Tags Posts tagged with "gouverneur"

gouverneur

par -

Le président de la République, Béji Caid Essebsi, a reçu, aujourd’hui mercredi, le gouverneur de la Banque Centrale, Chedli Ayari, au palais présidentiel de Carthage.
Ayari a présenté au chef de l’Etat le rapport annuel de la Banque centrale au titre de l’année 2016 comportant un aperçu des activités de la Banque, ses états financiers et une analyse de la situation économique et financière sur les plans national et mondial, a indiqué un un communiqué de la présidence de la République.
L’entretien a été également une opportunité pour passer en revue la contribution de la Banque Centrale dans la réalisation d’une croissance économique positive progressive et globale dans tout le pays outre les réformes qui doivent être adoptées par les entreprises afin d’impulser la croissance économique et le développement.

par -

Chedly Ayari, le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), s’est entretenu aujourd’hui, lundi 10 juillet 2017 au siège de la Banque Centrale, avec S.E. Mr Olivier Poivre D’ARVOR, Ambassadeur de France en Tunisie, indique un communiqué de la BCT.

L’entretien a porté principalement sur la coopération bancaire et financière entre la Tunisie et la France et les perspectives de son développement.

par -

Dans une déclaration accordée ce mercredi 24 mai à la Radio nationale, le député à l’Assemblée des représentants du peuple du gouvernorat de Tataouine, Taïeb Madani, a affirmé que le gouverneur de Tataouine a démissionné car il est n’est plus capable de garantir sa sécurité lors de ses déplacements.

Madani a ajouté que le gouverneur en question a appelé le chef du gouvernement et le ministère de l’Intérieur à limoger un responsable sécuritaire pour sa probable implication dans le chaos qui règne à Tataouine.

par -
Chedli Ayari a exprimé sa déception par le faible taux de croissance enregistré pour le 3ème trimestre 2013

Le gouverneur de la banque Centrale de Tunisie (BCT) Chedli Ayari, a appelé, vendredi, à un nouveau découpage économique des régions devant comprendre deux ou trois gouvernorats afin de réaliser un développement économique global et durable.
Ayari a indiqué, en marge d’une conférence sur “les réformes structurelles et le développement intégré”, organisée par le ministère du développement, de l’investissement et de la coopération internationale avec le concours de l’organisation de la coopération et du développement économique (OCDE), que “les propositions sont nombreuses dans ce cadre”, ajoutant que “le pays n’a besoin que de 5 ou 6 régions économiques”.
“Le nouveau découpage devrait dépasser celui administratif du ministère de l’intérieur afin de concrétiser le principe de la décentralisation stipulée dans le plan de développement” a-t-il dit, appelant à ce qu”‘il soit le fruit d’un débat régional approfondi”.

Ayari a souligné l’importance de se concentrer sur les spécificités économiques et géographiques de chaque région, ce qui permettra d’accorder à chacune d’entre elles certains avantages dans des secteurs donnés sans exclure les possibilités d’investissement dans le reste des domaines de développement, insistant sur l’impératif de faire de l’économie solidaire un principe.
Il a aussi indiqué que le développement global devrait constituer une stratégie cohérente qui adopte un ensemble de réformes et dont les grandes orientations seront inspirées de la Constitution et du plan de développement 2016/2020, s’agissant de l’application du principe de la discrimination positive dans toutes les régions.
Il a ajouté que le développement intégré est axé sur trois grands points : s’engager à appliquer le contenu du plan de développement en tant que référence fondamentale de la politique économique, élaborer un ensemble de grandes réformes et le baptiser “budget de réformes”, déclarant que “ce qui manque à la Tunisie actuellement est la liaison entre toutes ces réformes pour réaliser un développement global et intégré”.

Le représentant de l’OCDE Flavio Barvira a souligné qu’il est difficile d’entreprendre des réformes profondes dans un pays qui vit une étape de transition démocratique, sans pour autant éloigner la possibilité de les réaliser. Et de poursuivre que l’organisation veille à aider la Tunisie à surmonter les obstacles afin de réaliser le développement intégral, global et durable.

par -

Le ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Imed Hammami a présenté, lundi 15 mai 2017, lors d’une réunion avec les représentants di sit-in d’El Kamour à Tataouine une nouvelle proposition gouvernementale.

La nouvelle proposition du gouvernement porte sur le recrutement  sur 1000 recrutements dans les sociétés pétrolières à partir de juin 2017, 500 autres recrutements avant fin 2018, 1000 recrutements dans les sociétés environnementales et 1000 recrutements supplémentaires à partir de janvier 2018.

