Tags Posts tagged with "nefta"

nefta

par -

Les délégations de Nefta, Hammat Jerid, Tameghza et Hazoua bénéficieront chacune d’un nouveau projet de développement intégré moyennant des investissements de l’ordre de 10 millions de dinars (MD). Les études techniques de ces projets devront démarrer en octobre prochain, affirme, à l’agence TAP, le coordinateur des projets intégrés au gouvernorat de Tozeur.
Ces crédits seront répartis entre projets productifs, formation, infrastructure et équipements collectifs. La liste définitive de ces projets sera fixée à la mi-mars, après examen par les commissions techniques du Conseil régional.
Parmi les projets proposés figurent la création d’une zone industrielle, dans la délégation de Nefta, en coordination avec le pôle industriel et technologique du Jerid, la construction d’une cité artisanale, la création d’un complexe de services à Ong Jemal et la mise en valeur d’un périmètre irrigué de 150 ha.
A Tameghza, il s’agit de créer un périmètre irrigué de 300 ha, un espace industriel dans la zone communale et un autre à Chébika, une aire de repos au passage frontalier de Faj Bouzaiene et un espace culturel et de loisirs.
A Hammat Jerid, une station thermale sera réalisée, d’un coût de 3MD, ainsi qu’un espace industriel.
A Hazoua, Un périmètre irrigué de 300 ha sera aménagé à Bir Said outre la création d’un espace logistique au passage frontalier et d’un groupement de services administratifs.

par -

Un nombre de citoyens de Nefta du gouvernorat de Tozeur ont entamé, ce dimanche 29 janvier 2017, un sit-in devant le siège de la délégation pour contester le limogeage du délégué.

C’est le deuxième rassemblement protestataire après celui organisé hier, 28 janvier 2017. Rappelons que le délégué de Nefta a été limogé suite à une décision émanant du chef du gouvernement, Youssef Chahed.

par -

Le programme de l’Institut national du patrimoine (INP) pour l’exploitation et la mise en valeur du site archéologique de Nefta Ouest qui a été découvert récemment a été l’un des axes majeurs examinés lundi dernier lors des travaux du colloque régional sur le patrimoine et la société civile organisé par la délégation régionale des affaires culturelles en collaboration avec le Programme d’appui à la société civile (PASC).

Le représentant régional de l’INP Mourad Chetoui a, dans une déclaration à la presse, précisé que le programme ne peut démarrer qu’une fois les fouilles sont terminées à fond et que les budgets nécessaires sont alloués.

Pour rappel, des fouilles archéologiques ont permis de porter à jour dans la zone ouest de la ville de Nefta (Gouvernorat de Tozeur) un site dont la date remonte entre 80 à 100 mille ans avant JC. Ces fouilles ont été menées par un groupe d’archéologues de l’Institut national du patrimoine (INP) en coopération avec des chercheurs des Universités d’Oxford et de Londres (royaume uni) ainsi que de l’université de Sousse. Ces fouilles ont été entamées depuis 2012 et se sont poursuivies jusqu’au mois de septembre 2016.

A cet effet, le colloque a été une occasion pour souligner la nécessité de protéger non seulement ce site mais la majorité des sites archéologiques dans la région du Djérid. Une action qui devrait impliquer davantage la société civile et les différentes parties actives concernées par le patrimoine aux cotés de l’Etat, afin de pouvoir valoriser ces lieux d’histoire et de mémoire et les intégrer dans les circuits du tourisme culturel.

par -
Une source du poste de police de Nefta a démenti mercredi 4 avril

Une source du poste de police de Nefta a démenti mercredi 4 avril ,à Shems FM ,les informations sur des tirs de balles ayant visé deux membres du Front populaire dans la région.

Alors que des habitants ont confirmé que 4 balles ont été tirées vers 01h00 dans la nuit de mardi à mercredi, la source sécuritaire précise que les coups de feux entendus par la population ont été tirés dans le cadre d’une campagne d’éradication des chiens errants.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux