Tags Posts tagged with "Forum International"

Forum International

par -

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Sfax (CCIS) organise les 22 et 23 novembre à Sfax le Forum “Tunisia Business Export”.
La rencontre vise à promouvoir un meilleur positionnement des entreprises tunisiennes sur les marchés à l’international et offrir de réelles opportunités d’exportation des produits tunisiens sur de nombreux marchés dans le monde, lit-on dans un communiqué de la CCIS.
Dédiée à l’export, cette manifestation sera focalisée sur la santé, les cosmétiques et l’industrie agroalimentaire avec un focus sur l’huile d’olive.
Le choix de cibler ces secteurs est fondé sur l’importance de ces secteurs dans l’économie tunisienne et de la région de Sfax en particulier, qui aspire à devenir un véritable pôle économique, selon les organisateurs.

Le Forum “Tunisia Business Export” repose sur quatre axes: une exposition de produits et services d’une trentaine d’entreprises tunisiennes exportatrices, des rencontres de partenariat B2B, une conférence à l’international autour du thème “L’économie tunisienne, quel modèle à suivre ?” ainsi que trois ateliers sur l’accès aux différents marchés Africain, Asiatique, Canadien et Américain.
A deux semaines de la manifestation, 35 centrales d’achat et importateurs étrangers sur les 50 attendus ont confirmé leur participation en plus des délégations officielles et donneurs d’ordre de plusieurs pays.
Par ailleurs, 19 pays ont déjà confirmé leur présence, en l’occurrence : l’Espagne, le Canada, le Portugal, l’Ukraine, l’Inde, le Danemark, la Thaïlande, la Côte d’Ivoire, la RD Congo, le Congo Brazzaville, le Cameroun, le Sénégal, le Nigéria, le Burkina Faso, le Bénin, la Turquie, le Togo, la République Tchèque et l’Egypte.
D’autres pays, moins conventionnels et n’ayant pas de grandes expériences avec la Tunisie de par le passé tels que l’Ukraine et la Thaïlande, ont de leur côté exprimé leur volonté de venir participer au forum. Ces pays peuvent constituer de nouvelles destinations pour nos produits et des marchés porteurs à nombreuses entreprises tunisiennes.

par -
Le 9e forum international des ONG en partneariat officiel avec l'UNESCO

Le 9e forum international des ONG en partenariat officiel avec l’UNESCO se tiendra les 26 et 27 septembre, à Tunis, avec pour thème “Un autre regard sur les migrations humaines”.

Organisé par le Comité de liaison ONG-UNESCO en coopération avec le Secrétariat de l’UNESCO, ce neuvième Forum international des ONG en partenariat officiel avec l’UNESCO sera accueilli par l’Institut arabe des droits de l’homme.

Le thème choisi pour cette 9e édition rejoint les objectifs de l’UNESCO en matière de migrations ainsi que l’action de l’Organisation afin de contribuer à “transformer notre monde par le biais du développement durable”, indique l’organisation onusienne sur son site.

Organisé dans le cadre de la célébration du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, ce forum vise à identifier des exemples concrets de bonnes pratiques et des perspectives de terrain dans les domaines de la protection, de l’accueil et de l’inclusion des migrants et des réfugiés, selon une note conceptuelle du comité de Liaison ONG UNESCO.

Il vise aussi à analyser et proposer des orientations globales sur la gestion des transformations sociales dans les sociétés des pays d’origine, de transit et de destination.

Il s’agit également de contribuer aux débats théoriques afin de changer les regards sur la migration mondiale, de développer des projets pilotes et un guide de bonne pratique.
Lors de ce forum auquel participent près de 100 organisations, plusieurs thèmes de réflexions seront discutés dont notamment l’art et la culture pour sensibiliser à la situation des migrants, les médias et la gestion de l’information ainsi que l’éducation et la formation des migrants.

par -
L'IFC disposé à soutenir des PPP, sur toute la chaine

Dans une déclaration exclusive à Africanmanager, Georges Joseph Ghorra, le Représentant résident d’IFC (Groupe de la Banque Mondiale) en Tunisie, a déclaré que son organisme est disposé à soutenir des projets de PPP (partenariat public-privé) en Tunisie, de l’assistance technique jusqu’au financement. “Nous sommes prêts à financer certains projets, de l’assistance technique au financement (…) Le budget est ouvert et dépend des projets qui nous seront présentés par la Tunisie“, a-t-il dit.