Le gouvernement propose également aux sit-inneurs d’El Kamour, la création d’un fonds de développement régional de de 50 millions de dinars annuels. En cas d’accord, le sit-in d’El Kamour sera levé dans les prochains jours.

par -

Le gouverneur de Tataouine, Mohsen Ben Ali, a fait les frais des remous qu’il y a en ce moment dans son gouvernorat. Il vient d’être démis de ses fonctions par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, nous a appris Mosaïque FM ce samedi 29 avril 2017. Il a été remplace par Mohamed Ali Brahmi…

Ce qui est sûr par ailleurs, mise à part la pléthore de reproches que Chahed a dû faire aux autorités de la région pour les manquements dans le développement de Tataouine, c’est que Ben Ali a également payé pour le mauvais quart d’heure que le chef du gouvernement a passé dans la ville…

par -
Des chauffeurs de taxi individuels et collectifs à Mahdia ont effectué, ce mercredi 25 janvier 2017, un rassemblement pour protester contre le blocage des licences d’exploitation pour les taxis.
Des protestataires ont affirmé sur Jawhara fm avoir rencontré le gouverneur de la région à plusieurs reprises, qui leur aurait promis de régulariser leur situation dans les plus brefs délais.
Cette situation dure depuis 2013, on ne fait que recevoir des promesses qui n’ont jamais été tenues, a ajouté un des manifestants.

par -

L’Union régionale du travail (URT) à Sidi Bouzid a exigé le départ du gouverneur de la région. Intervenant sur Mosaïque fm, le secrétaire général de l’union, Lazhar Gammoudi, a justifié cette demande par l’incapacité de ce responsable à rendre service à la région. Selon la même source, cette demande a été évoquée lors d’un conseil régional qui a eu lieu ce vendredi au gouvernorat de Sidi Bouzid, en présence des ministres des Affaires sociales et de l’Investissement.

par -

Le chef du gouvernement a décidé de nommer Slim Tissaoui, gouverneur de Sfax, en remplacement de Habib Chaouat.
Slim Tissaoui occupait le poste de gouverneur de Siliana.
Le chef du gouvernement a, également, décidé de nommer Ali Said à la tête du gouvernorat de Siliana, selon un communiqué de la Présidence du gouvernement.
Plus tôt dans la journée, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a décidé, de démettre de leurs fonctions le gouverneur de Sfax, le directeur du district de la sûreté nationale du gouvernorat de Sfax et le chef du district de la sûreté nationale de Sfax.
Mohamed Zouari, un ingénieur de 49 ans, a été tué, jeudi dernier, par balles, devant son domicile, route de Menzel Chaker à Sfax-Sud, alors qu’il était dans sa voiture.
Le ministre de l’Intérieur n’a pas exclu, dans une conférence de presse, l’implication de services étrangers dans l’assassinat, jeudi 15 décembre, de Mohamed Zouari à Sfax.

par -

Selon un communiqué rendu public, ce jeudi 22 décembre, par la présidence du gouvernement, Youssef Chahed, chef du gouvernement, a décidé de mettre fin aux fonctions des :

*Gouverneur de Sfax

*Chef du district de la sûreté nationale de Sfax.

*Patron du district de la sûreté nationale à Sfax-Sud.

par -

Selon un communiqué rendu public ce mercredi 21 septembre 2016 par le ministère des Domaines de l’Etat et des Affaires Foncières, une oasis sise dans la région de Zaafrana, relevant de la délégation de Douz sud, d’une superficie de 123 hectares et contenant 7000 palmiers, a été remise aux services du ministère des Domaines de l’Etat, en présidence du gouverneur de Kébili. Elle était exploitée illégalement depuis 2011 par un gouverneur de Kébili.

Après une collaboration avec le ministère de la Défense nationale, il a été décidé d’aménager la zone de Rjim Maatoug (deuxième groupe de l’armée de terre) et ce, en se référant aux procédures judiciaires appliquées par l’Etat tunisien.

par -

Le gouverneur de Tataouine, Mohsen Ben Ali, a appelé l’UGTT et les sociétés pétrolières installées dans la région à discuter dans le but de trouver des solutions, et éviter ainsi les tensions dans la zone. Cette requête intervient suite à l’appel à la grève générale et à la grève sectorielle de 3 jours dans les champs pétroliers, a fait savoir ce lundi 19 septembre 2016 Mosaïque fm.

par -

Le gouverneur de Kasserine, Chedhly Bouallègue a regagné avec sa famille son domicile au gouvernorat à une heure tardive dans la nuit du dimanche 4 septembre 2016, et ce après avoir été auparavant obligé de quitter les lieux pris d’assaut par plusieurs protestataires qui ont menacé de se suicider.

Selon Shems Fm, les protestataires sont des jeunes dont les noms ont été publiés dans les listes de recrutement dans la fonction publique en janvier 2016.

par -

Des protestataires, dont les noms figurent dans la liste de recrutement parue en janvier 2016, ont pris d’assaut le siège du gouvernorat de Kasserine, et envahi la maison du gouverneur située au sein du gouvernorat, et ce durant la nuit du dimanche 4 septembre 2016.
Shems Fm a par ailleurs rapporté que le gouverneur de Kasserine a quitté sa maison en compagnie de sa famille et aucune information n’est disponible sur le lieu où se trouve actuellement le gouverneur.
Des unités sécuritaires se sont déployés autour du siège du gouvernorat, indique la même source.

par -

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, Fekher Al Gafsi, gouverneur de Tunis a déclaré qu’on s’oriente vers l’instauration des activités culturelles à l’Avenue Habib Bourguiba.

” Notre but est de faire de cette avenue un centre culturel. C’est symbolique pour cet endroit stratégique”, a expliqué le responsable.

Pour rappel, l’avenue Habib Bourguiba, artère principale de Tunis et centre névralgique de la capitale, a su préserver en plus d’un siècle une place à part dans la configuration de la ville.

par -
Les études sur le projet du réseau ferroviaire rapide (RFR) ont avancé à hauteur de 63% alors que les travaux ont atteint 47%
Le gouverneur de Tunis, Fekher Al Gafsi a estimé que le projet de Réseau Ferroviaire Rapide (RFR) verra le jour en octobre 2018.
Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le responsable a ajouté que ce projet dont les travaux ont démarré depuis l’année 2009 avancent considérablement pour atteindre 25% et ce malgré un certain nombre de difficultés dont principalement foncières.
Il est à rappeler que ce méga projet redessinera le paysage du transport en commun tout en reliant la capitale à tous les quartiers allant de ” Place Barcelonne” à la Mannouba, d’après le ministère du Transport.

par -

Dans une déclaration ce mercredi 4 mai 2016 à Africanmanager, le président de la chambre syndicale nationale des promoteurs immobiliers Fahmi chaâbane a appelé à annuler l’autorisation du gouverneur pour l’achat de biens immobiliers en Tunisie par des étrangers, soulignant que cette autorisation présente un handicap majeur devant l’investissement et le développement économique dans le pays.

par -

L’Observatoire tunisien de l’indépendance de la magistrature (OTIM) a catégoriquement démenti, dans un communiqué lundi, les informations selon lesquelles une convocation a été adressée par la justice tunisienne au gouverneur de Dubaï, cheikh Mohamed Ibn Rached Almaktoum et qu’un juge tunisien s’est rendu à l’ambassade des Emirats arabes unis à Tunis pour remettre cette convocation, affirmant que ces informations sont dénuées de tout fondement outre fait qu’elles nuisent à la réputation de la magistrature et à l’objectivité de la presse.

L’Observatoire précise encore qu’aucun mandat d’amener n’a été émis contre le gouverneur de Dubai et qu’aucun convocation ne lui a été notifiée ni directement par le bureau du juge d’instruction ni par le biais du ministère public.

Il rappelle enfin que les mandats d’amener internationaux et les convocations adressées aux accusés de nationalité étrangère sont exécutés conformément aux conventions d’entraide judiciaire et à travers les ministères de la Justice et des Affaires étrangères sans intervention directe aucune des juges d’instruction ou des membres du Parquet.

par -
Le gouvernement de Mahdi Jomâa a pris ses fonctions depuis 3 semaines. Donc

Le gouvernement de Mahdi Jomâa a pris ses fonctions depuis 3 semaines. Donc, on n’a pas affiché un retard au niveau du mouvement dans le corps des gouverneurs sachant qu’il est très difficile de trouver une personne acceptée par les différentes parties tout en bénéficiant de la neutralité et de la compétence. C’est ce qu’a indiqué Abderrazek Ben Khelifa, secrétaire d’Etat aux affaires régionales et locales dans une déclaration au journal « le Maghreb ».

Il a, dans ce contexte , signalé que la recherche des gouverneurs a permis d’examiner 142 CV. Abderrazek Ben Khelifa a fait remarquer qu’une réticence a été constatée au poste du gouverneur et il n’y pas de garantie pour que les candidats acceptent ce poste.

Le mouvement dans ce corps selon lui va toucher un nombre important des régions.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les États-Unis et le Togo seront co-organisateurs du Forum de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique – Africa Growth...

Reseaux Sociaux