Tags Posts tagged with "liste"

liste

par -

La liste des candidats pré-qualifiés pour la suite du processus de cession de 99,98% du capital de la société GOULETTE SHIPPING CRUISE est comme suit : 1- CARNIVAL CORPORATION & PLC (Royaume-Uni)  2- Consortium : GLOBAL PORTS HOLDING PLC (Royaume-Uni) et MSC Cruise SA (Suisse).

Selon la présentation de l’entreprise sur son site, «Goulette Shipping Cruise est une Société Anonyme SA qui a bâti le terminal de croisière de la Goulette et le village de croisière. Elle gère en exclusivité le trafic de croisière au port de la Goulette depuis 2007 sous un contrat BOT auprès des autorités portuaires tunisiennes et ce pour une durée de 30 ans. En 2013, le terminal de croisière de la Goulette a accueilli près de 515 000 passagers à bord de 202 escales. Vu ses atouts, il est convoité par les compagnies de croisière les plus prestigieuses en Méditerranée et dans le monde. Le terminal de croisière de la Goulette est membre associé dans l’association des ports Med Cruise depuis Novembre 2012».

par -

Elles se répartissent selon six gouvernorats comme suit:
– Ariana:
Les deux plages de la cité des juges et au Canal Khalij à Raoued.
– Ben Arous:
La plage située en face du bassin versant d’Oued El Maizet à Ezzahra
La plage située à 100 mètres au sud de la plage Marouane à Radès
La plage située près de la Centrale thermique de Radès
La plage située en face de la Protection Civile à Radès
La plage située près du bassin versant d’Oued Miliane
– Bizerte:
La plage de Baali (Menzel Jemil)
Les deux plage du Port de pêche et de Sidi Hacheni de de Menzel Abelharmane
La plage du Canal 2 de Zarzouna
– Nabeul:
La plage en face de la station d’épuration de Dar Châabane
– Sousse:
La plage de Caid Souassi
La plage de Oued Halouf
La plage de Sidi Abdelhamid.
– Gabès:
La plage de Chott Essalem
La plage près du bassin versant dans l’ancien Oued
La plage de Ghanouch (Oued Ettin)
La plage près du canal dans le centre-ville

par -

La décision du ministère de l’Education de publier une liste noire des médecins ayant accordé à des professeurs des certificats médicaux de complaisance est “illégale” et “relève de la diffamation“, a déclaré lundi le Président du Conseil National de l’Ordre des Médecins (CNOM), Mounir Youssef Makni.
L’ouverture d’une enquête sur de tels dépassements relève strictement des prérogatives du conseil de l’ordre des médecins ou de l’autorité judiciaire qui décident des mesures disciplinaires à prendre“, a souligné à la TAP Makni.

Le CNOM est le seul organe autorisé à ouvrir une enquête sur les dépassements commis par certains médecins conformément à l’article 27 de loi n° 91-21 relative à l’exercice et à l’organisation de la profession de médecin.

Vendredi dernier, le ministre de l’Education a annoncé la décision de publier une liste noire des médecins accordant des certificats de complaisance aux enseignants. Cette mesure vise, selon lui, à lutter contre la corruption et les congés de longue durée.

Makni a indiqué qu’il a contacté la semaine dernière le ministre de l’Education pour l’avertir de l’“illégalité” de cette décision, précisant que ce dernier a fait preuve de compréhension et promis de collaborer pour remédier à ces dépassements.

Selon lui, il a été convenu de tenir dans les jours à venir une réunion entre le conseil national de l’ordre des médecins et le ministère de l’Education pour faire le point sur ce dossier et trouver les solutions nécessaires.

Auparavant, le conseil a ouvert plusieurs enquêtes de ce type et pris 51 mesures disciplinaires contre les médecins ayant accordé des certificats médicaux de complaisance aux enseignants.

par -

Le ministère de l’éducation compte publier une liste des médecins impliqués dans l’octroi des certificats médicaux de complaisance, a déclaré vendredi 11 mai 2018 Hatem Ben Salem ministre de l’éducation.
Intervenant en marge des travaux d’une conférence organisée par le ministère de l’éducation sur la bonne gouvernance et la sensibilisation aux dangers de la corruption dans les établissements éducatifs, Ben Salem a souligné que cette mesure permet d’instituer une bonne gouvernance dans une conjoncture qualifiée de très délicate.

La publication de la liste des médecins impliqués dans l’affaire d’octroi de certificats médicaux de complaisance s’inscrit dans le cadre de la réactivation d’un projet programmé depuis 2010, a précisé Ben Salem. Le ministère est disposé à lancer une campagne de lutte contre la corruption, a-t-il souligné.
Le nombre des certificats médicaux de longue durée est estimé à 6 mille certificats au profit des employés du ministère dont 90pc ont été accordés pour des maladies psychologiques, a précisé Ben Salem.

Il est inacceptable, a-t-il encore dit, de poursuivre le payement des salaires pour un travail non accompli au profit des agents qui ont préféré se reposer, a estimé Ben Salem.

par -

Un groupe de travail européen est actuellement chargé de contrôler les juridictions non coopératives en matière fiscale et serait en train de préparer une nouvelle liste de pays à introduire sur la liste des paradis fiscaux. C’est ce que rapporte, ce jeudi 23 novembre 2017, le site «Bloomberg». La même source qui commence par indiquer que «l’Union européenne pourrait inclure la Turquie sur une liste noire de paradis fiscaux dès le mois prochain», ajoute que «les ambassadeurs représentant les gouvernements de l’UE devraient discuter de cette liste avant la réunion des ministres des finances» et que pas moins de «36 pays pourraient être inclus selon un projet de tableau récapitulatif daté du 21 novembre et vu par Bloomberg, y compris la Serbie, l’Arménie, les Îles Cook, les Îles Marshall, le Panama et la Tunisie» !

Selon un site nommé «Paradis Fiscaux 2.0 », cette liste comprend pour le moment (ajoutés en août 2013, retirés en Janvier 2014) le Botswana, Brunei, le Guatemala, les Iles Marshall, Iles Vierges britanniques ou B.V.I (ajouté en août 2013), Jersey (ajouté en août 2013, retiré en Janvier 2014), Montserrat, Nauru, Niue et le Panama (réinscrit le 8 Avril 2016)…

par -
Nous évoquions, dans une récente édition, cette lettre confidentielle du gouverneur de la BCT leur enjoignant l’instruction de ne plus procéder à l’ouverture d’une lettre de crédit (LC) pour l’importation de certains produits qu’avec la couverture par l’importateur de sa LC par une garantie sur ses propres fonds. La BCT envoie aussi, dans sa même lettre, une liste de plus de 600 codes en douane représentant les produits concernés par la nouvelle mesure d’ouverture d’une LC.
En fait, la BCT n’interdit par l’importation de ces produits, mais demande que les importateurs le fassent sur leurs fonds propres et non par le biais de crédits des banques, tant en devises qu’en monnaie locale. La BCT espère ainsi deux choses : D’abord diminuer la demande sur les devises qu’elle a en réserve ; ensuite dissuader les importateurs et baisser la pression sur la balance commerciale dont le déficit explose depuis plusieurs mois.
Il se trouve cependant que cette liste, qui a été par ailleurs mise en place par l’ancien ministre du Commerce, Zied Laadhari et non par la BCT, comprend un certain nombre de produits dont toute difficulté à l’importation pourrait avoir un très mauvais impact économique. En effet, au moins l’un des produits considérés comme non indispensables à l’importation par le cabinet de Zied Laadhari est le véhicule utilitaire dans toutes ses déclinaisons, du camion à la pick-up. Ces véhicules sont avant tout des outils de production et des moyens de création de valeur ajoutée économique.
Nous apprenons ainsi que, consciente de certains travers de sa dernière décision en matière de financement de certaines importations, la BCT aurait demandé au nouveau ministre du Commerce de procéder à la révision de la liste des produits dits non indispensables. Cette révision pourrait d’ailleurs concerner d’autres produits.

