Tags Posts tagged with "investissements déclarés"

investissements déclarés

par -

L’investissement déclaré dans le secteur des services a atteint, durant les neuf premiers mois de l’année 2017, près 1567, 5 MD, contre 1128, 1 MD, au cours de la même période de 2016, soit une augmentation de 39% alors que le nombre des projets déclarés et des postes d’emploi à créer se sont inscrits en baisse de 11,5% et de 4,1%. Les services totalement exportateurs ont accusé une baisse de 41,9%.
Selon le bulletin de conjoncture mensuel de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII), entre le mois d’août et septembre 2017, les investissements déclarés dans le secteur des services ont reculé de 16,3%, sachant que les projets déclarés dans ce secteur au cours du mois de septembre 2017 ont atteint 671 projets moyennant 102,5 MD ainsi que des prévisions pour créer 2941emplois.

S’agissant des services orientés vers le marché local, les investissements déclarés se sont accrus de 46,4% moyennant 1512, 4 MD, contre une baisse de 41,9% dans les investissements déclarés dans les services totalement exportateurs, moyennant 55,2 MD et ce contre 94,9 MD durant les 9 premiers mois 2016.

Les investissements déclarés dans les activités de services dans les régions de l’Est ont augmenté de 46,1% durant les neuf premiers mois 2017, pour atteindre 1334,7 MD contre 913,3MD, au cours de la même période de 2016.Idem, pour les investissements déclarés dans les régions Ouest où , la hausse a atteint 8,4%, à 232,8MD durant les 9 premiers mois de 2017, contre 214,8MD, l’année dernière.

par -

Durant les huit premiers mois de l’année 2017, les investissements déclarés dans le secteur des services ont atteint le montant de 1463.5 MD, contre 950.3 MD pour les huit premiers mois de l’année 2016, enregistrant ainsi une augmentation de 54%. C’est ce qui a été indiqué par l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII). Ainsi, le nombre de projets déclarés est passé de 6719 à 5955 au cours des huit premiers mois 2017, soit une baisse de 11.4%. Ces projets permettront la création de 25775 postes d’emplois, contre 26300 postes d’emplois durant les huit premiers mois 2016, soit une diminution de 2%.

Par rapport au même mois de l’année dernière, les investissements déclarés dans les activités de service ont enregistré une baisse de 19.7% (112.3 MD, contre 139.7 MD en août 2016). Le nombre de projets déclarés est passé de 888 à 802 durant le mois d’août 2017, soit une baisse de 9.7%. Le nombre d’emplois à créer a atteint 3339 contre 3477 lors du mois d’août 2016, soit une diminution de 4%.

par -

Début d’année morose pour les investissements déclarés dans le secteur de l’industrie. Les chiffres rendus publics récemment par l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII) le confirment. Ces données montrent clairement le recul de l’investissement déclaré par rapport à l’année écoulée. Un recul qui s’explique, en grande partie, par la dégradation du climat des affaires en Tunisie, la situation économique précaire, l’échec des différents gouvernements qui se sont succédé après la Révolution à regagner la confiance des investisseurs et le retard accusé dans l’adoption du nouveau code d’investissement. Durant le mois de janvier 2017, l’investissement déclaré dans le secteur industriel a atteint le montant de 203.9 MD, contre 223 MD lors du mois de janvier 2016, enregistrant ainsi une baisse de 8.6%.  C’est ce qu’on a pu lire dans le bulletin mensuel de l’APII.

En effet, le nombre des projets déclarés a atteint 298 au cours du mois de janvier 2017 contre 291 en janvier 2016, soit une hausse de 2.4%. Ces projets permettront la création de 4071 postes d’emplois, contre 3812 au mois de janvier 2016, soit une augmentation de 6.8%. Le secteur des industries chimiques a affiché un taux d’accroissement positif de 31.7% et les investissements déclarés pour le secteur des industries diverses ont connu une augmentation de 29.8%. Il en est de même pour le secteur des industries du cuir et de la chaussure, dont les investissements déclarés ont évolué de 180%.

En contrepartie, le reste des secteurs a enregistré des résultats négatifs durant le mois de janvier 2017, à savoir les industries agroalimentaires, mécaniques et électriques, les matériaux de construction, la céramique et le verre, le textile et l’habillement. Les investissements déclarés dans les industries totalement exportatrices ont par ailleurs enregistré une baisse de 40.1% passant de 67.8 MD à 40.6 MD durant le mois de janvier 2017. Les industries dont la production est orientée vers le marché local ont enregistré une hausse de 5.2% passant de 155.2 MD à 163.3 MD en janvier 2017.

Les investissements relatifs aux projets dont le coût est supérieur à 5 MD ont enregistré une baisse de 9.6%, passant de 99.1 MD au cours du mois de janvier 2016 à  89.6 MD en janvier 2017. Ces projets permettront la création de 350 postes d’emplois, contre 425 au mois de janvier 2016,
soit une régression de 17.6%. Il est à signaler que les projets de 5 MD et plus qui ne représentent que 3.0% du nombre des projets déclarés et 8.6% du nombre des emplois totalisent 43.9% de l’ensemble des investissements déclarés.

S’agissant des régions, il ressort que le mois de janvier 2017 a été caractérisé par une baisse au niveau de l’investissement déclaré dans les zones de développement régional de 24.2% avec 77.8 MD contre 102.6 MD en janvier 2016. La part de ces zones dans l’ensemble des gouvernorats est passée de 46.0% à 38.1% durant le mois de janvier 2017. La baisse ainsi enregistrée au niveau des investissements déclarés dans les zones de développement régional est imputable essentiellement au gouvernorat de Zaghouan, Kairouan, Jendouba et Gabes. Le nombre des projets bénéficiaires de la prime d’investissement au titre du développement régional est passé de 16 (pour un investissement total de 19.6 MD) à 12 (pour un investissement total de 11.0 MD) durant au mois de janvier 2017. Ces projets devraient permettre la création de 266 postes d’emplois, contre 337 postes d’emplois durant le mois de janvier 2016. La prime d’investissement accordée a atteint 2.2 MD contre 3.7 MD en janvier 2016, soit une baisse de 41.9%.

En revanche, le nombre des projets bénéficiaires de la participation de l’Etat et des primes d’investissement au titre des nouveaux promoteurs et des PME est passé de 1 (pour un investissement de 0.3 MD) à 3 (pour un investissement total de 9.9 MD) durant le mois de janvier 2017. Ces projets vont permettre la création de 156 postes d’emplois, contre 5 postes d’emplois durant le mois de janvier 2016. La participation de l’Etat et les primes d’investissement accordées ont atteint 1.9 MD contre 0.1 MD au mois de janvier 2016.

par -

Les investissements industriels déclarés auprès de l’Agence de l’Industrie et de l’Innovation (API) ont progressé de 45,7 % en 2016, d’après les dernières statistiques dévoilées à Africanmanager.
Malgré la conjoncture difficile que connait la Tunisie depuis quelques années, les projets déclarés ont atteint 3854, totalisant ainsi 3821.2 millions de dinars permettant de générer 57205 postes d’emplois.
Par secteur, une hausse de 111.4% a été enregistrée dans le secteur des industries mécaniques et électriques, avec des investissements de l’ordre de 693.7 MD.
Le secteur des industries agroalimentaires a aussi le vent en poupe. Les investissements déclarés ont déjà atteint 1472.1 MD, ce qui représente une hausse de 75%.
S’agissant des investissements relatifs aux projets dont le coût est supérieur à 5 MD, ils ont enregistré une hausse de 82.3%, passant de 1266.8 MD au cours de l’année 2015 à 2308.8 MD durant l’année 2016.
Aussi, les investissements industriels à 100% étrangers ont progressé de 36.6%, passant de 783.2 MD en 2015 à 1070.1 MD durant l’année 2016. Cette hausse est imputable essentiellement à l’augmentation enregistrée au niveau des projets 100% étrangers dont les investissements ont augmenté de 77.2%.
Cette tendance haussière a été aussi affichée au niveau des industries totalement exportatrices. Selon les statistiques, les investissements déclarés ont évolué de 32.9% atteignant 1166.0 MD.
En ce qui concerne les industries dont la production est orientée vers le marché local, elles ont augmenté de 52.1% passant de 1745.7 MD à 2655.2 MD durant la même période.
Dans le même ordre d’idée, les investissements déclarés dans les zones de développement régional ont augmenté de 64.6% totalisant ainsi 2093.2 MD. La part de ces zones dans l’ensemble des gouvernorats est passée de 48.5% à 54.8% durant l’année 2016. Idem pour les déclarations des projets de service où le montant d’investissement déclaré est passé de 1406.8 MD en 2015 à 1628.9 MD en 2016, affichant ainsi une hausse 15.8%. Le nombre des projets déclarés est passé de 9292 à 10012 en 2016, soit une hausse de 7.7%, générant 40629 postes d’emploi.

par -

Les investissements relatifs aux projets dont le coût est supérieur à 5 MD, ont enregistré une hausse de 60,4% passant de 285,5 MD au cours des trois premiers mois 2015 à 458MD durant les trois premiers mois 2016.

Le nombre de ces projets est passé de 27 à 36 au cours des trois premiers mois 2016. Ces projets permettront la création de 3146 postes d’emplois, contre 1372 postes d’emplois lors des trois premiers mois 2015, soit une progression de 129,3%.

Il est à signaler par ailleurs que les projets de 5 MD et plus qui ne représentent que 3,5% du nombre des projets déclarés et 20,9% du nombre des emplois, totalisent 50,9% de l’ensemble des investissements déclarés.

par -
Selon le journal « Attounissia »

Les investissements déclarés dans les industries totalement exportatrices ont enregistré une hausse de 67% passant de 186,7 MD à 311,7 MD durant les trois premiers mois 2016, indiquent les derniers chiffres de l’APII.

Les industries dont la production est orientée vers le marché local ont enregistré une hausse de 10,4% passant de 533,1 MD à 588,6 MD durant les trois premiers mois 2016.

La hausse des investissements déclarés dans les industries totalement exportatrices est due essentiellement au secteur des industries mécaniques et électriques (195,2 MD contre 14,3 MD), le secteur des industries agroalimentaires et le secteur des industries des matériaux de construction, de la céramique et du verre.

par -

Les investissements déclarés dans le secteur industriel ont atteint le montant de 900,3 MD durant les trois premiers mois 2016 contre 719,8 MD au cours de la même période de 2015, enregistrant ainsi une hausse de 25,1%, indiquent les chiffres rendus publics par l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII).

Le nombre de projets déclarés a atteint ainsi 1024 au cours des trois premiers mois 2016 contre 983 au cours de la même période de 2015, soit une augmentation de 4,2%.

Ces projets permettront la création de 15085 postes d’emplois, contre 14498 postes d’emplois durant les trois premiers mois 2015, soit un accroissement de 4%.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Le président français, Emmanuel Macron, était parti d'une bonne intention en faisant une virée dans le 10e arrondissement de Paris pour voir de ses...

Reseaux Sociaux

SPORT

Résultats et buteurs à l'issue des matches de la 11ème journée du championnat de la Ligue 1 du football professionne, joués mardi et mercredi: Mercredi: A...