Tags Posts tagged with "excédent"

excédent

par -

La balance commerciale de la pêche a enregistré, au cours de huit premiers mois de l’année 2018, un excédent de 172,6 millions de dinars (MD), contre 160,3 MD au cours de la même période de l’année 2017.

Les quantités exportées ont enregistré, jusqu’à fin août 2017, une hausse de 23,5%, pour s’établir à 16399,8 tonnes, d’une valeur de 347,9 MD contre 13280,2 tonnes d’une valeur de 173,3 MD au cours de même période de 2017.

En termes de valeur, la hausse est de 74,6 MD (+27,3%), a indiqué le ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche dans un communiqué publié lundi à Tunis.
En volume, la hausse est expliquée par un important renchérissement des quantités de crabes exportés, passant de 290,9 tonnes au cours des huit premiers mois en 2017, à près de 2032,2 tonnes au cours de la même période de 2018. De même en valeur, les exportations sont passées de 2 millions de dinars en 2017 à 13,2MD en 2018.

S’agissant de l’aquaculture (daurades), les exportations ont triplé, jusqu’à fin août 2018, en comparaison avec la même période de 2017, passant de 9,5 MD à 28,6 MD. Ainsi, les quantités exportées sont passées de 733,6 tonnes à 2065,2 tonnes.

Pour ce qui est des exportations de poulpes, la hausse est estimée à 15 MD, tirée par l’amélioration des prix à l’exportation, soit une évolution de 62,5%.

En contrepartie, les importations des produits de la pêche ont atteint jusqu’à la fin du mois d’août 2018 près de 29 626,6 tonnes d’une valeur de 175,3 MD contre 20 404,3 tonnes, d’une valeur de 112,7 MD au cours de la même période de 2017, soit une hausse en termes de quantité de 9 222,6 tonnes ( +45%) et de 62,6 MD (+55%) en termes de valeur.

L’accroissement des importations des produits de la pêche revient à l’augmentation de l’importation du thon congelé, soit une hausse de 10176 tonnes en termes de quantités et de 47,3 MD en termes de valeur.

par -

Selon les statistiques du commerce extérieur, publiées par le Bureau national des statistiques (BNS), la balance commerciale du Nigeria a enregistré un excédent de 2,36 trillions de nairas (environ 6,5 milliards $) au second trimestre 2018. Soit une hausse de 8,36% par rapport à l’excédent réalisé au premier trimestre de cette année qui était de 2,17 trillions de nairas (environ 6 milliards $), rapporte l’agence Ecofin.

Malgré cette augmentation de l’excédent commercial du Nigeria, les échanges commerciaux ont globalement enregistré un repli de 8,9% pour s’établir à 6,57 trillions de nairas (environ 18,12 milliards $) au second trimestre 2018, contre 7,21 trillions de nairas (environ 19,88 milliards $) au premier trimestre de cette année.

D’après le BNS, cette baisse globale du commerce extérieur du Nigéria est la résultante aussi bien d’une contraction des exportations que des importations du pays. Ainsi, les exportations se sont situées à 4,46 trillions de nairas (environ 12,3 milliards $) au second trimestre 2018. Soit une baisse de 4,9% par rapport au volume des exportations au premier trimestre qui s’était établi à 4,7 trillions de nairas (environ 12,9 milliards $). Toutefois, en glissement annuel, les exportations du second trimestre enregistrent une croissance de 43,8% par rapport au second trimestre 2017.

S’agissant des importations au second trimestre 2018, elles se sont établies à 2,11 trillions de nairas (environ 5,8 milliards $). En baisse de 16,3% par rapport au premier trimestre de cette année où elles affichaient un volume de 2,52 trillions de nairas (environ 6,9 milliards $).

Ces importations sont également en baisse de 19,9% en glissement annuel par rapport au second trimestre 2017, détaille encore la même source.

par -

Au cours du 1er trimestre 2018 (1ER T), la balance commerciale alimentaire de la Tunisie a enregistré un excédent de 222,6 millions de dinars (MD), contre un déficit de 384 MD enregistré au cours du 1er T 2017, en raison du doublement des exportations alimentaires d’huile d’olive, selon des données publiées, mercredi 11 avril, par le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche.

Au cours de la même période, le taux de couverture des importations par les exportations, a augmenté de 117%, contre 67,1% en 2017. Cette croissance est due à la hausse de la valeur des exportations alimentaires de 95,6%, contre 12,1% des importations alimentaires.

L’excédent de la balance commerciale alimentaire explique l’amélioration globale du taux de couverture de la balance commerciale de 1.7 point, soit 73,6%.
Les exportations des produits alimentaires ont atteint, au cours du 1ER T 2018, l’équivalent de 1530,9 MD, soit une croissance de 95,6% par rapport à la même période 2017, en raison du doublement des exportations de l’huile d’olive en quantité (80,4 mille tonnes, contre 26,4 mille tonnes) et en valeur (776,9 MD contre 233,3MD) et la hausse de 9% du niveau des prix.

Ces revenus expliquent la croissance du total des exportations alimentaires de 63%, outre la hausse des revenus des produits frais de la mer, des dattes qui ont augmenté respectivement de 60 et 34%.
La valeur de vente des légumes frais a augmenté de 64% dont notamment les tomates géothermiques.

Il convient de rappeler que la valeur des exportations alimentaires, au cours du 1er T 2018, a représenté 15% du total des exportations du pays, contre 10,4% au cours de la même période 2017.

La valeur des importations alimentaires a atteint, au cours de la même période, environ 1308,3 MD, soit une hausse de 12,1% par rapport à la même période 2017, en raison de la baisse du taux de change du dinar tunisien par rapport aux autres devises étrangères, outre la croissance de la valeur des importations de certains produits alimentaires de base comme le blé dur (10%), les dérivés de lait (61%) et le sucre (35%).

Au cours de la même période, la valeur d’achat d’un certain nombre de produits alimentaires a enregistré une régression, comme l’orge, le maïs jaune et le café qui ont respectivement augmenté de 21, 32 et 21% en raison de la baisse des quantités importées.

La valeur des importations a représenté environ 9,4% du total des importations du pays, contre 10,2%, au cours de la même période 2017.

Les importations des produits alimentaires ont constitué, au cours du 1er T 2018, 9,4% du total des importations du pays, contre 10,2% au cours de la même période 2017.

par -

Les exportations tunisiennes vers l’Union européenne (74,4% du total des exportations) ont augmenté de 32,0%. Cette évolution est expliquée par la hausse de nos exportations vers certains partenaires européens, tels que l’Allemagne de 34,4%, la France de 32,1% et l’Italie de 26,5%. D’autre part, nos ventes sont en diminution vers d’autres pays, notamment avec le Royaume-Uni de 43,6%. Avec les pays arabes, les exportations ont augmenté avec le Maroc de 35,1% et avec la Libye de 15,1%. En revanche, nos exportations vers l’Algérie ont baissé de 26,8%. Pour les importations, les échanges commerciaux des biens avec l’Union européenne (57,2% du total des importations) ont enregistré une hausse de 28,6% pour s’établir à 7909,3 MD. Les importations ont augmenté de 35,9% avec l’Allemagne et de 21,5% avec la France.

  • Excédentaire avec la France, déficitaire avec la Turquie et surtout la Chine

Le solde de la balance commerciale est déficitaire de 3655 MDT, suite au déficit enregistré avec certains pays, tel que la Chine (-1043,1 MDT), l’Italie (-717 MDT), la Turquie (-541,1 MDT), l’Algérie (-327,5 MDT) et la Russie (-306,3 MDT). En revanche, le solde de la balance commerciale a enregistré un excédent avec d’autres pays, principalement avec notre premier partenaire la France de 1008,9 MDT, la Libye de 192,7 MDT et le Maroc de 122,4 MDT.

par -

La crise économique ? On connait pas en Allemagne. En effet l’excédent des comptes courants du pays a établi un nouveau record en 2016 : 297 milliards de dollars (278 milliards d’euros). L’Allemagne fait même mieux que la Chine, qu’on croyait être le champion toutes catégories du commerce mondial, a fait savoir ce lundi 30 janvier l’institut d’études économiques munichois IFO, rapporte l’agence Reuters.

Du coup Berlin a un problème, et un gros : Cette somme colossale est montée jusqu’à 8,6% du produit intérieur brut (PIB), presque trois points de plus que le maximum autorisé par la Commission européenne. Les autres pays, qui accusent l’Allemagne de faire son beurre avec l’Union européenne, en profitant grandement de l’élimination des barrières douanières, vont redoubler d’ardeur. Déjà en 2015, les Allemands avaient affolé les compteurs avec un excédent courant de 271 milliards de dollars, que dire de cette année!

Pour tenter de faire bonne figure et dégonfler le front des détracteurs, Berlin avait promis de dépenser une partie de ce pactole en soutenant le demande intérieure, notamment en créant en 2015 un salaire minimum national et en acceptant, enfin, de revoir à la hausse les pensions de retraite.

Le gouvernement a également desserré les cordons de la bourse pour financer des réseaux routiers, des infrastructures numériques ainsi que l’accueil et l’intégration des demandeurs d’asile, tout en maintenant le sacro-saint équilibre budgétaire.

Dépenser plus pour que les autres pays vous laissent tranquille, un comble dans une économie mondialisée qui n’est pas au meilleur de sa forme!

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Le compte satellite du tourisme en 2017 publié par le Haut Commissariat au Plan (HCP) et rapporté par Telquel.ma, fait « ressortir une nette amélioration...

Reseaux Sociaux

SPORT

La joueuse de tennis tunisienne Ons Jabeur (101e mondiale) a poursuivi son aventure réussie au tournoi "Kremlin cup" de Moscou, doté de 767.000 dollars,...