Tags Posts tagged with "Douane Tunisienne,"

Douane Tunisienne,

par -

La douane tunisienne prendra livraison, le 28 novembre, de nouveaux équipements de contrôle, d’une valeur de 80 Millions de dinars (MD), qui seront mis à la disposition de ses équipes permanentes et mobiles, a annoncé le directeur général de la douane Adel Ben Hassan.
Intervenant au cours d’un atelier organisé, lundi, par l’unité exécutive de l’accord d’Agadir, sur “l’évaluation douanière et la lutte contre la fraude”, Ben Hassan a ajouté que l’acquisition de ces équipements s’inscrit dans le cadre de la modernisation de la direction générale des douanes qui s’étend sur la période 2016-2020.
Le responsable a mis l’accent, par ailleurs, sur l’impact positif de la convention d’Agadir au niveau des échanges commerciaux et l’échange automatique d’informations entre les pays signataires de l’accord d’Agadir.
Connaitre la source des marchandises venant des pays membres avant leur livraison a permis de faciliter les opérations de dédouanement, conformément à la convention de coopération douanière entre les pays de la déclaration d’Agadir dans le domaine de l’échange électronique des informations douanières , signée au mois d’avril.
Cette convention vise à faciliter et simplifier les procédures douanières, l’échange d’informations et d’expertises, outre la lutte contre la fraude douanière.
Le directeur exécutif de l’unité technique de la déclaration d’Agadi Fakher El Hazimi a fait savoir que la Palestine et le Liban adhéreront officiellement à l’accord d’Agadir.
A noter que la convention d’Agadir, entrée en vigueur en 2007, comprend quatre pays, à savoir la Tunisie, le Maroc, l’Egypte et la Jordanie. Elle a pour objectifs notamment la libéralisation du commerce extérieur entre les pays membres, l’impulsion de l’investissement local et étranger, la réalisation de la complémentarité économique et le développement du commerce et du partenariat avec les pays européens.

par -

Des statistiques dévoilées par les services de la Douane tunisienne relèvent que 286 400 produits contrefaits ont été saisis durant la période 2014-2015. Il s’agit de divers articles commercialisés dans plusieurs marchés dont notamment 110 mille articles d’habillement, 60 mille produits cosmétiques, 100 mille paquets de cigarettes, 400 téléphones portables…

Selon les données publiées par le ministère du Commerce, les frontières tunisiennes sont devenues poreuses face à l’afflux de produits contrefaits, lesquels sont même écoulés dans les espaces commerciaux formels. Les pays d’où partent des produits contrefaits ou périmés sont la Chine, l’Espagne et la Turquie.

Il s’agit d’une réelle menace pour la santé et l’environnement à laquelle il faut aujourd’hui faire face avec des lois plus fermes, un contrôle intensifié et des bases de données permettant de cerner le phénomène. Les consommateurs se font avoir continuellement par ces produits dont la dangerosité sur la santé des citoyens est établie.

Compte tenu de l’impact négatif de ce phénomène, que ce soit sur le consommateur ou sur l’économie nationale, la Tunisie a mis en place depuis plusieurs années les outils nécessaires pour faire face à ce fléau.

La stratégie nationale dans ce domaine prend en considération deux principales priorités : La santé du consommateur et la préservation du tissu industriel et du climat des affaires en Tunisie. Elle vise, en effet, à intégrer la lutte contre ce phénomène dans les préoccupations quotidiennes des services de contrôle relevant aussi bien du contrôle économique que de la douane. Elle a également pour but de renforcer le cadre juridique en la matière, en donnant à la contrefaçon un aspect délictuel et à travers le renforcement des prérogatives des services de contrôle en leur attribuant le droit de l’autosaisie.

Elle englobe, en outre, la mise en place d’un programme de sensibilisation des différentes composantes de la chaîne économique.C’est dans ce contexte général que les services du contrôle économique ont mis en place un programme de campagnes sectorielles périodiques pour faire face à ce phénomène.

par -

Selon des informations rapportées par plusieurs supports médiatiques algériens, un mouvement de protestation a été observé ces derniers jours par des commerçants, des citoyens algériens dans le poste frontalier d’Oum Tboul. Ils dénonçaient ainsi « le mauvais  traitement » des Algériens par les unités douanières tunisiennes et refusaient le paiement de la taxe de 30 dinars tunisiens, imposée par la Tunisie à toute personne qui s’apprête à sortir du territoire.

Le porte-parole de la Douane tunisienne, Lassâad Bachouel, a catégoriquement démenti, ce mardi 2 août 2016 à Africanmanager, ces « allégations »,  affirmant que les unités douanières accomplissent leurs tâches tout en respectant la loi tunisienne. « Il n’y a aucune preuve valide sur l’implication des agents de la douane dans des dépassements ou mauvais traitements à l’égard de nos voisins algériens. Les services de la direction générale de la Douane suivent de près et inspectent le travail quotidien des unités. Deux douaniers ont été récemment traduits devant le conseil de discipline pour des affaires de dépassement”, a ajouté M. Bachouel.

Les Algériens sont toujours les bienvenus en Tunisie 

Le porte-parole de la Douane tunisienne a par ailleurs réaffirmé que « les Algériens sont toujours les bienvenus en Tunisie et que tous les services douaniers travaillent jour et nuit afin de faciliter toutes les procédures administratives de nos voisins. De même, les autorités tunisiennes sont en train d’aménager des endroits de divertissements et de loisirs sur les frontières tuniso-algériennes visant à offrir aux passagers algériens les meilleures conditions de déplacement vers le territoire tunisien. Nous entretenons des relations excellentes et exceptionnelles avec l’Algérie », a-t-il dit.

A signaler que des statistiques du commissariat régional au tourisme à Sousse relèvent que 20 mille Algériens avaient séjourné dans les hôtels de la région du début du mois de janvier jusqu’au 10 juillet 2016. Ces derniers avaient bénéficié de plusieurs offres promotionnelles de 30% dans les hôtels ainsi que dans les restaurants. cette initiative s’inscrit dans le cadre de la promotion du tourisme tunisien et la dynamisation de l’économie tunisienne.

par -

« La taxe de 30 dinars tunisiens imposée par la Tunisie aux Algériens qui sortent du territoire est une procédure obligatoire qui s’inscrit dans le cadre de la loi de finances. Les agents douaniers exercent leur travail selon les recommandations des autorités tunisiennes. Ils sont appelés à appliquer la loi. Des efforts assidus sont toujours menés par les douaniers afin de faciliter toutes les procédures administratives de nos voisins », a déclaré le porte-parole de la Douane tunisienne, Lassâad Bachouel, dans une déclaration ce mardi 2 août 2016 à Africanmanager.

par -

Le porte-parole de la Douane tunisienne, Lassâad Bachouel, a démenti ce mardi 2 août 2016 les informations relayées par les médias algériens faisant état d’un mauvais traitement que subissent les ressortissants algériens de la part des unités de la douane aux frontières. Il a affirmé que les unités douanières accomplissent leurs tâches tout en respectant la loi tunisienne.

Et d’ajouter  : «  il n’y a aucune preuve valide sur l’implication des agents de la douane dans des dépassements ou mauvais traitements à l’égard de nos voisins algériens”. Il a affirmé dans le même contexte que les services de la direction générale de la Douane suivent de près et inspectent le travail quotidien des agents.

par -
La Douane Tunisienne fêtera les 24 et 25 Janvier 2014 la Journée Internationale de la Douane sous le slogan

La Douane Tunisienne fêtera les 24 et 25 Janvier 2014 la Journée Internationale de la Douane sous le slogan “Communiquer : partager l’information pour mieux coopérer”.

Au programme de ces journées d’information à portes ouvertes, des ateliers de travail et des exposés seront animés par des officiers de la douane tunisienne. De même, des points de contact seront organisés pour répondre aux questions des participants et des visiteurs autour de différents thèmes douaniers.

par -
Le directeur général de la Douane tunisienne

Le directeur général de la Douane tunisienne, Mohamed Meddeb, a annoncé sa démission de ses fonctions, rapportent des sources médiatiques convergentes.

Il convient de rappeler que Mohamed Meddeb avait été nommé à la tête de la Douane tunisienne, le 26 septembre 2012.

par -
La Douane tunisienne a pris livraison

La Douane tunisienne a pris livraison, lundi, de 3 avisos dans la cadre d’un marché de 4 unités de fabrication chinoise, pour une valeur de 4.5 millions de dinars.

Le ministre de tutelle, celui des Finances, Elyès Fakhfakh, a précisé que ces bâtiments de marine font partie d’un marché auquel l’Etat a alloué 15 millions de dinars. Suivront très bientôt, 86 véhicules 4×4, et d’autres équipements destinés à renforcer l’action des agents de la Douane.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux