AccueilActualitésEdouard Philippe confirme la promesse de Macron à Tunis

Edouard Philippe confirme la promesse de Macron à Tunis

Le Premier ministre français, Edouard Philippe, a annoncé jeudi à Paris un doublement, d’ici 2022, des investissements directs français en Tunisie.
« La France veut doubler ses investissement en Tunisie à l’horizon 2022« , a-t-il précisé, rappelant que l’Agence Française de Développement (AFD) s’était engagée à augmenter son volume de financement en faveur de la Tunisie pour atteindre une moyenne de 250 millions d’euros par an d’ici 2022.
Edouard Philippe s’exprimait lors d’une conférence de presse conjointe avec le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, à l’issue de la deuxième réunion du Haut conseil de coopération tuniso-français. Ce Haut conseil fait suite à celui qui s’était tenu à Tunis lors du déplacement du Premier ministre français en octobre 2017.

- Publicité-

Le Premier ministre français a réaffirmé à cette occasion le soutien de la France au processus démocratique en Tunisie, avec la tenue cette année des élections législatives et présidentielle.
Il a indiqué avoir discuté avec Chahed du renforcement de la coopération dans les domaines de la sécurité, de la lutte contre le terrorisme, des questions migratoires et des enjeux économiques. Des accords ont été signés dans le domaine des transports, de la santé et l’enseignement supérieur, a-t-il dit.
Par ailleurs, Edourad Philippe a annoncé la création sous peu en Tunisie d’une  » station T  » inspirée de l’expérience française (Station F) pour mieux accompagner les jeunes entrepreneurs et startupeurs tunisiens.

De son côté, le chef du gouvernement tunisien a souligné que la coopération tuniso-française s’articule autour de quatre axes prioritaires, citant notamment les investissements, le développement régional, l’éducation et la culture.
Volet tourisme, le chef du gouvernement a souligné que la Tunisie table en 2019 sur un million de touristes français.
Quelque 781 mille touristes français ont visité la Tunisie en 2018, soit une hausse de 37% par rapport à 2017.
Youssef Chahed a indiqué que la France reste toujours le premier investisseur en Tunisie avec plus de 1.400 entreprises et deuxième partenaire économique avec 14,3% de parts de marché en 2018. «  La France va clairement ancrer son positionnement et probablement décrocher la première place sur le plan commercial « , a-t-il dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,575SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles