La balance alimentaire plonge après l’embellie de 2018

La balance alimentaire plonge après l’embellie de 2018

par -

La balance commerciale alimentaire a enregistré à fin juillet 2019 un déficit de 801,4 MD contre un excédent de 182,7 MD durant la même période de l’année précédente.
Pour le septième mois consécutif, la balance alimentaire s’est soldée par un déficit enregistrant ainsi un taux de couverture de 77,2% contre 106,1% durant le mois de juillet 2018, selon les données publiées par l’Observatoire national de l’agriculture (ONAGRI).
En termes de valeur, les exportations alimentaires ont enregistré une baisse de 14,1% alors que les importations ont augmenté de 18%.

Cette situation résulte d’une nette régression des exportations de l’huile d’olive (-35,9% en volume et -41,1% en valeur) et d’une nette évolution des importations céréalières, dont la part dans les importations alimentaires est passée de 39,9% à 43,7% à fin juillet 2019, et ce suite à une hausse en glissement annuel de 3,9% en volume et de 29,5% en valeur.
Les céréales, le sucre et les huiles végétales demeurent les principaux produits de base importés avec près de 61,7% de la valeur totale des importations alimentaires totales. Les exportations des tomates et des agrumes ont affiché une hausse remarquable en termes de valeurs, enregistrant respectivement 30,3% et 16,5%.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire