besoin de changement », a indiqué Radhi Meddeb. « Pour apporter des améliorations considérables, il est important d’approfondir la démocratie et placer l’intérêt de la patrie au-dessus des différences », a-t-il poursuivi.

En outre, le PDG du groupe Comete a affirmé que l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) fait de la politique en adoptant une position contre l’ingérence du Fonds Monétaire International (FMI) dans l’agenda économique du pays.

par -

Une Conférence internationale sur l’allocation équitable des ressources pour un développement régional durable se tiendra, à Sfax, du 7 au 9 octobre 2016, à l’initiative de l’Association locale Horizon du développement, en collaboration avec l’Université de Sfax et avec la participation d’experts, universitaires, acteurs économiques et personnalités politiques de Tunisie, ainsi que l’universitaire français Christophe Charlier.
Dans une conférence de presse tenue, mardi, le président d’Horizon du développement, Boulbaba Abdelmoumen, souligne qu’en prévision de cette première édition, l’association a élaboré des études sur les besoins économiques de deux zones pilotes : la cité populaire d’Erbadh à Sfax et la délégation rurale de Ghraiba classée parmi les délégations les plus démunies.
Ces deux études réalisées en collaboration avec l’Université de Sfax serviront de références lors des travaux de la conférence pour l’élaboration d’un modèle de développement en Tunisie à l’échelle rurale et urbaine capable de relever les défis actuels.
L’association Horizon du développement a été créée, en 2013, par des universitaires, des ingénieurs et des cadres. Elle a pour but la promotion du développement durable, l’adhésion à la réforme de l’enseignement supérieur et la consécration de l’ouverture de l’université sur l’environnement économique.

par -

La Tunisie organisera les 29 et 30 novembre prochain la conférence internationale sur l’investissement. Il s’agit de la deuxième de ce genre en Tunisie, après celle de 2014 avec le gouvernement de Mehdi Jomâa sous le thème « Investir en Tunisie, start-up democracy ».

Dénommée « Tunisia 2020 », cette rencontre va rassembler des chefs d’Etats, d’importantes institutions internationales, des opérateurs privés et des fonds d’investissement tunisiens et étrangers. Chiffre à l’appui, elle accueillera en fait 70 pays, 150 personnalités influentes et plus de 1500 participants.

Venant suite à une campagne de promotion lancée par le gouvernement tunisien en juin dernier et qui a visé les investisseurs et les partenaires du pays à travers le monde, cet évènement incontournable a pour but de redorer l’image de la Tunisie.

« Notre objectif est de faire l’exhibition des atouts de la seconde République », a dit Mourad Fradi, co-commissaire général de la Conférence internationale pour l’Investissement lors d’un point de presse organisé ce jeudi 15 septembre 2016. Il a fait savoir que la réalisation de cet objectif passerait également par la mise en valeur du plan de développement 2016-2020.

Un plan ambitieux au service du développement

«  La communauté internationale doit s’informer davantage sur les ambitions dudit plan, le programme des réformes du gouvernement tunisien », a indiqué de son côté le DG de la FIPA, Khalil Laabidi.

Ce plan, rappelle-t-il, vise à accroitre l’attractivité de l’économie afin de renforcer le rôle moteur du secteur privé dans la croissance et favoriser les investisseurs nationaux et internationaux..

Selon les prévisions du gouvernement, ce plan stratégique permettra d’accélérer la croissance et de créer 400 mille emplois tout au long de ce quinquennat, ce qui  aura pour effet de réduire le taux de chômage à moins de 12% et celui de la pauvreté extrême à 2% à l’horizon 2020 contre 4.6% actuellement.

Ce plan dont la mise en œuvre exige la mobilisation de 60 milliards de dollars d’investissements s’articule sur cinq axes prioritaires. D’abord la bonne gouvernance, la réforme de l’administration et la lutte contre la corruption. Le deuxième axe a trait à la transition d’une économie à faible cout à un hub économique, alors que le troisième touche le développement humain et l’inclusion sociale. Pour les derniers axes, ils visent la concrétisation des ambitions des régions et l’instauration d’une économie verte.

C’est pour cette raison que des fonds importants ont été mobilisés pour la promotion de ce plan, dont fait partie l’organisation de la conférence internationale « Tunisia 2020 ». A cet effet, 4.5 millions de dinars ont été mobilisés par un consortium composé de la banque d’affaires française Arjil & Associés, du bureau d’études tunisien COMETE Engineering et du groupe de médias et événementiel Jeune Afrique. Ce dernier est retenu par la République tunisienne pour conduire les opérations de promotion du Plan de Développement 2016 – 2020.

Le rythme de l’investissement révisé à la hausse !

L’organisation de cet évènement intervient à un moment opportun où le pays a encore besoin de tout type d’investissement (public, privé et étranger) pour pouvoir relever les défis rencontrés.

C’est important dans la mesure où les attentes du gouvernement sont très fortes par rapport à ce plan. En fait, le rythme de l’investissement sera porté à environ 4% au cours de cette période, passant de 19.4% actuellement à 24% à l’horizon 2020, a précisé Khalil Laabidi. Et d’ajouter : « Notre objectif est de passer d’une enveloppe d’investissement public-privé de l’ordre de 80 milliards de dinars à 120 milliards de dinars, ce qui permettra par la suite d’augmenter les proportions d’investissement des deux secteurs, respectivement 60 et 40%, et de les porter à 50% chacun ».

par -

“La culture et le patrimoine dans le discours médiatique arabe” est l’intitulé d’une conférence internationale qui sera oganisée à Sfax, du 16 au 18 septembre courant à l’initiative de l’Agence Tunis Afrique Presse (TAP) dans le cadre de la manifestation “Sfax, capitale de la culture arabe”.
Prendront part à cette rencontre plusieurs spécialistes des secteurs des médias et de la culture de Tunisie, d’Algérie, de Lybie, de Palestine, de Bahrein, d’Arabie Saoudite, des Emirats arabes Unis et du sultanat d’Oman.
Les participants débatteront au cours de la première journée plusieurs thèmes dont les propositions d’inscription du patrimoine arabe sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco et l’importance des médias dans la promotion et la sauvegarde du patrimoine matériel et immatériel.
Un accord de partenariat entre l’agence TAP et le comité exécutif de la manifestation “Sfax, capitale de la culture arabe” sera également signé lors de cette journée.
La première séance de la deuxième journée (17 septembre) sera axée sur le thème “les médias, la culture et le patrimoine” et connaitra la présentation des expériences des pays arabes participants outre des témoignages de journalistes tunisiens et arabes et le vernissage d’une exposition sur l’histoire du journalisme à Sfax.
La deuxième séance intitulée “les médias et la culture environnementale” portera sur les thèmes “les objectifs du développement durable, quel rôle pour les médias” et “le rôle de la société civile dans la diffusion de la culture environnementale”.
La dernière journée sera consacrée à la visite des délégations arabes participantes aux sites archéologiques et monuments historiques de la médina de Sfax.

par -

Une commission ministérielle s’est réunie, vendredi, au siège du ministère du développement, de l’investissement et de la coopération internationale pour fixer le calendrier de la conférence internationale sur le plan quinquennal 2016-2020 qui se tiendra les 29 et 30 novembre 2016.
Cette réunion qui a rassemblé le ministre du développement Yassine Brahim, le ministre des affaires étrangères Khemaies Jhinaoui, le ministre du Commerce Mohsen Hassen et le chef du cabinet de la ministre du Tourisme, vise à coordonner davantage entre le gouvernement et le groupe ” Arjil ” chargé de la commercialisation de ce plan et de la préparation de la conférence internationale.
Elle vient également fixer la mission des différentes parties concernées par cette manifestation et cerner toutes les problématiques, réglementaires et organisationnelles pour mieux exploiter la rencontre d’envergure internationale dans la réussite du plan de développement et la promotion de l’image de la Tunisie et de ses potentialités, selon un communiqué publié vendredi par le ministère du Développement.

par -

Le cabinet du chef du gouvernement a émis un communiqué hier mercredi 1er juin 2016, en marge du Conseil ministériel tenu à la Kasbah, pour faire savoir que la Conférence internationale sur l’investissement est programmée les 29 et 30 novembre 2016 en Tunisie. Le texte ajoute que cet événement sera le couronnement de la campagne pour la promotion du programme quinquennal 2016/2020.

A signaler que le plan s’est donné pour objectif d’insuffler du tonus à l’investissement public et privé, en le faisant passer de 19,5% du PIB en 2015 à 24% en 2020. D’après les prévisions, ce programme est en mesure de faire chuter de trois points le chômage, en créant 400 mille emplois et de générer près de 60 milliards de dollars de financements, soit 120 milliards de dinars, pour l’économie nationale durant les cinq prochaines années, précise le communiqué.

Des chefs d’Etat, de gouvernement, d’institutions internationales, de fonds d’investissement et les représentants des secteurs public et privé ainsi que la société civile prendront part à cette rencontre.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les exportations de l'Algérie ont nettement augmenté à 18,141 milliards de dollars (mds usd) sur la première moitié de l'année 2017 contre 13,323 mds...

SPORT

Reseaux Sociaux