Tags Posts tagged with "courant démocratique"

courant démocratique

par -

Samia Abbou, députée du Courant démocratique, a déclaré vendredi 12 octobre 2018, sur Shems Fm, que le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a complètement changé la donne institutionnelle sans que personne ne s’en offusque. «A présent, le chef du gouvernement n’a plus d’appui politique. Il est d’usage qu’il rende des comptes au Parlement, qui le contrôle. Or ce n’est plus le cas puisqu’il s’est constitué un bloc parlementaire et que c’est plutôt ce dernier qui doit lui rendre des comptes. C’est un dérapage constitutionnel», a affirmé Abbou.
Elle a ajouté que la crise au sein de Nidaa Tounes, notamment le bras de fer entre Hafedh Caïd Essebsi et Youssef Chahed, reste un conflit interne, «mais quand cette crise impacte la situation générale du pays et les institutions, ça devient grave et il faut intervenir», a conclu la députée.

par -

Mohamed Hamedi, secrétaire général adjoint du Courant Démocratique, a affirmé que les mouvements Ennahdha et Nidaa Tounes ainsi que le parti Afek Tounes “avaient rejeté” l’article 163 de la constitution qui stipule que les richesses naturelles sont la propriété du peuple et sont la souveraineté de l’Etat.
Lors d’une conférence de presse, tenue mercredi au siège du parti à Tunis, Hamedi a accusé les trois formations politiques de “prendre à la légère” la souveraineté nationale et les richesses du pays, de ne pas s’inquiéter du “bradage” de l’indépendance nationale, d'”être sous la tutelle” de l’étranger et d’opter pour la “désinformation” dans le domaine de l’énergie.

Le dirigeant du Courant Démocratique a critiqué à cet égard les accusations de populisme et d’entrave à l’investissement accolées à l’opposition par les trois partis indiqués, les accusant d’avoir réduit à sa simple expression l’article controversé “en refusant” de soumettre les accords sur les investissements à la plénière du parlement, formulé initialement par la version originale de l’article 163, et de se contenter de l’exposer devant la commission spécialisée de l’Assemblée des Représentants du Peuple.

Il a rappelé d’autre part la proposition de son parti faite au gouvernement portant sur la formation d’une commission d’audit sur les énergies, “loin de toute improvisation dans la révélation des dossiers de corruption”, en allusion aux déclarations du porte-parole du gouvernement Iyed Dahmani sur les récents limogeages au sein du ministère de l’énergie.

Hamedi a indiqué d’autre part que le Courant Démocratique va proposer au Front Populaire et aux autres partis de l’opposition la formation d’une commission d’audit parlementaire, estimant que le “gouvernement doit assumer sa responsabilité et revoir tous les contrats dans le domaine de l’énergie, du sel et du pétrole…”.

Au sujet de la crise politique, le secrétaire général adjoint a considéré que “la légitimité populaire des partis au pouvoir après 2014 a expiré avec l’échec cuisant, la décrépitude de l’intérieur et les déboires des documents de Carthage”.

“Les divergences sur le point 64 du document de Carthage 2 révèle au grand jour la lutte non pas sur des programmes, des orientations, des propositions et de grandes réformes mais une bataille pour les portefeuilles ministériels sans changement de cap politique”.

Rappelant les mouvements sociaux de 2018 “qui ont été diabolisés” et la demande du gouvernement d’une aide financière et technique de la Grande Bretagne “sous prétexte de reforme”, il a estimé que ces mouvements ont été dénaturés “pour redorer le blason de Youssef Chahed”.

“Ces vérités ont été dévoilées par le journal britannique le Guardian, démenties ensuite par le porte-parole du gouvernement avant d’être confirmées par l’ambassadrice de G.Bretagne en Tunisie”, a-t-il ajouté.
De son côté, Hichem Ajbouni, membre du bureau politique du parti, a évoqué la hausse du taux d’inflation en Tunisie, affirmant qu’il “touche de plein fouet le pouvoir d’achat des citoyens”.
“Le déficit de la balance commerciale a atteint aussi fin juillet dernier 10 mille milliards en raison de l’accroissement du volume des importations par rapport aux exportations”, a-t-il déploré, accusant le gouvernement de révéler “une demi-vérité” et lui réclamant des mesures réelles pour protéger l’économie nationale.

Ajbouni a accusé également de gouvernement Chahed de ne pas prendre de “mesures sérieuses” pour faire face à la crise économique, à l’amplification de la dette, à la réduction des réserves de devises, à la mainmise du commerce parallèle et à l’absence de politiques de développement, outre les classifications sur les listes noires, la dégradation des services de la santé, des transports, de l’enseignement et l’aggravation du déficit des caisses sociales.

par -

Six listes partisanes et indépendantes seront représentées au Conseil municipal de Tunis, a indiqué le coordinateur général du Réseau Mourakiboun, Rafik Halouani.

Lors d’une conférence de presse, lundi, consacrée aux résultats préliminaires des élections municipales du 6 mai, Rafik Halouani a indiqué que la municipalité de Tunis a eu la plus grande part de travail du réseau de par le fait qu’elle soit la plus grande municipalité en Tunisie, ayant 60 sièges et 600 bureaux de vote.
La technique de dépouillement rapide des voix a été adoptée pour cette municipalité, d’après Mourakiboun qui précise que le mouvement Ennahdha a obtenu 30,7 pc des voix, le mouvement Nidaa Tounes 27,9 pc, le Courant démocrate 11,9 pc et l’Union civile 9,6 pc.
Quant à la liste indépendante “Madinati Tounes” (5e), elle a obtenu 6,7 pc des voix.
Le Front populaire (6e) a, quant à lui, réalisé 6,2 pc, a-t-il ajouté.

Selon Rafik Halouani, les partis et les listes de coalition et indépendantes ayant récolté moins de 3% des voix ne seront pas représentés au conseil municipal.
Concernant l’information qui circule sur facebook selon laquelle le mouvement Ennahdha remportera le siège du maire de Tunis, le coordinateur général a indiqué que seuls les membres des conseils municipaux ont été élus, dimanche, et non les présidents de municipalités.
Et de poursuivre, une fois les résultats définitifs des élections annoncés le 13 juin prochain concernant les 60 membres du conseil municipal de Tunis, ces derniers procèderont à l’élection du Maire de Tunis.

Souad Abderrahim, Kamel Idir, Ahmed Bouazzi, Mehdi Rebai, Mounir Ben Miled et Lotfi Ben Aissa sont en lice pour la présidence de la Mairie de Tunis.

par -

Le Courant démocrate a considéré que la situation ne nécessite pas un gouvernement d’Union nationale mais d’un gouvernement qui devrait plutôt prévoir des réformes économiques radicales et une volonté politique pour lutter contre la corruption et non pas un gouvernement d’unité nationale.

Selon le Courant démocrate la proposition du président de la République Béji Caïd Essebsi d’un gouvernement d’unité nationale est un aveu flagrant de l’échec de la coalition gouvernementale dans la gestion des affaires du pays.

La commission d’enquête créée récemment pour examiner l’implication de certains tunisiens dans l’affaire d’évasion fiscale Panama Papers a élu, lundi 9 mai 2016, Ahmed Saïdi du parti Al Moubadara en tant que président, a rapporté Mosaique Fm.

Les personnalités citées dans les révélations de « Panama Papers » appartiennent aux partis au pouvoir, ce qui risque d’entacher la crédibilité de la commission, selon l’élu du courant démocratique Ghazi Chaouchi.

La commission se compose de 18 membres appartenant à ces partis sur un total de 20 élus, dont principalement :

Président de la commission : Ahmed Saïdi (Al Moubadara)
Vice-président : Mongi Harbaoui ( Nidaa Tounés)
Rapporteur : Zouhaier Rejbi (Ennahdha)
Rapporteur adjoint : Tahar foudhaili (UPL)

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

La Commission alloue 7,2 millions d'euros supplémentaires pour renforcer sa réponse face au virus Ebola, qui n'est pas encore sous contrôle, en République démocratique...

Reseaux Sociaux

SPORT

A l’occasion de la demi-finale retour de la ligue des champions d’Afrique Espérance ST-Premeiro de Agosto, prévue mardi à 17h00 au stade olympique de...