Sur les domaines d’intervention de l’IFC, le responsable nous a précisé qu’elle s’intéresse aux projets de PPP dans principalement la production locale exportatrice en agroalimentaire, santé et éducation.

Georges Joseph Ghorra s’est félicité de l’organisation, en Tunisie, du Forum international sur le PPP : “Ça a été une occasion pour discuter des priorités de la Tunisie, des projets qui vous intéressent et sous quelles conditions l’IFC pourrait faire des offres sur des projets dans l’objectif de les introduire dans l’appel d’offres pour lancer de 4 à 6 appels d’offres avant la fin de cette année“.

par -

Les travaux du premier Forum International sur les PPP (Partenariat Public-Privé), co-organisé par le ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale, la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) et la Société Financière Internationale (SFI), ont démarré ce mardi 18 septembre 2018 à Tunis. Plus de 1000 participants et 250 entreprises étrangères ont pris part à ce forum : 45 entreprises françaises, 35 chinoises, 15 italiennes, 12 émiraties, 10 espagnoles et près de 7 turques. Des boîtes britanniques, canadiennes et koweïtiennes ont également fait le déplacement…

33 projets à 13 milliards de dinars

Le rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du partenariat public-privé prévu dans les politiques et programmes de développement, en tant que mécanisme complémentaire aux efforts de l’Etat dans la relance de la croissance et l’encouragement du secteur privé à contribuer à la réalisation des méga-projets. Elle réunit des représentants de grandes sociétés nationales et internationales ainsi que des fonds d’investissement, bailleurs de fonds et des banques.

Ce forum est une occasion privilégiée pour présenter 33 projets structurés, d’une valeur de 13 milliards de dinars, aux investisseurs internationaux. Ils sont répartis sur quatre secteurs prioritaires relatifs aux domaines du transport et de la logistique, dont la zone d’activité commerciale et logistique de Ben Guerdene, un terminal vraquier au port de Bizerte et un terminal Ro-Pax à la rive Sud du port de Bizerte, un métro à Sfax, une zone logistique à Bir Mcharga et une ligne ferroviaire Gabès-Médenine.

La Tunisie propose aussi, lors de la Conférence qui se tiendra en présence de bailleurs de fonds internationaux, des projets dans le domaine de l’assainissement, parmi lesquels figurent la station d’épuration à Tunis Nord, la station de dessalement de l’eau de mer et une station d’épuration à Gabès, un projet de transport et valorisation des déchets à Tunis, la valorisation des déchets (Bizerte/Gabès/Sousse), une station de dessalement de l’eau de mer à Ksour Essef en plus des régimes des autorisations dans le domaine des énergies renouvelables.

La Tunisie œuvre à parvenir à des accords de financement d’un ensemble de projets dans le domaine de l’infrastructure, dont le dédoublement de la GP13 reliant Sfax à Kasserine, le projet Taparura à Sfax et le projet de mise en valeur et d’aménagement de Sebkat Sijoumi.

Un conseil stratégique avant la fin de 2018

Dans son discours, le chef du gouvernement a affiché son optimisme par rapport à la situation économique et financière dans le pays, soulignant que les choses se sont améliorées par rapport à l’année 2016, une année durant laquelle le déficit public a atteint 7% du PIB. Selon ses déclarations, les recettes touristiques se sont améliorées par rapport à l’année dernière et la croissance au cours du deuxième trimestre a été positif et l’objectif pour l’année 2019 est de réduire le déficit public pour atteindre 3,9%.

Le chef du gouvernement a tenu toutefois à préciser que cette amélioration constatée ne cache pas les défis cumulés depuis les années qui ont suivi la révolution, appelant ainsi à accélérer les réformes et à mettre en place les projets de PPP dans l’objectif de relancer la croissance, créer de l’emploi et impulser l’investissement public.

Il a par ailleurs souligné que le PPP est indispensable pour exécuter les programmes de développement dans les divers domaines, notamment ceux liés à l’infrastructure, aux pôles technologiques, aux aéroports, à l’énergie et la communication.

La prochaine période“, explique Chahed, sera marquée par la mise en place du Conseil stratégique qui aura pour mission de mettre en œuvre tant les stratégies nationales que les plans de développement ; la première réunion se tiendra avant fin 2018, en vue du suivi des résultats du Forum international sur les PPP.

Il a expliqué que la création du conseil s’inscrit dans le cadre d’un plan d’action que le gouvernement exécutera afin de parachever l’arsenal juridique et institutionnel destiné à renforcer le partenariat public-privé.

C’est pas comme “Tunisia 2020” !

Le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale, Zied Laâdhari, a déclaré que cette rencontre représente une nouvelle approche pour accélérer la mise en place et l’implémentation des projets PPP en Tunisie. Il a affiché son espoir de voir cette rencontre et ces échanges se solder par des résultats fructueux pour toutes les parties : “Cette rencontre est complètement différente du Forum Tunisia 2020 puisqu’elle est destinée aux investisseurs et non aux bailleurs comme Tunisia 2020″, a précisé Laâdhari.

Il a dans le même contexte ajouté que l’organisation de ce forum est une nouveauté visant à présenter des projets structurés et non de simples idées de projets, d’où l’organisation de ce forum avec la participation des municipalités. “C’est un outil innovant qui permettra aux représentants des municipalités de partager et échanger les idées et du coup aider les autorités à avancer sur ce terrain“, a-t-il dit.

C’est un jalon (…) il y aura tout un processus pour accélérer la mise en place des projets PPP et nous espérons que les investisseurs nous aident dans ce sens tout en accélérant la mise en place de projets innovants“, a-t-il précisé.

Nous serons là après le Forum pour vous aider, vous accompagner, vous écouter et échanger avec vous sur les pistes qui permettront à la Tunisie d’avancer sur les projets de PPP et réaliser de la croissance“, a assuré Laâdhari.

La transition énergétique, une exigence

Quant à lui, le ministre de l’Industrie, des PME et de l’Energie, Slim Feriani, a souligné l’importance du PPP pour la relance de l’économie nationale, soulignant que ce rendez-vous se veut une opportunité pour présenter les projets programmés dans plusieurs secteurs, y compris le domaine énergétique.

Selon lui, la transition énergétique se présente, aujourd’hui, comme une exigence pour permettre à la Tunisie de faire face aux changements climatiques.

par -

Deux mémorandums d’entente ont été signés, ce mardi 18 septembre 2018, en marge du Forum international sur le partenariat Public-Privé qui se tient actuellement à Tunis. La 1ère convention a été signé entre la Banque Africaine de Développement (BAD) et l’Instance générale de Partenariat Public-Privé (IGPPP), et porte sur une assistance technique pour financer des études techniques de certains projets au profit de ladite instance.

La 2ème convention a été signée par la BAD, le ministère des Finances, le ministère de la Coopération internationale et la CDC et porte aussi sur une assistance technique pour financer des études relatives à certains projets.

Les travaux du forum international sur le PPP durant lesquels 33 projets ont été présentés ont démarré ce mardi à Tunis en présence de 250 investisseurs tunisiens et étrangers. Le coût total de ces projets, dont une partie démarrera avant la fin de l’année en cours, est estimé à 13 milliards de dinars, soit deux fois et demi le budget consacré à l’investissement.

par -

Une conférence de presse se tient actuellement au siège de l’IACE sur “Le forum international des DSI : Think Digital…Be Digital”, qui aura lieu du 16 au 18 octobre 2018 à la Medina Yasmine Hammamet.

Les organisateurs de ce forum ont confié que l’objectif de cet événement est de mettre en évidence l’importation de la transformation digitale de nos jours. La rencontre est aussi une occasion propice pour échanger les expériences entre DSI (directeurs des systèmes d’information), aborder les nouveaux enjeux-métiers et discuter ses moyens pour faire face aux enjeux du numérique.
Ils ont également ajouté que plus de 400 participants, locaux et étrangers, sont attendus à ce forum.

par -

Lors de l’ouverture, aujourd’hui à Tunis, des travaux du Forum international sur le partenariat public privé (PPP), le chef du gouvernement a déclaré qu’il a donné ses instructions pour alléger les charges fiscales sur les entreprises et ce, dans le cadre du projet de la loi de finances 2019 en phase de préparation par les parties concernées.

L’objectif, selon ses dires, est d’aider ces entreprises à faire davantage pour l’emploi, créer de la croissance et de la richesse.

Il est à noter à ce propos que 250 entreprises étrangères participent à ce Forum : 45 entreprises françaises, 35 chinoises, 15 italiennes, 12 émiraties, 10 espagnoles et près de 7 turques. Des boîtes britanniques, canadiennes et koweïtiennes ont également fait le déplacement…

par -

Aujourd’hui, mardi 18 septembre 2018,  se déroule à Tunis le Forum International sur les PPP (Partenariat Public Privé), co organisé par le ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale, la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) et la Société Financière Internationale (SFI).

23 projets touristiques ficelés, prêts à l’investissement et à être réalisés ont pu être présentés lors de ce forum. En voici la liste:

  1. Col de Ruines Aïn Draham
  2. Bekalta – Monastir
  3. Ghedhabna – Monastir
  4. Sidi Funkhal – Kerkennah
  5. Chott Hamrouni – Gabès
  6. Sbeitla- Kasserine
  7. Extension zone touristique de Tozeur
  8. Lella Hadhriya – Djerba
  9. Grand Korbous – gouvernorat de Nabeul
  10. Hamma Trozza – gouvernorat de  Kairouan
  11. Hammam-Lif  – gouvernorat de Ben Arous
  12. Ksour Essaf – gouvernorat de Mahdia
  13. Bent Jedidi – gouvernorat de Nabeul
  14. Ichkeul – gouvernorat de Bizerte
  15. Hamma Biadha – gouvernorat de Seliana
  16. Hamma Boulaaba – gouvernorat de Kasserine
  17. Boukhater Tunis
  18. La Rose de l’Ariana
  19. La Cigale Gammarth
  20. L’Immobilière de Gammarth
  21. Cité de la Méditerrané – Lac Sud de Tunis
  22. Berges du Lac 1, 2, 3 (hôtels, golf, palais de congrès)
  23. Salloum

Mais comme ses précédents (Tunisia Vision 2020 en 2016 , Forum tuniso-arabe de l’investissement touristique en 2017), il ne faut pas s’attendre à grand chose de ce forum qui sera beaucoup plus un grand show médiatique et mondain qu’autre chose, sans aller jusqu’à dire que c’est la montagne qui accouchera d’une souris.

Les projets présentés dans ce forum suscitent beaucoup d’interrogations (pour ne pas dire plus) sur la manière dont ils ont été choisis: incohérence et improvisation les caractérisent.

Toujours est-il que le tourisme a été (encore une fois) occulté et négligé dans ce forum.

Afif KCHOUK

par -

En partenariat avec la Commission générale pour le partenariat public-privé, la Société financière internationale (IFC), un membre du Groupe de la Banque mondiale, et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), le ministère tunisien du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale organise un forum international sur les partenariats public-privé (PPP) qui se tiendra à Tunis le 18 septembre.

Trente-trois grands projets d’une valeur totale supérieure à 13 milliards de dinars seront présentés lors de ce forum. Les projets couvrent des secteurs clés, tels que l’énergie, l’eau, les transports, la logistique, les infrastructures et les technologies.

Le forum est en conformité avec l’engagement de la Tunisie d’adopter de nouveaux mécanismes visant à faire progresser les investissements, notamment dans le cadre de PPP, augmenter les niveaux de croissance et créer de nouvelles opportunités pour les investisseurs privés nationaux et étrangers. Cela
permettra en outre d’alléger le fardeau pesant sur les finances publiques.

La Tunisie a récemment finalisé son cadre législatif relatif aux PPP. Le forum international donnera l’occasion de présenter ce cadre et de discuter de la préparation et des études techniques des projets
présentés.

Deux organisations internationales prestigieuses et disposant d’une expérience vaste et approfondie dans le domaine des PPP – la BERD et IFC – ont établi un partenariat avec la Tunisie pour organiser le forum. Ces deux organisations ont déjà proposé leur l’assistance et leur savoir-faire techniques dans le domaine des PPP à plusieurs autres pays.

Le forum rassemblera un nombre significatif d’experts internationaux ainsi que des acteurs clés des secteurs financiers, de l’investissement et du conseil : de hauts responsables d’institutions financières, de banques et de fonds d’investissements régionaux et internationaux, des investisseurs locaux et étrangers, ainsi que des représentants de l’administration, des organisations nationales et de la société civile tunisiennes.

Le premier ministre Youssef Chahed dirigera le forum et un certain nombre de ministres y participeront. Le forum donnera l’occasion de présenter la stratégie de la Tunisie en matière de PPP et les initiatives engagées à ce jour pour qu’elle soit couronnée de succès. Un certain nombre de projets qui pourraient être mis en œuvre dans le cadre d’un PPP seront présentés et débattus au sein d’ateliers dédiés mis en place pendant le forum.

Outre la séance d’ouverture officielle, l’ordre du jour du forum comprend les discours de responsables d’un certain nombre d’institutions régionales et internationales, le partage d’exemples de mises en œuvre, et des ateliers sectoriels au sein desquels les principaux projets – dans les domaines de l’eau, de l’environnement, des transports, de la logistique, des infrastructures et des technologies – seront examinés et analysés, en particulier du point de vue technique. Un atelier sur les perspectives des PPP dans les villes et communautés locales sera également organisé dans le cadre du forum. Des maires tunisiens y participeront. Afin d’assurer la réussite de l’événement, un portail dédié a été créé en ligne pour présenter les détails de l’ordre du jour, les projets et le processus d’enregistrement des participants locaux et étrangers.

par -

La première édition du Forum International des dattes et des palmiers sera organisée du 12 au 14 Septembre 2018 à Tozeur, par la CONECT et Pôle Djerid, en collaboration avec la GIZ, indique un communiqué de la CONECT publié mercredi 08 août 2018.
Cet évènement s’inscrit dans le cadre du développement de la filière phœnicicole et vise à donner aux acteurs de la filière une opportunité supplémentaire d’expression, tout en contribuant à la notoriété des produits des dattes et palmiers.
Cette première édition sera une plateforme d’échanges et de réseautage entre les opérateurs économiques du secteur, avec la présence de partenaires nationaux et internationaux à travers des stands d’exposition dans l’objectif de mettre en valeur les produits dérivés liés à la filière des dattes et palmiers.
Participeront à cette rencontre de hauts responsables, d’éminents experts tunisiens et étrangers en la matière, les organisations professionnelles et institutions concernées.

par -

La 4e édition du Forum International des DSI, se tiendra les 18 et 19 octobre 2017 à la Medina Yasmine Hammamet. Cette rencontre organisée en collaboration entre l’IFN (Association International Futur Network) et le Club DSI Tunisie sera placée sous le thème : IT: Business Innovation.

Le Forum International des DSI devenu rendez-vous annuel incontournable, où sont partagées les meilleures idées et pratiques du métier des décideurs informatiques d’entreprise, enregistrera cette édition la participation de 200 DSI tunisiens, 50 DSI Africains et 100 acteurs IT.

Créée exclusivement pour les Directeurs des Systèmes d’Information (DSI), cette

rencontre sera une opportunité pour les DSI, tunisiens, africains et européens,

d’échanger leurs expériences, d’aborder les nouveaux enjeux-métiers et discuter

des moyens pour faire face aux enjeux du numérique afin de mettre en place des

nouveaux modèles économiques.

Ce Forum international vise cette année à mettre l’accent sur les défis des DSI face à la mutation de l’entreprise. En effet, le DSI devrait trouver les moyens et les outils nécessaires pour transformer les innovations technologiques en nouvelles opportunités pour l’entreprise.

Au programme :

– Multiples conférences animées par des speakers internationaux

– Workshops thématiques organisés par nos partenaires

– Espace d’exposition pour nos partenaires pendant les deux jours du Forum

Pour plus d’informations ou pour vous inscrire, rendez-vous sur le portail officiel du Forum International des DSI.

par -

La 18e édition du Forum international du tourisme arabe et religieux a été inaugurée ce mardi 25 octobre 2016, à Gammarth, dans la banlieue nord de Tunis.

L’inauguration a eu lieu en présence du chef de cabinet du ministre du Tourisme, Nabil Bziouche, du président de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyage (FTAV), Mohamed Ali Toumi ainsi que la PDG de la Société Arabe Internationale pour l’Organisation des Foires et des Congrès, Houda Jalel.

La nouvelle édition a été marquée par la participation de 30 exposants venant de l’Arabie saoudite et qui sont à la conquête du marché tunisien.

Dans une déclaration à la presse, Mohamed Ali Toumi a mis l’accent sur cet événement incontournable, considéré comme un temps fort de rencontres et d’échanges entre les professionnels tunisiens et leurs homologues venant de l’Arabie saoudite. « Durant les deux jours, les exposants se rabattent sur le segment de la Omra, un voyage spirituel particulièrement recherché durant le mois sacré », a dit Toumi .

Cette tendance a été confirmée par plusieurs responsables d’agences de voyage qui assurent qu’une grande partie de leur chiffre d’affaires est réalisée avec la Omra et ce, suite à la libéralisation totale de ce marché.

Pour rappel, un Conseil ministériel, qui s’est tenu en janvier dernier, a décidé de garder en l’état la formule adoptée, au cours de l’année 2015, consistant à laisser au client le libre choix de son prestataire de services. Auparavant, il était question de quotas, en attribuant aux agences de voyage et à la Société des Services Nationaux et des Résidences (Montazah Gammarth), à égalité, 20 mille personnes. Le gouvernement, tout en libéralisant le marché, a fixé à Montazah Gammarth un plafond de 30 millions de dinars à la place des 25 millions de dinars auprès des agences saoudiennes.

Avec cette décision, plus de 60 mille pèlerins se sont rendus aux Lieux Saints de l’islam pour accomplir une Omra, selon les chiffres rendus publics par la FTAV.

Pour les agences saoudiennes, le Forum international du tourisme arabe et religieux est une opportunité pour exposer la panoplie de leurs produits et services offerts dans ce domaine, a de son côté indiqué Houda Jalel.

par -

200 participants ont confirmé leur participation au Forum International sur le financement des soins de santé qui se tiendra les 18 et 19 octobre à Tunis. C’est ce qu’a annoncé Reida El Okley, président de la conférence qui a été organisée ce vendredi 7 octobre 2016 au siège de l’UTICA.
« C’est le premier événement de ce genre qui se tient en Afrique du Nord pour traiter un sujet important, celui du financement du secteur sanitaire », a dit le responsable, faisant savoir que cet événement incontournable bénéficie du soutien de plusieurs organismes nationaux et internationaux dont notamment la FIPA, l’UTICA, l’OMS…
Il a dans ce cadre ajouté que ce forum traitera plusieurs questions comme le financement des médicaments à cout élevé dans les pays à faible revenu, le financement des services chirurgicaux et le rôle des comptes d’épargne santé.

De son côté, Boubaker Zakhama, président de la Fédération Nationale de la Santé, a mis l’accent sur cette rencontre qui permettra l’élaboration d’une stratégie visant à améliorer les dépenses, tout en adoptant des mécanismes de financement innovants pour la santé.
Ce forum sera aussi l’occasion pour les entreprises du secteur d’exposer leurs produits et services, tout en nouant des contacts avec de hauts responsables et des décideurs du secteur.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

Ce Post, intitulé «Polémiques hôtelières», est l'oeuvre d'un homme qui a une grande expérience dans le secteur du tourisme et un ancien DG de...

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Une mission du Fonds Monétaire International (FMI) dirigée par M. Alex Segura-Ubiergo a visité Brazzaville du 6 au 14 novembre pour poursuivre les discussions...

Reseaux Sociaux

SPORT