Tags Posts tagged with "Edouard Philippe."

Edouard Philippe.

par -

Le Maroc, on le sait, a fait résolument le choix de l’Afrique pour son devenir économique ; le roi, Mohammed VI, l’a clairement dit et se comporte en tant que tel sur le continent niveau, et le niveau des échanges commerciaux avec l’Afrique subsaharienne le démontre. Chose nouvelle : La France, qui dispute à l’Espagne la place de premier partenaire commercial du royaume chérifien, va accompagner la dynamique de ce dernier en Afrique. Le Premier ministre français, Edouard Philippe, en visite actuellement au Maroc, l’a affirmé ce jeudi 16 novembre à l’occasion du Forum économique Maroc-France, rapporte Le360.

Pour Philippe, il est question de densifier la coopération économique entre les deux nations, notamment en haussant le niveau d’implication des PME françaises mais aussi de mener des initiatives communes pour saisir les opportunités sur le continent africain.

Le chef du gouvernement marocain, Saad-Eddine El Othmani, a corroboré les propos de son homologue français, en parlant de l’Afrique comme “la famille naturelle du royaume” et en soulignant que la nouvelle voie dessinée par Philippe soigne les intérêts des deux nations…

Meriem Bensalah Cheqroun, la présidente de la CGEM (Confédération générale des entreprises du Maroc), a confié à la presse à l’occasion que les secteurs privés des deux pays sont déjà l’oeuvre pour identifier les niches et segments à même de renforcer les liens, générer plus d’emplois et de la valeur ajoutée profitables aux deux partenaires.

par -

La France va augmenter ses investissements en Tunisie au cours des prochaines années et participer, activement, à la mise en avant des projets porteurs, a promis, jeudi, le premier ministre français Edouard Philippe, en visite de travail et d’amitié à Tunis.
” L’Agence française de développement (AFD) promet 100 millions d’euros d’investissements en Tunisie jusqu’en 2020 “, a-t-il précisé au cours d’une conférence de presse conjointe avec son homologue Youssef Chahed à l’issue de la première réunion du Conseil tuniso-français sur le dialogue politique de haut niveau.
D’après Edouard Philippe, qui effectuait son premier déplacement en tant que Premier ministre en dehors de l’Union européenne, la Tunisie et la France envisagent ensemble un avenir meilleur. Elles entretiennent déjà des relations denses, anciennes et puissantes “, s’est-il félicité.
” Confrontées à des défis communs, la France et la Tunisie sont pleinement engagées à travailler ensemble pour lutter contre le terrorisme et la radicalisation dans le droit fil de la préservation de la sécurité dans la région “, a-t-il poursuivi.
Selon Philippe, cet engagement a trouvé toute son illustration dans la rencontre d’aujourd’hui qui a été marquée par la signature d’une série d’accords qui, d’après lui, ne manqueront pas de booster le développent en Tunisie.
” La coopération que nous aspirons à développer englobe le domaine économique, l’investissement étranger et embrasse les secteurs de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle, a-t-il noté.

par -

Plusieurs accords de conventions entre la Tunisie et la France ont été signés, ce jeudi, à Tunis, au terme de la première réunion du Haut conseil de coopération tuniso-français, tenu, aujourd’hui, au Palais Dar Dhiafa à Carthage, sous la présidence du chef du gouvernement, Youssef Chahed, et du Premier ministre français, Edouard Philippe.
Les conventions signées concernent notamment les domaines de la finance, la création d’entreprises, le développement, le financement des programmes de relance des investissements et de la microfinance.
Elles touchent, également, les domaines de la modernisation des exploitations agricoles, des énergies renouvelables, de la formation, de l’enseignement supérieur et de la recherche technologique.
– Accord-cadre sur le projet Instituts universitaires de technologie (IUT/Instituts supérieurs des Etudes technologiques)
– Conventions de financement pour le Programme de relance de l’investissement et de modernisation des exploitations agricoles d’un montant de 62 millions d’euros.
– Convention de financement pour une ligne de crédit octroyée à l’Amen Bank d’un montant de 15,3 millions d’euros pour soutenir le secteur de la microfinance.
– Convention de financement pour une ligne de crédit verte de l’AFD à l’Union internationale de Banque (UIB) d’un montant de 15 millions d’euros.
– Lettre d’intention de soutien budgétaire aux réformes liées à la gouvernance de l’Etat.
– Déclaration conjointe relative à la mise en place de la représentation opérationnelle du Commissariat à l’Energie atomique et aux énergies alternatives (CEA) à Tunis.
– Mémorandum d’accord entre “AfricInvest” et “Agoranov” dans le cadre du développement d’un réseau de Hubs en Tunisie et en Afrique dédié à l’entrepreneuriat et aux startups innovantes.

par -

Le Premier ministre français, Edouard Philippe, a déclaré avoir choisi la Tunisie pour son premier déplacement hors d’Europe, en signe de considération pour la réussite de son expérience démocratique.
Reçu jeudi par le président de la République, Béji Caid Essebsi, au Palais de Carthage, le Premier ministre français a mis l’accent sur l’intérêt particulier que son gouvernement attache à la consolidation de la coopération bilatérale et son souci de suivre de près l’état d’avancement des projets mixtes en cours. Il a insisté, également, sur le renforcement des investissements français publics et privés en Tunisie.

Sur un autre plan, Edouard Philippe a mis en avant la convergence des vues envers les questions régionales dont en premier lieu la situation en Libye, affirmant le souci de poursuivre la concertation pour parvenir à une solution politique permanente et réaliser la stabilité escomptée.
Le Premier ministre a relevé que la France partage la même vision que la Tunisie en matière de lutte contre le terrorisme qui, a-t-il noté, constitue un ennemi commun que les deux pays œuvrent à combattre.

De son côté, Béji Caid Essebsi a indiqué que les relations anciennes d’amitié entre la Tunisie et la France ont permis de promouvoir la coopération au niveau des attentes et intérêts des deux peuples.
Les réformes politiques entreprises en Tunisie au cours des dernières années doivent être suivies de grandes réformes économiques pour permettre au pays de surmonter ses difficultés économiques et de réaliser le développement escompté.
Le président de la République a ajouté que la Tunisie s’emploie à utiliser toutes ses potentialités pour identifier de nouvelles perspectives économiques dans son espace africain, appelant, dans ce contexte, la France et tous les pays européens à accorder à la coopération avec l’Afrique toute l’importance nécessaire.

Concernant le dossier libyen, Caid Essebsi, a souligné que la stabilité dans ce pays est un facteur vital pour la paix et la stabilité en Tunisie, dans la région nord africaine et en Méditerranée. La Tunisie, a-t-il soutenu, n’épargne aucun effort pour aider les frères libyens à poursuivre le dialogue pour un règlement politique global et permanent.

Edouard Philippe effectue une visite officielle en Tunisie pour participer, à la tête délégation française, à la première réunion du Conseil tuniso-français sur le dialogue politique de haut niveau et à la deuxième étape de la conférence économique “Rencontres Africa”.

par -

Les travaux de la 2ème édition des ” Rencontres Africa 2017 ” (5 au 6 octobre2017) ont démarré jeudi 5 octobre 2017, en présence d’environ 450 hommes d’affaires et responsables africains et français, du chef du gouvernement, Youssef Chahed, du Premier ministre burkinabé, Paul Kaba Thieba et du Premier ministre français, Edouard Philippe.
C’est dans une salle remplie que Chahed a exprimé la fierté de la Tunisie d’accueillir cette rencontre ” qui s’inscrit dans le droit fil du renforcement de la coopération avec l’Afrique et la France, notamment dans les domaines de la formation professionnelle, de la santé, de la technologie de l’information et de la communication et l’agriculture “.

De son côté, le Premier ministre français a affirmé que la coopération tunio-française ” est excellente et elle ne peut que se renforcer “.
Des conférences plénières sur des thèmes relatifs aux industries aéronautique et automobile, à la transformation digitale de l’économie ainsi qu’à l’agriculture, au développement rural, à la plateforme logistique et à l’organisation douanière sont prévues au cours de la première journée des ” Rencontres Africa 2017 “, évènement reconduit cette année, suite au succès de la première édition, qui avait permis à plus de 1500 entreprises africaines et françaises de se rencontrer à Paris, en 2016.

Le programme des “Rencontres Africa 2017 ” tenues également à Abidjan ( du 2 au 3 octobre 2017) ainsi qu’à Nairobi programmées pour les 5 et 6 octobre 2017 devrait réunir environ 4000 opérateurs, selon les organisateurs, en l’occurrence le ministère français des Affaires étrangères en collaboration avec la présidence du gouvernement. Sont également prévus, à cette occasion, des colloques sur différents sujets relatifs au nouvel urbanisme et mobilité, aux réseaux intelligents et énergies renouvelables et à la structuration des opérations d’investissement en Tunisie, au Maroc et en Algérie…

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

C'est l'attaque la plus sanglante de l'histoire récente de l'Égypte. 235 personnes ont été tuées et 109 blessées vendredi dans un attentat au moment...

Reseaux Sociaux

SPORT