par -
Les ouvriers des bacs à Djerba ont entamé

Mohamed Weld Khtar, expert auprès de l’Unesco, a confié ce dimanche 27 août 2017, sur Mosaïque FM, que les autorités de l’île de Djerba peaufinent présentement un dossier pour figurer sur la liste du patrimoine mondial.
Il a ajouté qu’une commission mandatera des experts, du 11 au 15 septembre prochain, pour apporter les dernières touches à ce dossier. Il a déclaré que les Djerbiens sont tous emballés par cette affaire…

par -

Après le communiqué laconique d’Ennahdha sur ses attentes, et candidats, pour l’imminent remaniement ministériel, Abdellatif Mekki, député et un des leaders du mouvement, a donné du grain à moudre à l’opinion publique. “Nous ferons bien partie du gouvernement, probablement avec nos ministres actuels, sinon avec d’autres“, a-t-il déclaré ce jeudi 24 août 2017 sur Express Fm.

Par ailleurs Mekki a plaidé pour un mini remaniement, juste pour combler le vide à la tête des trois ministères – Education nationale, Finances et Développement. Il est d’avis qu’un grand chamboulement de l’équipe de Youssef Chahed avant les municipales serait préjudiciable…

Enfin il a affirmé que parmi les candidats présentés à Chahed figure Ridha Saïdi, ministre conseiller auprès du chef du gouvernement en charge du suivi des projets et programmes publics, confirmant ainsi une information livrée le 18 août 2017 par Africanmanager…

par -

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a nommé jeudi les membres du gouvernement, conduit par M. Ahmed Ouyahia, indique un communiqué de la Présidence de la République, dont voici le texte intégral:

“Conformément à l’article 93 de la Constitution et après consultation du premier ministre son excellence M. Abdelaziz Bouteflika, président de la République, ministre de la Défense nationale a nommé ce jour les membres du gouvernement, dont la liste se présente comme suit :

 -Premier ministre: Ahmed Ouyahia

 -Vice ministre de la Défense nationale, Chef d’Etat Major de l’ANP, Ahmed GAID SALAH

 -Ministre des Affaires Etrangères: Abdelkader MESSAHEL

 -Ministre de l’Intérieur et des Collectivité locales et de l’Aménagement du Territoire: Nour-Eddine BEDOUI

 -Ministre de la Justice, Garde des Sceaux: Tayeb LOUH

 -Ministre des Finances: Abderrahmane ROUIA

 -Ministre de l’Energie: Mustapha GUITOUNI

 -Ministre des Moujahidine: Tayeb ZITOUNI

 -Ministre des Affaires religieuses et des Wakfs: Mohamed AISSA

 -Ministre de l’Education Nationale: Nouria BENGHABRIT

 -Ministre l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique: Tahar HADJAR

 -Ministre de la Formation et de l’Enseignement Professionnels: Mohamed MEBARKI

 -Ministre de la Culture: Azzedine MIHOUBI

 -Ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du numérique: Houda Imane FERAOUN

 -Ministre de la Jeunesse et des Sports: El Hadi OULD ALI

 -Ministre de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Condition féminine: Ghania EDDALIA

 -Ministre de l’Industrie et des Mines: Youcef YOUSFI

 – Ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche: Abdelkader BOUAZGUI

 – Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville: Abdelwahid TEMMAR

 -Ministre du Commerce: Mohamed BENMERADI

 -Ministre de la Communication: Djamel KAOUANE

 -Ministre des Travaux Public et des Transports: Abdelghani ZAALANE

 -Ministre des Ressources en Eaux: Hocine NECIB

 -Ministre du Tourisme et de l’Artisanat: Messaoud BENAGOUN

 -Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière: Professeur Mokhtar HASBELLAOUI

 -Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale: Mourad ZEMALI

 -Ministre des Relations avec le Parlement: Tahar KHAOUA

 -Ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatma Zohra ZEROUATI

Par ailleurs, et conformément à l’article 92 alinéa 6 de la Constitution, M. le président de la République a également nommé à ce jour M. Ahmed NOUI, Ministre, Secrétaire général du gouvernement”.

par -

Le conseil de la Choura d’Ennahdha a approuvé la composition du nouveau bureau exécutif du mouvement ainsi que le programme présenté par Rached Ghannouchi relatif à la philosophie de cette structure et les valeurs qu’elle porte, selon un communiqué du parti.

Le nouveau bureau exécutif est composé comme suit :

  • Rached Ghannouchi, président du Mouvement
  • Abdelfattah Mourou, 1er vice-président
  • Ali Laarayedh, 2ème vice-président chargé de la planification
  • Noureddine Bhiri, 3ème vice-président chargé du groupe parlementaire
  • Zied Laadhari, secrétaire général
  • Moussa Ben Ahmed, Diaspora et expatriés
  • Mohamed Kaloui, structures
  • Wassila Zoghlami, femme et famille
  • Imed Hammami, pouvoir local  et 1er porte-parole officiel
  • Saida Ounissi, 2ème porte-parole officiel
  • Ridha Driss, relation avec le conseil de la Choura
  • Noureddina Arbaoui, affaires politiques
  • Maherzia Laabidi, relations avec la société civile
  • Jamel Laaoui, information et communication
  • Chokri Zoghlami, santé et protection sociale
  • Ajmi Lourimi, culture
  • Aroua Ben Abbès, environnement et aménagement urbain
  • Hédi Ben Khalifa, éducation, enseignement et formation
  • Yamina Zoghlami, justice transitionnelle
  • Farida Laabidi, affaires juridiques
  • Riadh Bettaieb, développement et investissement
  • Badreddine Abdelkéfi, vice-président du groupe parlementaire
  • Mohamed Mahjoub, cadres et relations avec les organisations professionnelles
  • Fethi Ayadi, Académie du parti
  • Nejmeddine Hamrouni, membre

par -

Ahmed Souab, le juge au sein du tribunal administratif, a jeté un pavé dans la marre en déclarant sur Shems Fm hier jeudi 26 mai qu’il y a un document comportant les noms des cinq personnes les plus mouillées dans des affaires de corruption en Tunisie. Il a ajouté que cette liste est connue depuis les gouvernements de Beji Caïd Essebsi et Hamadi Jebali, mais que rien n’a été fait jusqu’à aujourd’hui pour traduire les coupables devant la justice.

Il a déclaré que 300 mille dossiers de corruption ont été transmis au tribunal de première instance de Tunis et que la commission d’analyse financière relevant de la Banque centrale a établi une liste des cinq personnes les plus citées dans des affaires de corruption.

M. Souab a affirmé que si les juges s’occupaient de ces affaires et s’il y avait une séparation entre les dossiers de corruption et le suivi des rapports de la commission d’analyse financière, s’agissant des cinq personnes qu’il qualifie d’empereurs de la corruption, ce fléau aurait disparu en Tunisie.

Enfin le magistrat s’en est pris à la Cour des Comptes, qu’il accuse d’avoir failli à ses devoirs en matière de lutte contre la corruption.

par -

Dans une interview accordée ce jeudi 19 mai à Africanmanager, Majdouline Cherni, présidente de l’Instance générale des martyrs et blessés de la révolution et des opérations terroristes a déclaré que la liste définitive des personnes tombées en martyrs durant les évènements de la révolution est prête.
Elle a dans ce cadre souligné que l’Instance est en train de finaliser les procédures administratives et les consultations sociales nécessaires en vue de la publication de cette liste qui ” n’a pas été actualisée depuis 2011 », a-t-elle expliqué.
Elle a par ailleurs rappelé que cette liste a été présentée aux trois présidents en attendant sa publication au Journal Officiel de la République tunisienne (JORT).

par -

Le ministère de l’Intérieur a dévoilé samedi dans un communiqué la liste des terroristes abattus lors des deux opérations de Mnihla et de Tataouine. Il s’agit de :

  • Najmeddine Ben Mohamed Edhaoui, né le 3/1/ 1981 à Sidi Bouzid, tué à Mnihla
  • Néjib Ben Amara Mansouri, né le 1/2/1982 à Ben Guerdane, tué à Mnihla
  • Walid Ben Amara Sdiri, né le 4/6/1994 à Tataouine, qui s’est fait exploser
  • Lassaad Ben Ali Drani, né le 31/1/1981, tué à Al-Sammar

Le terroriste classé dangereux Adel Ben Dhaou Ghandri, né le 6/6/1981, originaire de Ben Guerdane, a été capturé. Il faisait l’objet de nombreux mandats de recherche pour son implication dans de nombreuses opérations terroristes.

par -

Mark Zuckerberg, Tim Cook, Leonardo DiCaprio, Caitlyn Jenner, Hillary Clinton ou encore Bernie Sanders… voici quelques unes des personnalités les plus influentes dans le classement éclectique du Time. Publiée jeudi, cette liste des 100 personnalités classe également François Hollande et la présidente du Fonds Monétaire International Christine Lagarde dans la catégorie des “leaders”, parmi Vladimir Poutine, John Kerry, le dictateur nord-coréen Kim Jong-Un et le Premier ministre canadien Justin Trudeau.

Selon le magazine, toutes ces personnalités, quel que soit la catégorie dans laquelle elles sont déclinées (“pionniers”, “géants”, “artistes”, “leaders” et “icônes”) “ont toutes une leçon à enseigner”. “D’une façon ou d’une autre, elles incarnent toutes une avancée”. Parmi les “icônes”, on retrouve Leonardo DiCaprio dont le portrait est écrit par le secrétaire d’Etat américain John Kerry ou encore les chanteuses Adele et Niki Minaj, racontées par l’actrice Jennifer Lawrence et la mannequin Karlie Kloss.

Dans la catégorie des “géants”, le père de Facebook Mark Zuckerberg et sa femme sont décrits par Bill et Mélinda Gates, tandis que le portrait du pape François est écrit par le vice-président américain et catholique Joe Biden. Parmi les “pionniers” figurent Caitlyn Jenner ou encore, Nadia Murad, ancienne esclave sexuelle de Daech devenue depuis porte-parole de sa communauté. Ariana Grande, Charlize Theron, Julia Louis-Dreyfus et l’acteur Mark Rylance, dont le portrait est écrit par Steven Spielberg, figurent eux dans la catégorie des “artistes” les plus influents.

par -

Dans une déclaration accordée à Africanmaager, la présidente de l’Instance générale des martyrs et blessés de la révolution, Majdouline Cherni, a indiqué que ” la liste des martyrs de la révolution est enfin prête”.

Elle a dans ce cadre précisé que cette liste a été transférée aux trois présidents de la Tunisie et ce, en attendant sa publication dans le Journal Officiel Tunisien (JORT).

par -

La liste définitive des personnes tombées en martyrs durant les évènements de la révolution ayant mis fin au régime de Ben Ali est prête, a affirmé vendredi Majdouline Cherni, présidente de l’Instance générale des martyrs et blessés de la révolution et des opérations terroristes.

La liste des blessés dans 21 gouvernorats est également prête, a-t-elle indiqué.

La liste a été présentée aux trois présidents (président de la République, chef du gouvernement et président de l’Assemblée des représentants du peuple) en attendant sa publication dans le Journal officiel de la République tunisienne (Jort), apprend-on de même source.

Selon Cherni, environ 90 pc des familles des victimes et des blessés de la révolution identifiés entre 2011 et 2012 ont reçu des compensations sous forme d’indemnités financières, de recrutements dans la fonction publique, de cartes de transport et de soins gratuits.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

Le chef d’entreprise et responsable syndical Rafaa Ennaifer est , à bon droit, vert de rage, à la vue d’articles vestimentaires tunisiens, vendus dans...

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Le marché des assurances a réalisé un chiffre d'affaires de 73,3 milliards de dinars (mds DA) au 1er semestre 2018 contre 70,3 mds DA...

Reseaux Sociaux

SPORT