Tags Posts tagged with "étudiants "

étudiants 

par -

Un groupe d’étudiants en ingénierie au Caire a fabriqué une petite merveille capable de produire du diesel, du noir de carbone et de l’essence à partir de vieux pneus de voitures. “Le projet consiste à mettre les bouts de pneus dans le récipient. On place un feu en dessous du récipient qui chauffe les pneus, qui commenceront à s‘évaporer. On met la vapeur dans un condensateur, ce qui condense la vapeur, et le produit fini est du gazole. Il est très similaire au niveau des propriétés au diesel pur, et le carbone ou le charbon, reste à l’intérieur du récipient. Nous utilisons le gazole comme une alternative à l’essence dans les usines de ciment ou de briques. Nous utilisons le carbone ou l’anthracite dans la production d’encre ou comme matière première dans la production de pneus. Nous l’employons aussi pour les sols des stades. Ces produits ont plusieurs utilisations”, a confié à l’agence Reuters Mostafa Saeed Ali, étudiant en ingénierie, rapporte Africanews.

Les 12 étudiants s’étaient répartis en trois groupes pour un maximum d’efficacité. Le premier groupe avait la charge de la recherche et du design, le deuxième la conception et la production, et le troisième était allé à la chasse aux investisseurs pour financer le projet.

Il a fallu 10 mois de dur labeur – 3 pour la conceptualisation et 7 pour le montage de l’engin. Autre élément très important : le dispositif contribue à la réduction des déchets, un fléau en Egypte. En effet le pays des pharaons produit quelque 22 millions de tonnes de déchets par an, d’après les données publiées l’an dernier par le ministère de l’Environnement. ‘‘L’avantage environnemental est que nous recyclons les pneus usés au lieu de les jeter dans la rue, au lieu de polluer l’environnement. Nous les recyclons correctement de manière écologique. L’avantage industriel est que nous extrayons des produits essentiels, comme cette huile qui est très similaire au diesel, et nous les utilisons dans beaucoup d’usines de ciment ou de briques. Vous pouvez utiliser l’huile que nous produisons à la place du diesel pur ou de l’essence“, indique Saeed Ali…

A noter que les étudiants produisent actuellement du carburant alternatif dans leur petit coin et sont en quête d’investisseurs pour développer leur business. Une affaire qui peut très vite se transformer en poule aux oeufs d’or dans un pays où la population explose, avec les problèmes de pollution qui vont avec…

par -
Des altercations entre les membres de l’Union générale des Etudiants Tunisiens (UGET) et les forces de l’ordre devant le siège du ministère

L’Union générale des étudiants de Tunisie (UGET) a appelé dans un communiqué à la grève générale à partir d’aujourd’hui,  mardi 14 mars 2017 et à l’escalade dans toutes les facultés de droit et des sciences juridiques et politiques dans les différentes régions du pays.

Ce mouvement vient en signe de protestation contre la circulaire 345 relative à l’organisation d’un concours d’accès à l’Institut Supérieur de Magistrature (ISM).

D’après ladite circulaire, les candidats doivent être titulaires au moins d’un magistère en droit ou en sciences juridiques ce que l’UGET considère comme une mesure abusive

par -

191 cas d’intoxication ont été enregistrés chez des étudiants dont trois ont été gardés à l’hôpital à cause de la hausse de leurs températures alors que les autres ont pu regagner l’internat.

Ces cas d’intoxication ont été confirmés à Shems Fm par le secrétaire de l’administration régionale de la santé environnementale à l’administration régionale de la santé à Gabes, Yahia Hamdi, ainsi que par le directeur régional de la santé, Tarek Barhoumi.

Les étudiants continuent d’affluer vers l’hôpital. À noter que ces cas d’intoxication ont eu lieu suite à un dîner donné au restaurant universitaire les Oasis. 30 cas d’intoxication ont été récences au début avant que ce chiffre ne soit revu à la hausse atteignant les 191 cas.

Un échantillon de la nourriture présentée au restaurant a été prélevé et une enquête a été ouverte par les autorités compétentes.

par -

Le porte-parole des étudiants grévistes de la faim, fichés par la police, Houcem Laâbidi a demandé dimanche, à la présidence du gouvernement d’honorer ses engagements et de fixer des délais maximums pour l’embauche des fichés par la police, après avoir reçu le dossier du ministère des Relations avec les instances constitutionnelles, la société civile et des droits de l’Homme, vu l’état de santé de certains étudiants après 35 jours de grève de la faim.
Laabidi a appelé, dans une déclaration, à l’agence TAP, au recrutement de tous les fichés par la police, étant donné qu’ils sont des victimes de l’ère de la dictature. Ils ont été interdits de passer les concours nationaux à cause de leur appartenance politique et syndicale, ajoutant que les grévistes continueront à mener leur grève jusqu’à la mise en œuvre de l’accord conclu le 18 janvier 2016, avec le gouvernement Essid stipulant leur embauche et le règlement de leur situation.
Il a critiqué la nonchalance du gouvernement dans la réponse à la principale demande des étudiants fichés par la police, soit leur droit au travail.
La grève de la faim observée depuis plus de 30 jours a suscité, a-t-il dit, l’appui de la société civile, qui s’est manifesté par les visites des syndicalistes, militants de droits de l’homme et activistes de la société civile, exprimant leur appui à la revendication des fichés par la police.
Le ministère des Relations avec les instances constitutionnelles, la sociét    é civile et des droits de l’Homme a annoncé dans un communiqué, publié vendredi, que le rapport final sur le dossier des fichés par la police sera remis à la Présidence du gouvernement lundi 30 janvier 2017.
Ledit ministère a souligné qu’il est en train de mettre les dernières retouches et de finaliser le rapport, précisant que ce dernier a été préparé conjointement avec des représentants des fichés par la police qu’ils soient de l’UGET (Union générale des étudiants de Tunisie) ou de l’Union des chômeurs diplômés du supérieur

par -

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Slim Khalbousi, a affirmé que le nombre des étudiants tunisiens en sciences de l’ingénierie a chuté durant les dernières années, passant ainsi de 8000 en 2010 à seulement 4400 étudiants actuellement, soit une baisse de plus de la moitié.

Dans son déclaration lors d’une plénière qui se tient actuellement à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), le ministre a en outre assuré que les écoles d’ingénieurs souffrent aujourd’hui de plusieurs problèmes dont principalement la baisse du nombre des étudiants admis dans ces établissements et la détérioration de la qualité.

Il a par ailleurs ajouté que les étudiants refusent d’intégrer les écoles d’ingénieurs nouvellement créées, d’où la stratégie de son ministère pour créer de nouvelles spécialités dans ces instituts là.

par -

Des anciens étudiants fichés par la police ont observé, samedi 21 janvier 2017, un mouvement de protestation devant le théâtre municipal et le siège du ministère de l’intérieur, suivi d’une marche qui a été marquée par des heurts avec les forces de l’ordre.

Lors de cette manifestation qui coïncide avec le 27e jour de grève de la faim entamée par les fichés par la police dont certains ont vu leur état de santé se détériorer, les protestataires ont brandi des slogans dénonçant la politique d’atermoiement adoptée par le gouvernement dans le traitement de leurs dossiers.

Le ministre chargé des Relations avec les Instances constitutionnelles, la Société civile et les Droits de l’Homme a reçu, cette semaine, les représentants des anciens étudiants fichés par la police à qui il a promis de présenter leurs dossiers au gouvernement, dans les plus brefs délais.

En décembre dernier, quinze anciens étudiants fichés par la police étaient entrés en grève de la faim, au siège de l’Union Générale des étudiants de Tunisie (UGET) pour revendiquer la régularisation de leurs dossiers.

par -

Le nombre des étudiants bénéficiaires du programme européen pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport “Erasmus Plus” va augmenter pour atteindre 1500. C’est ce qu’a déclaré l’ambassadeur de l’Union Européenne en Tunisie, Patrice Bergamini Lors de son passage sur Express fm, l’ambassadeur a précisé que cette décision a été prise suite à la rencontre entre le président de la République, Béji Caïd Essebsi et la haute représentante de l’Union Européenne pour les affaires étrangères, Federica Mogherini.
Le diplomate a par ailleurs rappelé que 250 étudiants tunisiens bénéficient déjà de cette bourse.

par -

Plus de 23.000 étudiants algériens sont actuellement en France dans les différents établissements d’enseignements supérieurs. Ce chiffre a été révélé, lundi 17 octobre, par Bernard Emié, ambassadeur de France à Alger.

Pour la seule année 2016, 7000 nouveaux étudiants algériens ont rejoint la France, a précisé le diplomate français lors d’une réception à Alger autour des diplômés algériens des Grandes écoles françaises qui exercent aujourd’hui leur activité professionnelle en Algérie. Quinze étudiants algériens ont réussi les différents concours d’accès aux Grandes écoles.

« Cette année, un peu plus de 21.000 étudiants algériens ont déposé un dossier dans un de nos cinq espaces Campus France en Algérie. Plus de 7 000 étudiants ont accédé le mois dernier aux bancs de nos établissements d’enseignement supérieur. Je suis fier d’annoncer qu’en deux ans, nous avons doublé le nombre de visa long séjour pour études », a révélé M. Emié.

Source  : ts-algérie

par -
Le ministère de l’enseignement supérieur a démenti l’information publiée par un journal de la place

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a annoncé l’admission de 2458 étudiants dans la nouvelle filière de licence appliquée en sciences de l’éducation au titre de l’année universitaire 2016/2017.
Dans un communiqué publié jeudi le ministère a indiqué que la rentrée universitaire aura lieu le 29 août 2016 pour les écoles d’ingénieurs et les instituts supérieurs d’études technologiques. Pour les établissements universitaires restants, les cours débuteront le 11 ou 12 septembre 2016 après la fête de l’Aïd El Idha.
Présidé par le ministre de l’enseignement supérieur Chiheb Bouden, le conseil des universités réunis jeudi a indiqué que les résultats de réorientation pour des raisons sociales ou de santé seront proclamés le 31 août prochain, lit-on dans le même communiqué.
Lors de cette réunion, il a été convenu d’améliorer les services universitaires et de généraliser d’une manière graduelle la carte intelligente utilisée dans le cadre d’une expérience pilote dans le restaurant universitaire de Moknine (Monastir).

par -

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a annoncé, mardi, la fin, dès la prochaine année universitaire, du recours aux mutations des étudiants entre les facultés de médecine de Tunisie et de l’étranger.

Selon un communiqué du département, cette décision intervient à l’issue d’une réunion qui a réuni, lundi, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique Chiheb Bouden, les doyens des facultés de médecine dentaire et de pharmacie et les recteurs des universités.

La décision a pour finalité de parachever l’intégration des facultés tunisiennes de médecine et de pharmacie dans un processus imposé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), apprend-on de même source.

par -

Des étudiants de l’Ecole nationale des ingénieurs de Tunis (ENIT) ont réalisé une prouesse : Ils ont conçu une voiture écologique qui peut avaler 500km avec un seul litre d’essence. Baptisé “ENIT eco-car”, le prototype de ce petit bijou a été présenté ce week-end à l’avenue Habib Bourguiba.

L’engin est très petit de taille et équipé d’un seul siège ; ses roues, qui ressemblent à celles de la bicyclette, ont été fabriquées à partir de la fibre de carbone. La voiture dispose d’un petit moteur très peu gourmand en énergie et peut atteindre la vitesse de 30 km/heure. 70 mille dinars ont été injectés dans sa fabrication, a confié le chargé de communication de l’équipe, Mustapha Riahi. Toutefois il table sur un coût bien moindre, de l’ordre de 5 mille dinars, une fois que la fabrication industrielle sera lancée.

ENIT eco-car a été conçue par 8 étudiants et 3 enseignants encadreurs ; ce projet a été lancé en septembre 2016 et le véhicule sera exposé à la manifestation “Shell eco”, qui aura lieu à Londres, du 30 juin au 5 juillet 2016, a précisé le chargé de communication de l’équipe.

Il a ajouté que d’autres équipes planchent actuellement sur des prototypes de voitures électriques…

par -

Pour la cinquième fois, Airbus met les étudiants du monde entier au défi de développer des idées novatrices pour l’aviation future avec le lancement de la nouvelle édition du concours Fly Your Ideas.

Fly Your Ideasest un concours étudiant international unique, dont le but est de développer des relations solides et durables entre Airbus et la prochaine génération d’innovateurs. Tous les deux ans, ce concours est une occasion unique pour les étudiants du monde entier de travailler en collaboration avec Airbus sur des innovations capables de répondre aux défis concrets auxquels l’industrie de l’aviation est confrontée, et de développer des compétences précieuses pour leurs carrières futures, notamment le travail en équipe, la gestion de projet, et la communication.

Un élément nouveau est introduit dans cette dernière édition du concours : il est demandé aux étudiants de proposer des solutions innovantes capables de répondre aux véritables défis de l’industrie, et basées surdiversesidées applicables dès aujourd’hui ou porteuses de concepts innovants pour l’avenir. Les principaux thèmes proposés aux étudiants sont les suivants :

Business models : Outre le transport, dans quels domaines les avions peuvent-ils intervenir ?

Flight operations : Comment peut-on utiliser les ‘big data’ pour améliorer l’efficience des vols ?

Passenger experience : De quelle façon de nouveaux processus ou aménagements peuvent-ils faciliter l’embarquement et de débarquement des passagers, et augmenter dans un même temps l’espace disponible pour les bagages ?

Design engineering : Comment l’intelligence artificielle peut-elle contribuer à la conception et/ou la fabrication des avions ?

Manufacturing : Comment optimiser la fabrication en vue de réduire les gaspillages et assurer la durabilité des ressources ?

“Dans le cadre du concours Fly Your Ideas 2017, Airbus met son expertise en matière d’innovation au service des universités et de leurs étudiants les plus inventifs”, a déclaré Charles Champion, Executive Vice President Engineering d’Airbus. “Nous valorisons et encourageons ce type de collaboration qui est bénéfique pour les deux parties et permet aux étudiants de donner libre cours à leur créativité dans un environnement d’apprentissage exceptionnellement riche, tout en se préparant pour un marché du travail hautement concurrentiel. Pour Airbus, c’est également l’occasion de stimuler les idées novatrices issues de l’imagination créatrice et de la réflexion de la nouvelle génération.”

Les inscriptions à Fly Your Ideas 2017 sont ouvertes dès aujourd’hui, 31 mai 2016, surle site www.airbus-fyi.com. Les étudiants doivent s’inscrire en équipes de trois à cinq participants. Il leur est recommandé d’inclure au sein de leurs équipes des membres de différentes nationalités, origines et disciplines, allant de l’ingénierie au marketing et des sciences au design. Ces équipes doivent être soutenues par un mentor académique issu d’un établissement auquel appartient l’un des étudiants. Les projets sont évalués par des experts Airbus qui font part de leurs commentaires à l’ensemble des équipes dès la première étape du concours. Les 50 équipes sélectionnées pour l’Etape 2 sont pleinement soutenues et conseillées par les mentors Airbus qui les aident à présenter leurs idées sous forme de projet détaillé. Cinq équipes sont ensuite sélectionnées pour l’Etape 3 au cours de laquelle les étudiants doivent tester, prototyper ou visualiser leurs solutions. Enfin, les équipes présentent leurs projets à un jury d’experts à l’occasion de la finale prévue en mai 2017, au cours de laquelle l’équipe lauréate remporte un prix de 30 000 euros, et l’équipe classée seconde un prix de 15 000 euros.

par -
Pas de nouveau quant à la position du Front Populaire. Plusieurs leaders du Front Populaire (FP) se sont exprimés

Le Front populaire (FP) a fermement condamné, mardi, les agressions commises contre les étudiants fichés par la police. Il s’agit, selon le FP d’une “escalade répressive et méthodique” contre les mouvements sociaux à travers tout le pays.
Dans un communiqué, la formation politique dénonce aussi l’agression du député Ammar Amroussia et les menaces de prison adressées par un cadre sécuritaire au député Jilani Hammami.
Par ailleurs, le FP a appelé à abandonner les poursuites contre les personnes fichées par la police, à enquêter sur ces agressions et à cesser toute forme de répression des mouvements sociaux.
Pour rappel, la police est intervenue, samedi dernier, pour rétablir la circulation du métro au niveau de l’Avenue Bourguiba, bloquée par des dizaines de sans-emplois et d’étudiants fichés par la police qui manifestaient pour l’emploi.

TAP

par -

Les cours à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Sousse ont été perturbés, ce jeudi 10 mars 2016, à cause d’une grève observée par les étudiants, en protestation contre les résultats du premier semestre, rapporte Jawhara fm.

Les étudiants dénoncent le mode de calcul des moyennes du premier semestre, qui a abouti à une baisse significative des moyennes dans toutes les spécialités, précise la même source.

par -
Selon le ministère de l’enseignement supérieur

Selon le ministère de l’enseignement supérieur, près de 306 mille étudiants dans le secteur public et 26 mille dans le secteur privé dont 8 mille étudiants étrangers rejoindront les bancs de l’université au cours de la nouvelle rentrée universitaire 2014/2015.

A noter que le nombre des établissements d’enseignement supérieur et de recherche scientifique s’élève à 198 dont 26 écoles d’ingénierie, 25 instituts supérieurs d’études technologiques et 54 établissements d’enseignement supérieur privé.

par -
Intervenant sur Jawhra fm

Intervenant sur Jawhra fm, Mourad Yaâkoubi, chargé de la communication au ministère de l’Enseignement supérieur a fait remarquer que 93% des étudiants tunisiens ayant poursuivi des études à l’étranger aux frais de l’Etat ne rentrent pas en Tunisie à la fin de leurs études. Il estime que cet état de choses représente une menace pour l’avenir de la Tunisie en matière de capital humain et scientifique.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect, Tarek Cherif a accordé à Africanmanager, une interview exclusive dans laquelle, il a évoqué plusieurs points dont le projet...

AFRIQUE

Le gouvernement libyen d'union nationale (GNA), évoquant des actes "inhumains", a affirmé dimanche qu'une enquête avait été ouverte sur des cas d'esclavage près de...

Reseaux Sociaux

SPORT

Programme de la 5e journée de l'Europa League de football qui sera disputée le jeudi 23 novembre (en heures GMT): Groupe F (18h00) Lokomotiv Moscou (RUS) -...