Tags Posts tagged with "Kaies Saïed"

Kaies Saïed

par -
La mise en place d'une instance judiciaire spécialisée pourrait être

La mise en place d’une instance judiciaire spécialisée pourrait être assimilée à une juridiction d’exception, alors que l’article 110 de la nouvelle Constitution interdit la création de ce genre de juridiction pour cause d’illégalité et d’inconstitutionnalité, affirme Kaies Saïed à l’agence TAP.

Il ajoute qu’un tel problème juridique peut être évité par la création d’une instance judiciaire spécialisée, dans le cadre de la justice transitionnelle, qui serait présidée par un magistrat assisté de quatre membres spécialistes à proposer par les associations représentatives des familles des martyrs et blessés de la révolution, a-t-il recommandé.

par -
Réagissant à l’information qui a circulé ces derniers jours

Réagissant à l’information qui a circulé ces derniers jours, selon laquelle, les prêches du vendredi dans toutes les mosquées seraient unifiés , Kaies Saied, professeur en droit constitutionnel a indiqué que le problème majeur demeure la démarcation entre ce qui est politique et ce qui est partisan dans la formulation de l’article 6 de la Constitution . « Les mosquées ne peuvent pas être utilisées dans la propagande partisane , mais les contours de l’usage politique permis par l’article en question ne sont pas bien définis . Chose qui ne permet pas d’appliquer convenablement cet article » a souligné le professeur dans une déclaration à Africanmanager.

Pour rappel, l’article 6 stipule : “l’Etat est gardien de la religion. Il garantit la liberté́ de conscience et de croyance et le libre exercice du culte. Il est le protecteur du sacré, garant de la neutralité́ des mosquées et lieux de culte par rapport à̀ toute instrumentalisation partisane”.

Dans pareille situation, le retour aux pratiques de l’ancien régime est-il possible ? Certainement non, a répondu Kaies Saied qui affirme que :” la définition claire de l’instrumentalisation partisane demeure difficile.Dans ce contexte, le ministère des affaires religieuses est appelé à fixer certaines conditions et critères pour les prêches de vendredi des imams .

par -
Kaïes Saïed

Kaïes Saïed , professer en droit constitutionnel ,a déclaré à Shems FM qu’il n’accepte le poste de chef du gouvernement que si on lui accorde les pouvoirs nécessaires pour répondre aux demandes économiques et sociales du pays . Il a assuré ,toutefois , qu’il ne s’était jamais présenté comme candidat, concurrent ou substitut à quiconque , et qu’il ne cherche pas à occuper un poste au gouvernement . Il a par ailleurs ajouté à la même source qu’il ne pourrait refuser ce poste si le devoir l’y appelle.

Il est à rappeler que les derniers sondages , et surtout le plus récent publié par Emrhod Consulting, ont révélé que Kaies Saïed occupe le deuxième rang de popularité parmi les personnalités en Tunisie .

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux