219,3 MD d’excédent en 2018, gros déficit en 2019

219,3 MD d’excédent en 2018, gros déficit en 2019

par -

La balance commerciale alimentaire a enregistré au cours des cinq premiers mois de 2019 un déficit de 534 millions dinars (6,5% du total du déficit de la balance commerciale) contre un excédent de 219,3 MD au cours de la même période de 2018, enregistrant ainsi un taux de couverture de 80% contre 109,6 % pendant la même période en 2018.
Selon les données du ministère de l’agriculture, des ressources humaines et de la pêche, cela est du à la hausse de la valeur des importations alimentaires de 16% et à la baisse des exportations de 15,5% à cause de la régression des recettes de l’huile d’olive de 43%.
Les exportations des produits alimentaires au cours des cinq premiers mois de 2019 ont connu une baisse de 15,5% par rapport à la même période de 2018 à cause d’un recul de 43% en termes de valeur, et de 40% en quantité.

Les recettes des autres exportations alimentaires ont évolué de 11% à cause de l’augmentation des recettes des dattes de 7%, des agrumes de 19%, des produits de la mer de 29% des exportations des légumes frais de 27%, des conserves de légumes, de fruits et de poissons de 48% et des pates de 62%.
La valeur des exportations alimentaires au cours des cinq premiers mois de 2019 a atteint 10,8 du total des exportations du pays contre 14,7 au cours de la même période de 2018.
Par ailleurs, la valeur des importations alimentaires dans les cinq premiers de 2019 est de 2654 MD enregistrant une évolution de 16% par rapport à 2018 suite à la hausse de la valeur des importations de certains produits alimentaires dont le blé tendre (52%), de l’orge (87%), de mais (33%) en plus de l’augmentation de l’importation d’autres produits alimentaires et des dérivés du lait et des viandes à des taux consécutifs de 50 et 22%.

D’autres produits alimentaires importés ont connu une baisse, en termes de valeur, dont le sucre (15%), les huiles végétales (12%) et les pommes de terre (35%) à cause de la baisse des quantités importés.
Il est à rappeler que la valeur des importations alimentaires au cours des cinq premiers mois de 2019 s’est stabilisé à 9,7% par rapport à la même période.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire