Tags Posts tagged with "mouvements"

mouvements

par -

Un mouvement partiel a été opéré, hier soir, dans le corps des gouverneurs. Deux choses attiraient l’attention dans ce mini-remaniement d’un corps administratif qui est la représentation régionale de l’autorité de l’Etat. Un remaniement où le seul départ a été celui du gouverneur de Tunis, Omar Mansour. D’abord, le fait qu’il en avait été fait communiqué officiel vers 22 heures du soir (heure d’arrivée, par message fb à Africanmanager envoyé par les services de communication de La Kasbah). Un timing qui laissait transparaitre une sorte d’urgence dans le fait de le faire savoir. En fait, selon nos sources, le remaniement aurait été préparé depuis la semaine dernière et ne devait être rendu public que la semaine prochaine.

L’urgence aurait été rendue nécessaire par le désir des services du chef du gouvernement de ne pas manquer le coup de rebondir sur un autre fait qui avait beaucoup fait réagir les réseaux sociaux et de marquer un coup médiatique qui montrerait que le chef du gouvernement était à l’écoute et réagissait à la rencontre du gouverneur de Tunis avec la persona non grata d’Imed Dghij, leader de la dissoute Ligue de protection de la révolution (LPR). Cette rencontre d’Omar Mansour avec le sulfureux Imed Dghij ne serait cependant pas l’unique cause de son départ, l’ancien gouverneur de l’Ariana et ancien ministre de la Justice. L’homme, qui s’était pourtant illustré, tant à l’Ariana qu’à Tunis, par plusieurs faits d’armes en matière de lutte contre les étals anarchiques et le commerce parallèle, n’aurait pas, selon nos sources, que des amis tant à La Kasbah qu’au siège du MI (Ministère de l’intérieur) et sa rencontre à La Goulette avec le leader des LPR n’aurait été que la goutte qui aurait fait déborder le vase.

L’autre élément qui n’a pas manqué de retenir l’attention dans ce mouvement de «chaises musicales», c’est le fait qu’il ait été officiellement rapporté en tant que décision du nouveau ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem. Cela avait donné à certains matière à penser que le nouveau ministre aurait repris ce département en main, comme du temps de l’ancien régime où le ministre de l’Intérieur était le “Boss” des gouverneurs. Or, selon nos informations, le dernier mouvement dans le corps des gouverneurs aurait été fait à La Kasbah, aurait été soumis à l’avis du chef de l’Etat à Carthage qui en aurait juste pris acte, alors que le premier parti au pouvoir, Nidaa Tounes, tempêterait encore ce lundi 30 octobre 2017 de voir l’information devenir publique avant son accord.

par -

L’Association des magistrats tunisiens (AMT) a dénoncé vendredi les graves abus constatés dans le récent mouvement opéré dans le corps des magistrats.
Le Mouvement des magistrats au titre de l’année 2017-2018 a été annoncé lundi dernier.
” Ces abus représentent un signe de fléchissement vis-à-vis de la réforme judiciaire et une atteinte à l’indépendance de la magistrature “, a estimé l’AMT dans une déclaration.
Selon elle, ce mouvement ne peut aucunement soutenir la magistrature dans la protection de la transition démocratique, particulièrement en matière de lutte contre le crime et la corruption, et de préservation des droits et libertés.
A ce propos, l’Association des magistrats tunisiens a appelé les magistrats qui se sont sentis lésés par ce dernier mouvement à intenter des recours à cet effet.
Tout en faisant état de l’absence de toute transparence dans les travaux du Conseil de l’ordre judiciaire inhérent au mouvement judiciaire, l’AMT a dénoncé le favoritisme dans l’attribution des postes judiciaires sensibles, tels que la présidence des chambres de cassation, des cours d’appel et des tribunaux de première instance ou encore les postes de procureur général.

par -

Le député du gouvernorat de Jendouba à l’ARP, Monji Rahoui, tire la sonnette d’alarme quant à la situation sociale du pays. « La situation dans les régions intérieures s’aggrave de jour en jour », a alerté l’opposant lors de son passage, mercredi sur Jawhra fm, mettant en garde contre une prochaine explosion sociale.

Pour lui, ceci représente une véritable honte pour le gouvernement actuel et pour les Tunisiens appartenant à la classe riche.

Pour rappel, la mise en garde du député du Front Populaire vient à un moment où des mouvements de protestation se poursuivent dans plusieurs régions dont notamment à Sidi Bouzid, à Medenine et à Kasserine. Les protestataires revendiquent également le développement et l’emploi.

par -

Un conseil ministériel restreint (CMR) sera tenu durant les prochains jours pour examiner la situation à Ben Guerdane, rapporte le quotidien « Achourouk » dans son édition de ce jeudi 12 janvier 2017.

La tenue de ce conseil vient à un moment où cette ville fait face à des mouvements de protestation. En effet, des heurts ont éclaté mercredi 11 janvier 2017, entre les forces de l’ordre et des manifestants réclamant le libre passage des marchandises avec la Libye voisine, selon des témoins.

Ben Guerdane avait déjà connu, en mai 2015, une grève générale et des manifestations en signe de protestation contre la paralysie du commerce transfrontalier.

par -

Les unités de la Garde nationale du Kef sont parvenues à démanteler une cellule de soutien aux terroristes retranchés sur les hauteurs de la région.

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué publié dimanche 13 novembre 2016, que cette cellule est composée de 6 éléments takfiristes, âgés de 23 à 33 ans,qui résident dans la délégation du Kef Ouest. Parmi eux, figure le frère ainsi que la soeur d’un élément terroriste retranché dans les montagnes du Kef.

Lors de l’interrogatoire, le frère de ce dernier a reconnu avoir fourni une aide financière à ces groupes terroristes.
Il a reconnu également avoir eu pour mission de fournir à ces groupes des renseignements sur les mouvements des unités sécuritaires, a ajouté le ministère.

Le meilleur des RS

Ancien responsable à différents postes en matière de communication, enseignant en journalisme et journaliste, Fethi Houidi est ce matin d’humeur massacrante. Beaucoup le comprendraient...

INTERVIEW

Il n’est pas le ministre des Finances, mais il en connait tous les arcanes. C’est un survivant du gouvernement «Essid» et il est l’homme...

AFRIQUE

Pour sa quatrième édition, le sommet Powering Africa (www.PoweringAfrica-Summit.com) se tiendra au Marriott Marquis Hotel, à Washington, du 28 février au 2 mars 2018. On y débattra...

Reseaux Sociaux

SPORT

L'entraîneur tunisien Faouzi Benzarti va succéder au Marocain Hussein Ammouta à la tête du Widad Casablanca, annonce le club champion d'Afrique en titre, vendredi. Benzarti,...