Tags Posts tagged with "Kairouan"

Kairouan

par -

Najoua Dhiflaoui, la cinquantaine, est aujourd’hui présidente de la société mutuelle des services agricoles (SMSA) qu’elle a choisi de dénommer “TAHADI” ou défi dans sa signification en langue française.

Dans la localité de Menzel Mhiri, Najoua, appuyée et encouragée par le Commissariat régional au développement agricole (CRDA) de Kairouan, a opté pour la production et la vente de produits du terroir, dont toutes les femmes de sa région en préservent le savoir-faire ancestral.

L’agricultrice a, ainsi, regroupé 164 femmes rurales de la délégation de Menzel Mhiri avec une mission : travailler ensemble pour transformer ce savoir-faire en un métier rémunérateur.

De cette volonté est né un modèle d’affaires, donnant lieu à la fondation de la SMSA. Il s’agit d’une société mutuelle visant à faire bénéficier les collaboratrices de l’économie d’échelle et à leur faciliter l’accès au marché en valorisant les produits préparés par la femme rurale et en les adaptant aux besoins du marché. L’autre avantage de cette mutuelle est d’autonomiser une catégorie de femmes aux situations vulnérables et promouvoir un certain leadership des femmes rurales et aussi encourager les initiatives d’économie solidaire.

La SMSA est entrée en production en 2015 avec son produit phare qui n’est autre que la harissa traditionnelle à l’huile d’olive, préparée à partir de piments séchés au soleil.

Aujourd’hui, les produits de ” Tahadi ” se commercialisent dans plusieurs régions de la Tunisie, notamment balnéaires, et s’exportent vers la Suisse. Mieux, des négociations sont en cours pour vendre les produits de Najoua et ses collaboratrices sur le marché français sous la marque commerciale ” Errim”, en référence à une race de gazelle, symbole de beauté féminine et d’authenticité en Tunisie.
Najoua Dhiflaoui a également eu de la chance d’être appuyée, dès le départ, par le projet d’Accès aux marchés des produits agroalimentaires et de terroir (PAMPAT), un projet mis en œuvre par l’Organisation des Nations unies pour le Développement Industriel (ONUDI), en collaboration avec le Ministère de l’Industrie et du Commerce et celui de l’Agriculture avec un financement du Secrétariat d’Etat à l’Economie de la Confédération Suisse (SECO).

L’objectif du projet est d’aider les femmes rurales à vendre leurs produits dans les foires nationales et quelques épiceries fines en plus de l’élargissement du portefeuille de clients.

par -

Un deuxième groupe de touristes chinois se rendra, le 24 février courant, à la ville de Kairouan dans le cadre de la promotion de la destination Tunisie auprès du marché chinois, a indiqué le commissaire régional au tourisme à Kairouan, Khaled Klouiia.
Mercredi, un groupe de 160 touristes chinois est arrivé à Kairouan dans le cadre d’un programme de séjour et vacances d’une semaine en Tunisie. Ces touristes ont débarqué à l’aéroport Tunis-Carthage, dans le premier vol touristique direct en provenance de Chine, a-t-il ajouté.
Les touristes chinois ont visité notamment les bassins des Aghlabides, la mosquée Oqba Ibn Nafaa et le mausolée de Ibn Zamaa Bloui avant de poursuivre leur circuit vers la région de Tozeur, a précisé la même source.
Quelque 20 mille touristes chinois se sont rendus en Tunisie la saison précédente. Les prévisions du ministère du tourisme tablaient sur l’accueil de 50 milles touristes en 2020.

par -

Les ouvriers de la STIP bloquent depuis la matinée de ce jeudi 18 janvier 2018 la route qui relie Kairouan à Mssaken et menant à la société et ce, en signe de protestation contre “les conditions sociales difficiles et les pressions physiques et morales subies par les travailleurs“, selon ses dires.

Ridha Sassi, le secrétaire général du syndicat de base de la société, a fait savoir, lors de son intervention, ce jeudi 18 janvier 2018 sur Mosaïque Fm, que ce mouvement de protestation vient suite à la non satisfaction des demandes des ouvriers et le taux de chômage qui demeure élevé dans cette région.

par -

Trois cas de décès dus au virus de la grippe H1N1 ont été enregistrés au cours de cette semaine dans le gouvernorat de Kairouan, rapporte Shems Fm, citant une source responsable.

La même source a ajouté que 18 autres cas atteints de ce virus ont été signalés depuis la vague de froid qui s’est installée sur le pays, précisant que leur état de santé s’est amélioré et ont quitté l’hôpital après avoir effectué les soins nécessaires, appelant ainsi à prendre les précautions nécessaires, à se vacciner et à consulter un médecin en cas d’apparition des symptômes (fièvre, maux de tête, maux de gorge, courbatures, toux, rhinite, fatigue généralisée,..).

par -

Les travaux de réhabilitation et de renforcement de la route nationale (RN) n°12 reliant Sousse à Kairouan avancent à un rythme soutenu, a indiqué Youssef Dabbebi, sous-directeur à la direction régionale de l’équipement de Kairouan.
Des travaux sont menés actuellement sur une distance de 11 km au niveau du tronçon de Kairouan et devront s’achevés fin décembre 2018. Le cout de ces travaux, lancés début janvier 2017, a atteint 27 millions de dinars, a-t-il ajouté.
En plus de l’asphaltage de la route et du renforcement de chaussée, les travaux portent également sur l’installation de l’éclairage public, des panneaux de signalisation et des canalisations d’évacuation des eaux usées, a souligné la même source à la correspondante de TAP.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué publié ce jeudi 28 décembre 2017, la découverte de 13 cartes d’identité nationale et six permis de conduire dans une benne à ordures dans la délégation de Sbikha au gouvernorat de Kairouan.

Découverts, hier, mercredi, les papiers appartiennent à des citoyens originaires des gouvernorats de Tunis, Bizerte, Gafsa, Kasserine, Sidi Bouzid, Béja, Kébili et Jendouba.

Une enquête a été ouverte sur l’affaire.

par -

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a annoncé, jeudi, au troisième jour de sa visite à Kairouan, une batterie de mesures dont 13 urgentes.
Dans une conférence de presse à l’issue d’un conseil ministériel restreint tenu à cette occasion, Chahed a souligné que ces mesures qui s’articulent autour de quatre axes ont été prises sur la base d’une vision stratégique du développement dans la région. L’objectif étant de hisser au niveau national les indicateurs du développement humain, améliorer l’infrastructure, rapprocher le servir public des citoyens et transformer la région en un pôle culturel, touristique, religieux et de loisir.
Chahed a décidé de charger un membre permanent du gouvernement du suivi des dossiers de développement dans chaque région. Le secrétaire d’Etat aux affaires locales, Chokri Belhassen, sera chargé du dossier de développement à Kairouan.
Toutes les mesures annoncées en faveur du gouvernorat seront accompagnées d’un délai de réalisation engageant tous les membres du gouvernement et les autorités locales, affirme Chahed.

Les mesures urgentes concernent notamment l’allocation de 14 millions de dinars à partir de mars 2018 pour la maintenance des établissements scolaires à travers toutes les délégations du gouvernorat, la mobilisation immédiate d’un fonds pour l’équipement du centre de la jeune fille rurale et la régularisation des logements construits sur des terrains domaniaux de bonne foi. Il s’agit également de l’octroi de terres agricoles domaniales non classées à des sans emplois diplômés du supérieur et la tenue d’un conseil ministériel restreint à ce sujet, l’attribution d’une aide urgente aux municipalités récemment créées pour l’acquisition d’équipements de propreté (10 millions de dinars), l’octroi d’un montant d’un million de dinars pour le lancement d’une étude sur la restauration du bassin des aghlabides. Il a été décidé, en outre, le lancement des travaux de réalisation de la zone industrielle Sbikha 2 sur 20 ha et la poursuite des travaux pour une deuxième tranche avant septembre 2018, le démarrage immédiat de l’étude de réhabilitation et de maintenance de la mosquée Oqba Ibn Nafaa moyennant 8 millions de dinars et la restauration d’autres lieux de culte (2 millions de dinars), le renforcement du quota de la région en aides sociales destinées aux familles nécessiteuses, l’octroi d’un budget pour le lancement d’une étude sur la création d’un théâtre de plein air sur le site du bassin des aghlabides et l’instauration de subventions exceptionnelles au profit des associations sportives dans la région.

par -

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a annoncé, ce jeudi 30 novembre 2017, en marge de sa visite à Kairouan, la mise en place d’une nouvelle vision de développement stratégique au profit de ce gouvernorat, indique un communiqué de la présidence du gouvernement.

Cette stratégie est basée sur 4 principaux axes :

– Élever les indicateurs du développement humain au niveau national

– Faire de ce gouvernorat un pôle économique basé sur l’agriculture et les industries manufacturières et traditionnelles

– Améliorer l’infrastructure, rapprocher les équipements publics et soutenir la représentativité administrative dans la région

– Faire de Kairouan un pôle culturel, touristique et religieux

Le chef du gouvernement a également décidé de prendre un certain nombre de mesures urgentes et extraordinaires en faveur de cette région et l’ouverture de crédits immédiats au profit de ses habitants.

par -

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, s’est rendu, mercredi, à l’aube, au marché de gros de Kairouan où il s’est enquis des prix des produits agricoles.
Cette visite s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour la lutte contre la spéculation et la hausse des prix.
Chahed s’est informé, à cette occasion, des préoccupations des consommateurs ainsi que des difficultés auxquelles font face les marchands et grossistes.
Le chef du gouvernement est arrivé, mardi après-midi, dans une visite non-annoncée à Kairouan au cours de laquelle il s’est déplacé au lycée pilote de Mansoura en vue d’inspecter les conditions d’hébergement des élèves au foyer, avant de se rendre à la cantine scolaire où il a discuté avec des lycéens autour des repas qui leur sont servis.

par -

Soucieuse de servir au mieux ses clients et de se rapprocher de leur lieu de vie, City Cars, concessionnaire officiel de Kia Motors en Tunisie, ne cesse de se développer et annonce l’ouverture de son 15ème point de réseau à Kairouan. L’ouverture officielle a eu lieu ce vendredi 17 novembre 2017, en présence du directeur général de City Cars, Mehdi Mahjoub et le premier délégué du gouvernorat de Kairouan, Bassem Chrigui.

L’inauguration était un grand succès, qui s’est illustré par une présence nombreuse, notamment les partenaires de l’agence et des habitants de la région.

L’agence s’étend sur une superficie de 1700 m2, dont 500 m2 d’espace réservé à l’exposition des voitures qui pourrait abriter jusqu’à 8 véhicules et un espace de 1200 m2 réservé à la réparation et les services après-vente.

La capitale des Aghlabides a vu la naissance d’un nouveau fruit signé Kia Motors qui permettra la proximité du produit avec les consommateurs locaux ainsi que l’expansion de la marque à l’intérieur de la Tunisie.

Cette nouvelle unité s’inscrit dans le cadre du développement territorial de la marque et de son souci de création de valeur à l’intérieur du pays. Notons que le réseau de City Cars emploie à ce jour 260 employés très bien formés grâce aux sessions continues durant l’année.

Kia Motors met à la disposition de sa clientèle tunisienne une large gamme de véhicules particuliers ayant une garantie de 5 ans ainsi que des véhicules mixtes à l’instar du k2700 avec ses 1000kg de charge utile.

Le slogan « The power to surprise » continue à être de mise puisque outre l’ouverture prochaine d’un deuxième point de réseau à Sfax, la marque Coréenne promet de belles festivités et actions pour la coupe du monde de football Russie 2018 dans laquelle City Cars est partenaire officiel de notre équipe nationale et Kia Motors  est sponsor officiel.

par -

Le président du Forum Tunisien des Droits Economiques et Sociaux (FTDES), Messaoud Romdhani a affirmé ce lundi 6 novembre 2017 à Africanmanger que le taux de pauvreté dans le gouvernorat de Kairouan est de l’ordre de 34%. « En Tunisie, c’est le gouvernorat de Kairouan qui enregistre le taux le plus élevé de pauvreté. Cette ville est aussi connue par la hausse vertigineuse du phénomène de suicide. Ceci est expliqué par de nombreux facteurs dont notamment  l’augmentation du taux de chômage de jeunes diplômés et  l’absence des stratégies de développement , a-t- expliqué.

par -

La récolte des olives dans la région de Kairouan sera appréciable, selon les prévisions du Commissariat régional au développement agricole (CRDA), pour la campagne 2017-2018. Elle devra atteindre 117 mille tonnes, contre seulement 68 mille t en 2016-2017 et 50 mille une année auparavant.
La production d’huile est estimée à 25 mille t contre 14 mille t en 2016-2017. Quant à l’huile de table, elle devrait atteindre une production de mille tonnes.
La cueillette des olives devrait démarrer début novembre, nécessitant 950 mille jours de travail. A cette occasion, 130 huileries seront ouvertes.
La région de Kairouan compte 7,6 millions de pieds d’oliviers.

par -

Le ministère de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche a affirmé, mardi 5 septembre 2017, dans un communiqué, qu’il n’y a aucune intention ou décision d’exclure Kairouan et la région de Nebhana du projet de transfert de l’eau du nord vers le centre contrairement à l’information qui circule dans ce sens.
Le département de l’agriculture a indiqué, également, que le raccordement de l’eau du nord aux régions du centre et plus précisément Kairouan est l’objectif principal de ce projet.
La même source a précisé que le projet visant à approvisionner le sud de Kairouan en eau potable débutera prochainement après l’approbation du ministre de l’Agriculture.
Un conseil régional se tiendra dans les prochaines semaines et sera consacré à la question de l’eau, et ce, en concertation avec le gouverneur de Kairouan et les députés de la région.
A rappeler que la Tunisie a été obligée pour la première fois en 2017, d’utiliser une partie de ses réserves stratégiques en eau (situé dans le nord-ouest du pays) pour faire face à la grave pénurie de ressources en eau causée par la sécheresse enregistrée dans le pays au cours de ces deux dernières années ce qui a affecté le niveau de l’approvisionnement en eau potable et même le secteur agricole.
La Tunisie est classée parmi les pays qui souffrent de stress hydrique (moins de 500 m3/ an par habitant).De même, les dernières statistiques de l’Organisation des Nations Unis pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont révélé que les ressources en eau douce par habitant en Tunisie sont estimées à 376 mètres cubes par an en 2017 contre 975 m 3, en 1962.

par -

Economic Auto, filiale d’UADH, a signé le 11 mai 2017 un contrat avec le constructeur automobile Chinois FOTON portant sur la production et la commercialisation en Tunisie et en Afrique de véhicules utilitaires et légers de la marque chinoise. En effet, la société Economic Auto installera une nouvelle unité de montage sur un terrain d’une superficie de 10 hectares dans la zone industrielle de Metbasta, dans le gouvernorat de Kairouan. L’objectif est de faire de la Tunisie une plate-forme de production et de logistique pour la distribution en Afrique de la marque FOTON.

par -

” Le conducteur du véhicule de contrebande qui avait percuté à mort le garde national à Kairouan a été arrêté samedi soir dans la localité de Kabbara de la délégation de Nasrallah “, a annoncé le colonel major Khelifa Chibani.
Originaire de la ville de Sidi Ali Ben Aoun (Sidi Bouzid), le suspect, 32 ans, est tombé dans une embuscade qui lui a été tendue par les forces de l’ordre, a expliqué Chibani à l’agence TAP.
Le responsable de la mort du garde national a été amené à se diriger vers un barrage d’une patrouille mixte de sécurité déployée dans la localité de Kabbara. Il a été interpellé, alors qu’il franchissait le barrage en question, a-t-il ajouté.
Selon, Khelifa Chibani, des poursuites judiciaires ont été engagées contre lui pour homicide volontaire.

par -

Un garde national a été percuté à mort par un camion de contrebande dans la localité de Kabbara de la délégation de Nasrallah (Gouvernorat de Kairouan), a indiqué samedi le porte-parole de la direction générale de la garde nationale, le colonel-major Khelifa Chibani.
Selon Chibani, un convoi de trois véhicules de contrebande qui roulaient sans plaques d’immatriculation n’a pas obtempéré aux injonctions de s’arrêter de la patrouille mixte déployée dans la région. Le convoi a foncé droit sur la patrouille avant que l’un des véhicules ne percute à mort l’un des gardes nationaux.
La patrouille de sécurité s’est lancée à la poursuite des trois véhicules qui ont brisé tous les barrages de sécurité, a-t-il ajouté.
Les forces de l’ordre ont retrouvé le véhicule qui avait percuté le garde national dans la localité d’Essadlia. Elles ont également identifié les propriétaires des trois véhicules.
Pour le colonel-major, ” l’arrestation des responsables de ce drame n’est qu’une simple question de temps “.

par -

Une vingtaine de diplômés d’université issus de plusieurs gouvernorats ont bénéficié de recrutement direct, à l’occasion de la tenue, lundi, à Kairouan, du Salon de l’emploi auquel ont participé des entreprises implantées dans la région.
Cinq forums de l’emploi des diplômés dans les gouvernorats de Tunis, Jendouba, Monastir, Sfax et Tozeur, outre Kairouan, ont eu lieu dans ce cadre, en présence de 100 à 150 demandeurs d’emploi et entre 10 à 20 entreprises dans divers domaines. Les gouvernorats de Sfax et de Tozeur ont bénéficié de la majorité des recrutements.

par -

Un mort et 8 blessées tel est le bilan d’un accident de la route impliquant une voiture de louage survenu, ce mardi 28 mars 2017, au niveau de la région Baten, gouvernorat de Kairouan, rapporte Shems Fm.

Une source de la protection civile a indiqué que les blessés ont été secourus et le chauffeur a eu un malaise dû au diabète ce qui a causé l’accident et le renversement du véhicule.

par -

Kaouther Hedhli, directrice générale des services conjoints auprès du ministère de la Santé a annoncé, dans une déclaration, ce lundi, à Mosaïque Fm, que le ministère a commencé depuis hier, 26 mars 2017, l’instauration d’un système permanent de gardiennage pour la protection de l’hôpital Ibn Jazzar à Kairouan et ce sur fond des agressions répétées contre le cadre médical et paramédical et la destruction des équipements.

La responsable a par ailleurs ajouté que le ministère étudie en coordination avec les autorités régionales, la généralisation de cette mesure dans les institutions sanitaires de la région.

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT

L'attaquant anglais Wayne Rooney a connu des débuts euphoriques dans le Championnat nord-américain de foot (MLS) en réussissant deux passes décisives pour contribuer à...