Tags Posts tagged with "ISIE"

ISIE

par -

Voici les résultats préliminaires des élections municipales dans le gouvernorat de Médenine.
Médenine
Al Nidhal Al Watani 2
Ennahdha 18
Al Irada 2
Al Chaab 2
Médenine pour le développement 2
L’Etoile 2
Medenine Afdhal 2
Nidaa Tounes 4
Bou Ghrara
Ennahdha 6
Nidaa Tounes 3
Al Mostaqbal 4
Ajim
Nidaa Tounes 3
Al Wifaq 4
Ennahdha 11
Sidi Makhlouf
Ennahdha 10
Nidaa Tounes 4
L’Espoir 4
Union Sidi Makhlouf 3
Le Défi 3
Béni Khedech
Ennahdha 15
Nidaa Tounes 6
Al Irada 3
Zarzis Nord
Enahdha 9
Nidaa Tounes 5
Zarzis l’avenir 8
Zarzis la distinction 2
Municipalité de Zarzis
Ennahdha 10
Zarzis d’abord 4
Nidaa Tounes 5
Afek Tounes 1
Zarzis Al Habiba 4
Midoune
Al Irada 4
Nidaa Tounes 2
Ennahdha 12
Al Chaab 2
Al Amal 4
Midoune l’avenir 6
Houmet Souk
Djerba nous unit 4
Djerba un autre regard 3
Ennahdha 13
Al Ain 4
Al Irada 2
L’Union civile 1
Nidaa Tounes 2
Al-Chaab 1
Ben Guerdane
Ennahdha 15
Nidaa Tounes 1
Al Amal 1
Ben Guerdane d’abord 9
Al Mostaqbal 1
Al Irada 2
Union de Ben Guerdane 1

par -

Voici les résultats préliminaires des élections municipales dans la circonscription du Kef:
– Municipalité du Kef
Listes Nombre de sièges
Le Kef Ghodwa 6
Le Kef Tounadikom 1
Nidaa Tounes 9
Perspectives du projet national 2
Ennahdha 5
Front Populaire 4
Parti Socialiste 1
Les indépendants libres 2
– Municipalité de Menzel Salem
Listes Nombre de sièges
Ennahdha 5
Projet de la Tunisie de demain 3
Nidaa Tounes 4
– Municipalité d’El Marjaa
Listes Nombre de sièges
Ennahdha 5
Nidaa Tounes 7
– Municipalité d’El Bahra
Listes Nombre de sièges
Ennahdha 3
Mouvement Al-Irada 4
Nidaa Tounes 5
– Municipalité de Touiref
Listes Nombre de sièges
Ennahdha 4
Victoire pour Touiref 1
Nidaa Tounes 7
– Municipalité de Kalaa el Khasba
Listes Nombre de sièges
Al Assala 2
Ennahdha 2
Kalaa Khasba 3
Nidaa Tounes 1
Al Wifek 1
Courant Démocrate 2
Ennour 1
– Municipalité de Jerissa
Listes Nombre de sièges
Nidaa Tounes 6
Ennahdha 3
Les Mines 1
Al Assala 1
Front Populaire 1
– Municipalité de Zaafrane Dir el Kef
Listes Nombre de sièges
Nidaa Tounes 7
El Borj 6
Ennahdha 5
– Municipalité de Nebeur
Listes Nombre de sièges
Nidaa Tounes 4
Ennahdha 4
Nebeur l’Avenir 3
Nebeur nous rassemble 1
Front Populaire 6
– Municipalité d’El Ksour
Listes Nombre de sièges
Jeunesse d’El Ksour 2
Ennahdha 4
Nidaa Tounes 4
Machrou Tounes 3
Mouvement Echaab 2
Ahrar el Ksour 3
– Municipalité de Kalaat Senane
Listes Nombre de sièges
Ennahdha 5
Nidaa Tounes 4
Parti Destourien Libre 3
Espoir et Edification 2
Machrou Tounes 3
Front Populaire 1
– Municipalité de Sakiet Sidi Youssef
Listes Nombre de sièges
Ennahdha 7
Nidaa Tounes 6
Fidélité aux martyrs 5
– Municipalité de Sers
Listes Nombre de sièges
L’Espoir 6
Nidaa Tounes 8
Ennahdha 4
– Municipalité de Tajerouine
Listes Nombre de sièges
Ennahdha 7
Nidaa Tounes 5
Parti Destourien Libre 2
Jeunesse et leadership 1
Horizons Tajerouine 3
Tajerouine ma ville 6
– Municipalité de Dahmani
Listes Nombre de sièges
Ennahdha 8
Nidaa Tounes 8
Parti Al Moustakbal 1
Parti Destourien Libre 2
Islah et Tajdid 2
Front Populaire 3

par -

Voici les résultats préliminaires des élections municipales dans la circonscription de Jendouba:
– Municipalité de Jendouba
Listes Nombre de sièges
Ennahda 13
Nidaa Tounes 11
Jeunes de Jendouba 2
Mouvement Echaab 5
Machrou Tounes 1
Souk Lerbaa 1
– Municipalité de Béni Mtir
Listes Nombre de sièges
Ennahda 4
Nidaa Tounes 4
Notre Droit 3
L’Espoir 1
– Municipalité de Khemairia
Listes Nombre de sièges
Ennahda 5
Nidaa Tounes 13
– Municipalité de Souk Lahad
Listes Nombre de sièges
Ennahda 6
Nidaa Tounes 4
Machrou Tounes 8
– Municipalité de Kalaa-Maaden-Forksane
Listes Nombre de sièges
Ennahda 4
Nidaa Tounes 2
Machrou Tounes 8
Front populaire 3
L’Epi 5
Le Travail 4
– Municipalité de Ain sobh-Ennadhour
Listes Nombre de sièges
Al Iklaa 6
Ennajet 3
Al Binaa 4
Ennahdha 2
Nidaa Tounes 1
Front Populaire 1
Al-Irada 1
– Municipalité de Jaouada
Listes Nombre de sièges
Echourouk 3
Ennahdha 8
Nidaa Tounes 7
– Municipalité de Oued Meliz
Listes Nombre de sièges
Ennahda 5
Nidaa Tounes 10
Développement 1
Front Populaire 2
– Municipalité de Ain Drahem
Listes Nombre de sièges
Ennahda 6
Nidaa Tounes 7
Front Populaire 5
– Municipalité de Fernana
Listes Nombre de sièges
Ennahda 11
Nidaa Tounes 8
Ensemble 5
– Municipalité de Balta Bouaouene
Listes Nombre de sièges
Ennahda 8
Nidaa Tounes 12
Espoir pour un lendemain meilleur 2
Front populaire 2
– Municipalité de Tabarka
Listes Nombre de sièges
Voix de Tabarka 6
Tabarka telle que nous la voulons 2
Nidaa Tounes 3
Ennahdha 8
Courant Démocrate 1
Mouvement Echaab 2
Front Populaire 2
– Municipalité de Boussalem
Listes Nombre de sièges
L’Espoir 3
L’Epi Ridha Dallagi 7
Nidaa Tounes 7
Ennahdha 6
Front Populaire 1
– Municipalité de Kalaa-Maaden-Forksane
Listes Nombre de sièges
Ennahda 4
Nidaa Tounes 2
Machrou Tounes 8
Front populaire 3
L’Epi 5
Le Travail 4
– Municipalité de Ghardimaou
Listes Nombre de sièges
Ennahda 9
Nidaa Tounes 8
Mouvement Al-Irada 8
Front populaire 2
Mostakbel bladi 7
Ghardimaou, demain est meilleur 3

par -

Les résultats préliminaires des élections municipales 2018 dans le gouvernorat de Bizerte sont comme suit :
– Municipalité de Gafsa
Listes en lice
Nombre de sièges
Mouvement Ennahdha 10
Nidaa Tounes 9
La nouvelle Gafsa 3
Union Civile 2
Courant démocrate 3
La belle Gafsa 6
Front Populaire 3
– Municipalité de Metlaoui
Listes en lice
Nombre de sièges
Nidaa Tounes 3
Metlaoui d’abord 2
Mouvement Ennahdha 4
Al Eklaa (le décollage) 4
Metlaoui, notre avenir 3
Al Mahaba 1
L’Espoir 2
Al Binaa wattajdid 4
Tounes Al Irada 1
– Municipalité de Sidi Boubaker
Listes en lice
Nombre de sièges
Nidaa Tounes 2
Travail et persévérance 2
Mouvement Ennahdha 2
La Réussite 2
Al Asala (l’authenticité) 2
Annadhra Athakiba 2
– Municipalité de Sidi Aich
Listes en lice
Nombre de sièges
Sidi Aich d’abord 2
Nidaa Tounes 2
Sidi Aich pour tous 5
Mouvement Ennahdha 3
Le meilleur choix 3
Wa bihaythou tahya sidi Aich 3
– Municipalité de Lela
Listes en lice
Nombre de sièges
Nidaa Tounes 4
Mouvement Ennahdha 6
Front Populaire 2
An Entilaka 5
Machrou Tounes 1
– Municipalité de Belkhir
Listes en lice
Nombre de sièges
Nidaa Tounes 4
Mouvement Ennahdha 7
Belkhir Unifié 4
Machrou Tounes 1
Les jeunes, pilier du pays 2
– Municipalité de Zanouch
Listes en lice
Nombre de sièges
L’espoir 4
Nidaa Tounes 4
Mouvement Ennahdha 3
L’indépendante pour l’action et le développement 4
Les indépendants 3
– Municipalité d’El Guetar
Listes en lice
Nombre de sièges
Nidaa Tounes 2
Mouvement Achaab 1
Notre vision 2
Attawasol 7
Mouvement Ennahdha 4
Front Populaire 2
– Municipalité de Snad
Listes en lice
Nombre de sièges
Racines et ailes 3
Nidaa Tounes 4
Mouvement Ennahdha 4
Front Populaire 2
Nouvelle vision 2
La municipalité pour tous 1
Parti Socialiste 1
Zeitouna 1
– Municipalité de Om Laarayes
Listes en lice
Nombre de sièges
Tounes Al Irada 2
Nidaa Tounes 3
Mouvement Ennahdha 4
Courant démocrate 2
Al Manjem 3
Tous, Om Laarayes 3
Front Populaire 1
– Municipalité d’El Ksar
Listes en lice
Nombre de sièges
La gouvernance locale 7
Mouvement du Peuple (Achaab) 2
Nidaa Tounes 4
Mouvement Ennahdha 7
Front Populaire 2
Id Wahda 2
– Municipalité de Redaief
Listes en lice
Nombre de sièges
El Kalaa 2
Front Populaire 7
Mouvement Ennahdha 5
Nidaa Tounes 3
Ellama 1
Mouvement du Peuple (Achaab) 2
Assahm 2
Redaief d’abord 1
Machrou Tounes 1
– Municipalité de Mdhilla : élections reportées

par -

Voici les résultats préliminaires des élections municipales dans le gouvernorat de Monastir
Listes Nombre de sièges
Nidaa Tounes 5
La qualité de vie 4
Parti destourien libre 3
Ennahdha 5
Union civile 3
Al Amana 1
Al Ribat 1
Inek Ala Bladek 8
Menzel Thabet
Al Forsane (les chevaliers) 4
Ennahdha 2
L’auhenticité 3
Génération d’or 2
Nidaa Tounes 1
Chrachil
Croissance 7
Ennahdha 3
Nidaa Tounes 2
Sidi Bannour
Nidaa Tounes 3
L’Avenir 5
L’Espoir 3
Ennahdha 1
Menzel Harb
Citoyens libres 4
Nidaa Tounes 6
Ennahdha 2
Ghenada
Ennahdha 1
Compétences 4
Nidaa Tounes 5
L’action locale de développement 1
Afek Tounes 1
Amirat Al Houl
Al Choumoukh 3
Nidaa Tounes 2
Citoyenneté 3
L’Espoir 1
Ennahdha 1
Al Houl Awalan 2
Lamta
Ennahdha 1
FP 1
Nidda Tounes 4
Al Choumoukh 6
Bou Hjar
Bou Hjar pour tous 3
Nidaa Tounes 2
Afek Tounes 5
Ennahdha 2
Amira Touazra
Union des jeunes de Amira 3
Nidaa Tounes 3
Ennahdha 2
L’Avenir 2
Machrou Tounes 1
Afek Tounes 1
Zaouyet Santech
Nidaa Tounes 3
Ennahdha 2
Nour Al Mostaqbal 2
Nouvelles générations 2
Afek Tounes 2
Al Jawhara 1
Touza
Nidaa Tounes 1
Ennahdha 1
Touza demain 5
Al Irtikaa 5
Amirat Al Hajjej
Nidaa Tounes 7
Ennahdha 2
Amirat Al Hajjej Awalan 3
Menzel Kamel
Nidaa Tounes 6
Ennahdha 4
Al Amal 2
Sidi Ameur
Ennahdha 2
Al Amal 1
Nidaa Tounes 3
Liste indépendante des jeunes 1
Atlia Belhaj Salem 1
Al Mostaqbal 3
Nabil Atig 1
Beni Hassene
Irada wa Thabat 1
Ennahdha 2
Al Injaz 2
Machrou tounes 1
Nidaa Tounes 2
Aime ton pays 3
La promotion 1
Khenis
Ennahdha 6
Al Irada 1
Nidaa Tounes 3
La médina 3
Menzel Nour
Nidaa Tounes 6
Ennahdha 10
Douwamsiya 2
Menzel Hayet
Vie et terre 2
Vers un demain meilleur 7
Nouvelles générations 2
Nidaa Tounes 2
Al Choumoukh 2
Ennahdha 1
Al Hayet Li Menzel Hayel 1
Al Ain 1
Sayada
Al Irada 2
Nidaa Tounes 9
Ennahdha 4
Al Wifaq 2
Afek Tounes 1
Ksibet El Medyouni
Nidaa Tounes 4
Kolna Ksibet El Medyouni 10
Ennahdha 4
Bannen
Al Izdihar 6
Bannen Nous rasselbme 3
Riyadat Bannen 2
Ennahdha 3
Nidaa Tounes 4
Bembla
Nidaa Tounes 5
Ennahdha 5
Al Binaa 2
Volonté de la jeunesse indépendante 1
Azima et Thabat 3
Fraternité 3
Zeramdine
Ennahdha 5
Al Irada 2
Machrou Tounes 4
Nidaa Tounes 3
Redonner espoir 2
citoyens 2
Bkalta
Ambition 1
Non, oui 1
Nidaa Tounes 3
Réforme 3
Al Ahd 1
Zitouna 1
L’avenir de mon pays 2
Ennahdha 2
Je t’aime Bkalta 3
Al Iklaa 1
Sahline
Ennahdha 6
Al Ahd 5
Nidaa Tounes 5
Zitouna 3
Ouerdanine
Nidaa Tounes 6
Ennahdha 5
Ward 5
L’Espoir 2
Teboulba
Ennahdha 8
Nidaa Tounes 3
Teboulba, la meilleure 4
Teboulba Al Amana 7
Courant démocrate 1
Fok Blastek 1
Jemmal
Machrou Tounes 1
Nidaa Tounes 6
Parti destourien libre 2
Al Abed 1
Ma patrie 4
Ennahdha 5
Jemmal bledna 10
Afek Tounes 1
Moknine
Iklaa 5
Nidaa Tounes 8
Ennahdha 4
Al Thabat 1
Moknine l’avenir 3
Ma fatna chay (nous avons encore le temps) 5
La voix du devoir 3
Union civile 1

par -

L’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE) a confirmé les tendances observées ces derniers jours, après le scrutin municipal du dimanche 06 mai 2018 : Les listes indépendantes sont les grandes gagnantes de ces élections avec 32.9% des sièges. Le mouvement Ennahdha occupe la deuxième place, avec 29.68% des sièges ; Nidaa Tounes est troisième avec 22.7% ; puis vient le Front Populaire, 3.6% ; ensuite le Courant Démocrate, 2.85% ; après Machrou Tounes, 1.72% ; Mouvement Al Chaâb, 1.39% et Afek Tounes, 1.29%, a-t-on appris hier mercredi 09 mai 2018 dans la soirée lors de la conférence de presse de l’ISIE.

Riadh Bouhouch, membre de l’instance, a fait avoir que 1939 listes sur 2074 listes candidates dans les différentes circonscriptions ont pu décrocher des sièges, ce qui fait un taux de 93.49%, rapporte Mosaïque Fm.
A noter que 135 listes, qui pèsent 6.51% dans le total, n’ont pas eu de siège.
Bouhouch a également indiqué que le nombre de voix validées se situe à 1 802 695, l’ISIE a comptabilisé 35 706 bulletins blancs (1.87% du total) et 71 341 bulletins annulés (3.73%)…

par -

Les résultats préliminaires des élections municipales 2018 dans le gouvernorat de Ben Arous sont comme suit :
– Circonscription de Ben Arous
Listes en lice
7 Nombre de sièges
Mouvement Nidaa Tounes 7
Mouvement Ennahdha 11
Nouvelle Ben Arous 2
El-Houma 1
Front populaire 2
Au travail 3
Courant démocrate 4
– Circonscription de Khlidia
Listes en lice
Nombre de sièges
Mouvement Nidaa Tounes 5
Mouvement Ennahdha 6
Khlidia notre rassemblement 3
Edification, réforme et reconstruction 3
Espoir 1
– Circonscription de Megrine
Listes en lice
7 Nombre de sièges
Mouvement Ennahdha 5
Megrine pour le progrès civil 1
La compétence 7
La citoyenneté responsable 4
Mouvement Nidaa Tounes 4
Crédibilité et réalisation 2
Megrine le défi 1
– Circonscription de Naâssane
Listes en lice
5 Nombre de sièges
El-Manara 6
L’Initiative 3
Mouvement Nidaa Tounes 4
Mouvement Ennahdha 9
Le défi 2
– Circonscription de Hamma-Chott
Listes en lice
Nombre de sièges
Notre ville 7
Mouvement Ennahdha 5
Mouvement Nidaa Tounes 5
Attawassol 2
Front populaire 2
Courant démocrate 3
– Circonscription d’Ezzahra
Listes en lice
Nombre de sièges
Mouvement Ennahdha 5
Mouvement Nidaa Tounes 3
Ezzahra pour tous 4
Front populaire 2
Mouvement Machrou Tounes 1
Vision 8
Parti destourien libre 1
– Circonscription de Boumhel Bassatine
Listes en lice
Nombre de sièges
Mouvement Ennahdha 7
Mouvement Nidaa Tounes 5
Boumhel Bassatine Amena 5
Courant démocrate 4
Union civile Bouhmel 3
– Circonscription de Mornag
Listes en lice
Nombre de sièges
Mouvement Nidaa Tounes 5
Mouvement Ennahdha 9
Mornag portail du bien 4
Jeunes de Mornag 3
Mouvement Machrou Tounes 2
Front populaire 1
– Circonscription de Hammam-Lif
Listes en lice
Nombre de sièges
Mouvement Nidaa Tounes 9
Mouvement Ennahdha 7
Union civile 1
Hammam-Lif dans nos yeux 3
Nabdh Hammam-Lif 1
Front populaire 1
Coalition des forces démocrates 1
Parti destourien libre 1
– Circonscription de Fouchana
Listes en lice
Nombre de sièges
Mouvement Ennahdha 8
Mouvement Nidaa Tounes 3
L’initiative 4
Front populaire 2
Nazaha 1
Nouvelle génération 1
Amal 3
Mouvement Machrou Tounes 1
Arrache ta place 1
– Circonscription de Rades
Listes en lice
Nombre de sièges
Mouvement Ennahdha 8
Rades vit 11
Mouvement Nidaa Tounes 8
Front populaire 3
– Circonscription de Mhamdia
Listes en lice
Nombre de sièges
Mouvement Ennahdha 18
L’initiative 4
Mouvement Nidaa Tounes 5
Courant démocrate 2
Front populaire 1
– Circonscription d’El-Mourouj
Listes en lice
Nombre de sièges
Mouvement Nidaa Tounes 6
Mouvement Ennahdha 12
Front populaire 3
Les jeunes d’El-Mourouj 6
Union civile 6
El-Mourouj verte et belle 2
Courant démocrate 6

par -

Les résultats préliminaires des élections municipales 2018 dans le gouvernorat de Tunis sont comme suit :
TUNIS I :
– Circonscription de Sidi Hsine
Listes en lice
Nombre de sièges
Mouvement Ennahda 16
Sidi Hsine de demain 4
Ambition et Développement 2
Mouvement Nidaa Tounes 8
Sidi Hsine D’abord 1
Mouvement Machrou Tounes 1
Arrache ta place 1
– Circonscription de Tunis
Listes en lice
Nombre de sièges
Mouvement Nidaa Tounes 17
Mouvement Ennahdha 21
Ma Ville Tunis 4
Front populaire 4
Union civile 6
Courant démocrate 8
TUNIS II :
– Circonscription de Sidi Bou Saïd
Listes en lice
Nombre de sièges
El-Manara 2
Mouvement Nidaa Tounes 6
Mouvement Ennahdha 1
Essaleh 1
Sidi Bou Saïd Authenticité et avenir 1
Union civile 1
– Circonscription de Carthage
Listes en lice
Nombre de sièges
Carthage Paradis 3
Protecteurs de Carthage 3
Mouvement Nidaa Tounes 4
Mouvement Ennahdha 3
Les générations 3
Carthage la liberté 2
– Circonscription de la Goulette
Listes en lice
Nombre de sièges
Union populaire républicaine 2
Mouvement Ennahdha 5
Ennasr 4
Mouvement Nidaa Tounes 8
Persévérance et contact 5
– Circonscription de Bardo
Listes en lice
Nombre de sièges
Nous sommes tous Bardo 3
Mouvement Nidaa Tounes 6
Bani Watani 2
Mouvement Machrou Tounes 2
Mouvement Ennahdha 8
Alternative civile de Bardo 3
Front populaire 2
Courant démocrate 4
– Circonscription du Kram
Listes en lice
Nombre de sièges
Mouvement Nidaa Tounes 12
Mouvement Ennahdha 9
Nos hommes, femmes et jeunes du Kram 6
Avec la volonté nous nous développons 3
– Circonscription de la Marsa
Listes en lice
Nombre de sièges
Mouvement Ennahdha 4
Les couleurs de la Marsa 7
Espoir de la Marsa 2
Mouvement Nidaa Tounes 5
La Marsa change 11
Courant démocrate 1

par -

Anis Jarboui, membre de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), a indiqué, mercredi 09 mai 2018, que 121 dossiers relatifs à des diverses irrégularités constatées lors de la période électorale ont été transférés au Parquet.

Dans une déclaration à l’agence TAP, donnée au Media Centre, au Palais des congrès, Jarboui a ajouté que ces dossiers portent sur les irrégularités enregistrées au cours de la campagne électorale, de la journée de silence électoral et le jour du scrutin.

Les irrégularités, a-t-il précisé, concernent notamment l’entrée dans les centres de vote sans autorisation et la manipulation des électeurs.

Il a, toutefois, souligné que “ces dépassements n’ont aucun impact sur les résultats des élections“.

par -

Les résultats annoncés , dimanche 6 mai 2018 par l’Instance Supérieure Indépendante pour les Élections,   concernant le taux de participation des électeurs tunisiens aux municipales 2018, ont montré que les Tunisiens et les Tunisiennes ont sanctionné les partis et ont massivement abandonné les bureaux de votes dans les 24 gouvernorats de la République.

Interrogé ce lundi 7 mai 2018 par Africanmanager sur  les causes de la faible affluence des électeurs aux bureaux de vote, le député et dirigeant au sein d’Ennahdha, Abdellatif Mekki a tenu à préciser que plusieurs facteurs sont derrière la réticence des Tunisiens à se rendre aux urnes. Il a accusé certaines parties de travailler d’arrache-pied afin de faire échouer les élections municipales.Ces derniers se considèrent, selon lui, comme victimes de la Révolution et ils ont convaincu et influencé beaucoup de gens de l’inefficacité et de l’inutilité de vote.

Pour sa part,  Khaled Chawket, dirigeant à Nidaa Tounes, a affirmé que celui qui renonce à son droit et devoir national n’a pas de rôle dans la vie politique, et que de toutes les  façons “les municipalités auront toujours quelqu’un pour les gérer”, a-t-il dit.

Chawket a par ailleurs indiqué que plusieurs facteurs sont derrière cette réticence, citant la non satisfaction des Tunisiens du travail du gouvernement, du rendement de la classe politique, notamment de l’Assemblé des Représentants du Peuple (ARP), la non stabilité partisane et les changements qui ont eu lieu à travers le tourisme partisan et parlementaire. “Tous ces facteurs”, explique le membre de Nidaa Tounes, “créent un crise de confiance entre la classe politique et le citoyen”.

Sur un autre volet, il a réitéré son regret de ne pas voir les Tunisiens exprimer leur mécontentement à travers les urnes : ” La réticence peut retarder d’autant le processus de la transition démocratique”, a-t-il précisé.

Il a en outre souligné que les partis politiques sont appelés à méditer ce message négatif, leur rappelant leur rôle d’encadrer les citoyens et les inciter à s’intéresser à tout ce qui se passe dans le pays :  “Les partis politiques, y compris Nidaa Tounes, sont appelés à écouter les messages des citoyens qu’ils soient positifs exprimés, via les urnes, ou négatifs par l’abstention”, a-t-il ajouté.

De son coté, le député de Nidaa Tounes, Mongi Harbaoui a considéré que  le faible taux de participation aux élections municipales  s’explique par la non satisfaction des revendications sociales et économiques, la distorsion systématique ou non du travail des politiciens et des partis politiques et une crise de confiance sans précédent entre les Tunisiens et les partis politiques.

Harbaoui a également évoqué le grand nombre des partis politiques dont le nombre a atteint aujourd’hui plus de 110.

Il a par ailleurs indiqué que son parti n’est pas surpris par le taux de participation au scrutin :  ” Ce taux nous semble très logique voire même identique à celui obtenu dans les grandes démocraties, de plus qu’il s’agit d’une première expérience en Tunisie post-Révolution”, a-t-il expliqué.

Le député de Nidaa Tounes a également pointé de doigt la non implication des médias tunisiens dans les campagnes électorales à cause de la loi de la Haica et de l’ISIE : ” Aucune campagne électorale ne pourra réussir sans médias “, a assuré Harbaoui avant d’ajouter que les médias ont un rôle important à jouer dans la sensibilisation des citoyens.

On rappelle que les élections municipales 2018 ont eu lieu le 6 mai 2018 sous la supervision de l’Instance supérieure indépendante pour les élections. Le taux de participation générale des électeurs a atteint 33,7%.

par -

Les membres de l’Instance Supérieure Indépendante des Elections (ISIE) ont exhorté les électeurs à participer en masse aux élections municipales, dimanche 6 mai, “pour consacrer la démocratie et concrétiser dans les faits le pouvoir local stipulé par le chapitre VII de la constitution”.

Lors d’un point de presse à l’occasion de l’inauguration jeudi du centre de presse de l’ISIE, Anouar Ben Hassan, membre de l’Instance, a rappelé que le régime municipal en Tunisie remonte à 1858, date de création de la municipalité de Tunis. Il a indiqué que le nombre des municipalités s’est développé en 1956 avec la mise en place de 72 municipalités avant d’atteindre 246 en 1987, 264 en 2014 pour atteindre 356 actuellement.

“La participation aux élections municipales est un engagement pour le pouvoir local, fixé par le code des collectivités locales et constitue la deuxième constitution de la république tunisienne”, a-t-il souligné.
Ben Hassan a affirmé que l’organisation du pouvoir local et de la vie politique “ne peut se faire sans contrôle des fonds politiques des partis, des associations et organisations actives dans le pays”.
Il a rappelé que l’ISIE “s’est bien préparée au plan logistique pour ce grand évènement”

par -

Dépité par le peu d’intérêt des sécuritaires pour les municipales, alors qu’on a fait des pieds et des mains pour leur donner le droit de vote, Adel Brinsi, membre de l’ISIE, a dit craindre que la mauvaise expérience se renouvelle au rendez-vous du dimanche 6 mai 2018.
Il a ajouté, sur Mosaïque Fm ce lundi 30 avril 2018, que le taux de participation au scrutin pourrait pâtir de l’appel au boycott lancé par des parties et ce, avant même que la date des élections ne soit officialisée.

Manifestement déboussolé, Brinsi s’est même laissé aller à une explication sur la désaffection des électeurs. D’après lui on en est là à cause des politiciens qui ne tiendraient par leurs engagements de campagne et dont le rendement est faible. Le membre de l’ISIE a même appelé à faire déguerpir, par les urnes, ceux qui n’ont pas honoré leurs promesses. Une sortie qui ne cadre pas du tout avec son statut d’organisateur, en principe sous le sceau de la parfaite neutralité. Mais bon, on mettra ça sous le compte de l’émotion à la vue de la mobilisation des sécuritaires. La Tunisie en a vu d’autres !

par -

Le porte-parole du Front populaire Hamma Hammami a mis en doute l’indépendance de l’instance électorale (ISIE) après son refus de valider le manifeste électoral du Front dans nombre de circonscriptions.
Il a qualifié de “graves” et de “provocatrices” “les tentatives visant à compromettre la campagne du Front”.
Hammami qui s’exprimait lors d’une rencontre mercredi avec les sympathisants du Front à El Menzah 6 Place Chokri Belaid, estime que les obstacles auxquels les listes du FP font face depuis le démarrage de la campagne, sont nombreux. A cela s’ajoute les menaces adressées par certaines sections régionales de l’ISIE aux membres du Front pour avoir critiqué ouvertement la coalition au pouvoir.
Selon le porte-parole du Front, l’Instance électorale compte des membres proches des partis politiques et qui cherchent à priver le Front de son droit de s’exprimer et de critiquer librement.
Il s’est dit étonné de l’attitude de l’ISIE qui, selon lui, a demandé du Front d’afficher seulement la liste nominative de ses candidats dans les lieux réservés à cet effet sans le manifeste électoral.
La présidente de la liste du Front à l’Ariana, Baya Manai a ensuite présenté le programme électoral qui s’articule autour de la lutte contre la malversation et le clientélisme ainsi que sur l’amélioration des services municipaux, la création de nouveaux espaces verts dans la zone municipale, l’amélioration de l’état des marchés municipaux et la lutte contre le phénomène des étals anarchiques.

par -

A trois semaines des élections municipales, les esprits se chauffent, pas du côté des citoyens, que hélas très peu de choses emballent en ce moment, mais du côté des partis politiques. Ces derniers ne sont certes pas des lumières dans leur capacité à prendre les Tunisiens par la main pour les embarquer dans le train d’une démocratie apaisée, mais ils ont au moins compris les gros enjeux – économiques et politiques – d’un scrutin qui va influer dans la direction des affaires du pays, décentralisation oblige. Mais la classe politique n’est pas la seule à s’intéresser à ce rendez-vous, il y a les amis et partenaires de la Tunisie aussi, pour les raisons qu’on a évoquées. L’Union européenne, la première partenaire, est celle qu’on voit et entend le plus, mais il y a aussi les Etats-Unis. Leur ambassadeur à Tunis, Daniel Rubinstein, a indiqué samedi 14 avril 2018 à Hammamet sud que les élections locales en Tunisie constituent “un point historique dans le processus de transition démocratique et un pas décisif sur la voie de la réalisation de la démocratie participative“.

Le choix courageux fait par le peuple tunisien est une source d’inspiration pour beaucoup. Ce qui s’est passé en Tunisie est cent pour cent tunisien et ceux qui croient toujours que l’artisan de cette révolution et de cette transition démocratique est américain ou européen se trompent“. Il a bien raison de préciser cela, la théorie du complot a la vie dure par ici !

Prenant part à la conférence des partenaires de l’organisation I Watch à Hammamet, l’ambassadeur des USA a affirmé : “c’est le peuple tunisien qui a choisi la voie de la démocratie et non les Etats Unis ou autres pays“. Les changements historiques et positifs amorcés par le peuple tunisien confirment le rôle crucial de la société civile dans la préservation de ces acquis et la réussite du processus démocratique, a-t-il dit.

Et d’ajouter : “Tout changement, progrès ou réforme n’est pas uniquement du ressort des gouvernements mais constitue le fruit d’une véritable coopération avec la société civile“.
Pour sa part, la conseillère politique de l’Union européenne en Tunisie a indiqué que l’UE a déployé une équipe d’observation électorale qui devra assurer à partir de lundi l’observation du processus électoral municipal en Tunisie.

Elle a souligné l’importance du rôle de la société civile dans la réussite du processus démocratique et un des principaux chantiers engagés en Tunisie, celui de la concrétisation de la décentralisation. Cette hauteur de vue n’a rien à voir avec l’agitation dans le microcosme politique local.

Le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, s’est exprimé dans la même journée, à l’ouverture de la campagne du ‎mouvement dans la délégation de Hraïria ‎‎(gouvernorat de Tunis). Bon, il a tenté de prendre une sorte de distance républicaine avec l’effervescence dans les états-majors des partis : “Les municipales de 2018 doivent asseoir une véritable démocratie“, a-t-il déclaré. Mais personne n’est dupe, ce que veulent surtout les islamistes, c’est s’ancrer définitivement dans toutes les localités du pays, après avoir raflé la mise à l’ARP, sans se fouler (68 députés, alors que le parti vainqueur des législatives de 2014, Nidaa Tounes, n’en a plus que 55). Cette ambition est légitime somme toute pour une formation politique, mais il faut l’assumer ouvertement, et ne pas verser dans l’escroquerie intellectuelle en affirmant que “54% des lites candidates d’Ennahdha sont ‎indépendantes“. Et c’est encore plus suspect quand Ghannouchi dit que Ennahdha a beaucoup oeuvré pour que ces municipales aient lieu, en dépit des forces occultes qui se sont activées pour faire capoter la gouvernance locale.‎ Quelles forces ? Soutenues par qui ? Pour quel dessein ? Le chef de file des islamistes en a trop dit ou pas assez….

Le secrétaire général du mouvement Achaab, Zouheir Maghzaoui, a été aussi énigmatique. Il a invité, samedi 14 avril 2018, l’Instance Supérieure Indépendante des Elections (ISIE) à assumer sa responsabilité dans le contrôle des “crimes électoraux“, notamment l’argent politique sale, outre son rôle technique de premier plan. Comme si l’ISIE, dont on se rappelle les dérives financières du temps de Chafik Sarsar, des écarts consignés par un rapport de la Cour des Comptes et impunis à ce jour, avait les moyens, le pouvoir et la légitimité morale pour s’occuper de l’argent sale qui pourrait tourner. Le gouvernement a promis qu’il mettra les partis politiques au pas. On l’attend…

Maghzaoui a par ailleurs affirmé qu’il y a des tentatives délibérées d’empêcher l’adoption du Code des collectivités locales avant le déroulement des élections municipales. “Ces sont des tentatives très dangereuses car elles occultent devant les candidats et les électeurs les prérogatives du conseil municipal et ses relations avec l’autorité régionale et centrale et cachent une volonté d’altérer ses articles afin qu’ils servent les intérêts étroits des partis“, a-t-il indiqué. Al Bawsala a dit la même chose. De toute façon rien ne nous surprend de la part de ce qui nous sert d’élite politique. Le drame c’est qu’on ne voit pas à court et même à moyen terme ce qui pourrait inverser la tendance…

par -

L’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a annoncé jeudi à Tunis au cours d’une conférence de presse les listes candidates acceptées définitivement pour les élections municipales 2018 prévues le 6 mai prochain. Les listes en lice sont au nombre de 2074 listes après l’ajout de 6 listes suite à l’examen des recours déposés en première instance et en appel.

Le Tribunal administratif et ses chambres régionales ont prononcé lundi dernier leurs jugements définitifs en matière de contentieux électoral relatif aux élections municipales.
Le Tribunal administratif avait indiqué qu’au moins 25 recours ont été examinés par cette juridiction, répartis comme suit :

-Sept recours déposés par des listes de partis
-Neuf recours intentés par des listes indépendantes
-Trois recours présentés par des listes de coalition
-Six recours présentés par l’instance électorale.
Quelque 2068 listes en lice pour les élections municipales ont été retenues et 106 autres ont été invalidées, avait annoncé, le 3 mars 2018, le président de l’ISIE, Mohamed Mansri Tlili.
La campagne électorale des municipales aura lieu du 14 avril au 4 mai 2018 et le scrutin se déroulera le 6 mai 2018. Les sécuritaires et militaires devraient voter le 29 avril courant.
Selon le calendrier électoral pour les municipales, l’annonce des résultats des élections est prévue le 7 mai 2018. Les résultats définitifs devraient être proclamés le 9 mai prochain.

par -

” Quelque 1700 observateurs seront déployés dans l’ensemble des circonscriptions électorales pour contrôler le déroulement de la campagne électorale des prochaines municipales “, a annoncé lundi le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), Mohamed Tlili Mansri.

” Supervisés par 350 coordinateurs locaux, ces observateurs vont contrôler principalement les activités des différentes listes en lice pour les prochaines municipales ainsi que le mode de leur financement “, a-t-il souligné lors d’une rencontre avec les têtes de liste du District du Grand-Tunis pour les municipales et des représentants de la société civile.

A cette occasion, Tlili Mansri a passé en revue les éventuelles infractions qui pourraient être commises au cours de la campagne électorale, faisant remarquer que le dernier amendement de la loi électorale a dressé l’ensemble des infractions qui risquent d’annuler partiellement ou totalement une liste candidate.
” La campagne des élections municipales sera, à plusieurs égards, le baromètre qui va mesurer le niveau de préparation des différents acteurs aux prochaines échéances électorales “, a-t-il souligné.

Présent à cette rencontre, Anouar Ben Hassan, membre de l’ISIE, a dressé les dispositions et les règles de financement de la campagne électorale et défini la mission et les attributions de ” l’auditeur financier “.
Selon Ben Hassan, le contrôle des dépenses et du financement des listes en lice sera opéré à la fois par l’Instance et la Cour des comptes.

L’Instance supérieure indépendante pour les élections, a-t-il ajouté, va publier bientôt un manuel de 70 pages dédié aux activités de la campagne électorale ainsi qu’un autre guide destiné aux listes candidates et consacré au financement de la campagne.

Une autre rencontre avec les têtes de liste du District du Grand-Tunis pour les municipales et des représentants de la société civile aura lieu demain mardi.

Ces rencontres seront suivies de rencontres similaires dans tous les gouvernorats du pays.
La campagne électorale des municipales auront lieu du 14 avril au 4 mai 2018 et le scrutin se déroulera le 6 mai 2018.

par -

106 listes candidates aux élections municipales ont été rejetées par l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE) soit 4,5% du nombre total des listes, a annoncé, samedi 03 mars 2017, Mohamed Tlili Mansri, président de l’Instance.
Sept listes ont été jugées irrecevables pour non-respect du principe de parité alors que 99 autres candidatures ont été rejetées pour d’autres raisons“, a précisé Mansri, peu avant le démarrage d’une conférence de presse pour annoncer les résultats préliminaires des listes retenues.
Joint au téléphone par l’Agence TAP, Anis Jarboui, membre de l’instance, a expliqué que la hausse du nombre des listes rejetées s’explique par le non-respect du principe de parité horizontale, ajoutant que de plus amples détails sur ce sujet seront fournis par le président de l’ISIE.
Jarboui avait annoncé, vendredi 02 mars 2018, le rejet de 91 listes candidates aux élections municipales dont plusieurs listes indépendantes, de coalition et de partis politiques.
L’ISIE avait annoncé que les listes des candidats acceptés seront publiées dans un délai ne dépassant pas le 3 mars 2018. Les recours contre les décisions relatives aux candidatures non acceptées peuvent être présentés au Tribunal administratif. Les listes définitives des candidats seront publiées au plus tard le 4 avril 2018.

par -

Nabil Baffoun, membre de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), a indiqué ce vendredi sur Express fm , qu’ à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 1er mars prochain, l’ISIE commencera à émettre des avis aux représentants des listes candidates qui doivent compléter leurs dossiers, et le 29 mars sera le dernier délai pour les retraits de candidature.

Il a affirmé que « Hier les bureaux de réception des candidatures pour les élections municipales de 2018 ont fermé leurs portes. Les candidatures ont été observées dans toutes les localités du pays soit dans les 350 et on a compté le dépôt d’environ 2170 listes candidates dont 1100 partisanes, 900 indépendantes et 175 de coalition.

Pour Baffoun, le démarrage des municipales s’annonce très positif et ce à partir des dépôts des candidatures.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Les producteurs de café d’Éthiopie et du Burundi pourraient mieux exploiter tout le potentiel de leurs cafés en répondant à l’intérêt croissant pour les...

Reseaux Sociaux

SPORT

De retour en Tunisie après son excellent parcours au tournoi Kremlin Cup de Moscou, la championne tunisienne de tennis Ons Jabeur a été chaleureusement...