Maroc : L’UE dynamise l’entrepreneuriat innovant dans les universités

Maroc : L’UE dynamise l’entrepreneuriat innovant dans les universités

par -
Selon le classement 2013 des 100 meilleures universités africaines

Le projet Yabda, intitulé «Renforcement des relations entre l’enseignement supérieur et le monde socio-économique», a été lancé mardi 13 février 2018 à Casablanca pour promouvoir l’esprit d’entrepreneuriat auprès des étudiants des universités marocaines.

Selon les données publiées par le site marocain Yabiladi, cette initiative s’inscrit dans le cadre du programme Erasmus, financé par l’Union européenne (UE), et dont la coordination est assurée par l’université Hassan II de Casablanca.

Le consortium de ce projet se compose de 14 universités, dont 4 nationales et 10 étrangères (Algérie, Tunisie, France, Belgique et Grèce).

Au Maroc, il s’agit des universités Hassan II de Casablanca, Hassan 1er de Settat, Cadi Ayyad de Marrakech et Abdelmalek Essaadi de Tétouan.

Le projet envisage la mise en place, dans chaque université, d’un centre dédié à la création d’entreprises innovantes, notamment dans les domaines où les partenaires présentent un avantage concurrentiel (technologies vertes, énergies renouvelables, etc.).

Ses activités, qui seront mis en œuvre pendant deux jours, portent sur l’élaboration d’un modèle du centre d’entrepreneuriat Yabda et ses stratégies institutionnelles.

Elles comprennent aussi la mise en place de l’écosystème Yabda, la mise en œuvre des centres Yabda, l’assurance qualité, plan et rapport d’évaluation, la dissémination et plan d’exploitation, les rapports d’étapes et le rapport final.

Ce projet est l’occasion de créer des synergies entre les différentes parties prenantes en vue de développer un réseau de futurs entrepreneurs et d’une commission de réflexion think tank qui se connectent à l’écosystème du marché local, régional et international avec un effet multiplicateur dans la région du Maghreb.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire