Tags Posts tagged with "prévisions"

prévisions

par -

Selon les projections du Fonds monétaire international (FMI), la croissance du Produit intérieur brut (PIB) à prix constants de la Côte d’Ivoire, devrait enregistrer un léger recul à 6,9% en 2020, malgré la vigueur des entrées d’IDE et des investissements publics. Tandis que l’inflation devrait légèrement remonter d’environ 1,2% actuellement à 1,6%.

D’après l’agence d’information africaine Ecofin, c’est l’une des conclusions de l’évaluation effectuée par les services du FMI à l’issue des deuxièmes revues des accords conclus au titre de la FEC et du MEDC avec la Côte d’Ivoire, effectuées en octobre 2017.

Pour l’institution de Bretton Woods, cette situation est imputable au « déclin de la productivité du fait du rattrapage après-conflit et à la répartition inégale des fruits de la croissance ». En effet, le FMI estime que le taux de pauvreté enregistré dans le pays reste encore élevé (évalué à environ 46 % en 2015). « D’où l’importance de poursuivre les réformes structurelles, d’améliorer le climat des affaires, de mieux cibler les investissements publics et d’augmenter les dépenses favorables aux pauvres » conseille l’institution.

Toutefois, le fonds tempère ces projections en relevant que les risques qui pèsent sur la croissance de l’économie ivoirienne sont « équilibrés » et tiennent essentiellement au rythme des réformes, aux fluctuations des prix à l’exportation et à d’éventuelles tensions socioéconomiques internes.

par -

La Banque mondiale (BM) a relevé mardi ses prévisions de croissance en Algérie pour 2018 et 2019, un rebond qui sera notamment soutenu par les nouvelles mesures budgétaires du gouvernement concernant le financement de l’investissement.

Selon les données rapportées par APS, résolument plus optimiste, l’institution de Bretton Woods relève dans son rapport semestriel sur les perspectives économiques mondiales, publié à Washington, que la croissance du Pib de l’Algérie devrait s’établir à 3,6% en 2018 contre 1% prévu dans sa dernière édition de juin 2017, soit une hausse de 2,6 points.

La BM a également ajusté à la hausse ses prévisions de croissance pour 2017 à 2,2% contre 1,8% prévu initialement ce qui représente un écart de 0,4 point.

Si la croissance devrait se tasser légèrement en 2019 à 2,5%, elle restera cependant en hausse d’un point (1) par rapport à la prévision de 1,5% anticipée en juin dernier, selon les mêmes pronostics.

Les nouvelles dépenses d’investissement et les mesures budgétaires prévues dans la nouvelle loi de finance 2018 devraient porter à la hausse la croissance de l’Algérie à court terme, commente la BM.

C’est bientôt la fin de l’année et chacun y va de son petit bilan et de ses projections pour 2018. Ce vendredi 29 décembre, c’est ceux de Achraf Ayadi, expert en banque et finance résidant à Paris, qu’il a publiés sur sa page Facebook, qui ont retenu notre attention. Et pour cause : il résume toutes les difficultés sur le chemin du chef du gouvernement, de tous les citoyens, pour ne pas dire toutes les tuiles qui vont nous tomber sur la tête en 2018. Bon courage à tous !

* L’EUR en route vers 3 TND
* L’USD en route vers 2.5 TND
* Le baril de brut en route vers 70 USD contre une hypothèse de 54 USD dans la LDF2018
* L’inflation (officielle) proche de 7% hors produits administrés
* Les réserves de devises à 92 jours d’importations
* Tous les déficits sont en aggravation
* Volume global de refinancement de la liquidité bancaire > 10 milliards de TND malgré le plafonnement mis en place par la BCT
*…

#No_Comment

par -

Temps nuageux et les nuages seront parfois abondants avec pluies isolées sur le nord et localement le centre. Vent de secteur Ouest fort de 50 à 70 km/h prés des côtes et modéré à assez fort de 30 à 50 km/h à l’intérieur du pays et mer très agitée à agitée dans le golfe de Gabès. Les températures maximales seront comprises entre 10 et 15 degrés sur le nord et les hauteurs ouest et entre 15 et 20 degrés ailleurs.

Prévisions pour demain samedi 30 décembre 2017

Quelques nuages sur l’ensemble du pays seront plus abondants sur le nord et les régions côtières Est. Vent de secteur Ouest fort de 40 à 60 km/h prés des côtes et modéré à assez fort de 20 à 40 km/h à l’intérieur du pays.
Mer très agitée à agitée sur les côtes Est et les températures seront en légère hausse et les maximales seront comprises généralement entre 16 et 21 degrés et voisines de 13 degrés sur les hauteurs ouest.

par -

Selon les prévisions du ministère de l’Énergie, des Mines et des Énergies renouvelables, le volume des investissements dans le secteur des énergies renouvelables en Tunisie atteindra les 4,5 milliards dollars en 2030, relate lundi 18 décembre 2017 AchouroukOnline.

Ledit département a récemment affirmé qu’une série de mesures ont été lancées afin d’encourager les investisseurs à implanter leurs propres projets dans le secteur en question, a ajouté la même source.

par -

Le gouvernement algérien voit grand en termes de PIB (produit intérieur brut) et de croissance de l’économie pour 2018. En effet le projet de la Loi de finances table sur un taux de croissance multiplié presque par deux l’an prochain, 4%, alors qu’elle ne devrait pas dépasser 2,2% en 2017, rapporte l’agence Reuters.

Il est dit également, dans le même document, que l’inflation devrait se situer aux alentours de 5,5% en 2018, le même niveau que celle de cette année.

C’est la hausse de 8% du Budget de l’Etat qui va impulser ce rebond très conséquent de la croissance, d’après les prévisions du gouvernement. A noter que le projet de la loi de finances 2018, avalisé mercredi dernier par le Conseil des ministres, a programmé une cagnotte de 6521 milliards de dinars algériens (56,4 milliards $), alors que les dépenses ont été évaluées à 8628 milliards de dinars (74,7 milliards $). Donc il y a un déficit budgétaire, un important même, 9%, mais qui est en net repli par rapport aux 14% de l’exercice 2016. Alors question : Comment récolter le montant manquant quand on sait que l’emprunt sur le marché local ne pourra endosser cela et quand on sait que les autorités s’obstinent à tourner le dos au marché international de la dette ?

C’est toute la question, ou plutôt le casse-tête budgétaire du moment. L’Algérie, qui ne peut plus s’appuyer sur les confortables ressources du pétrole, dont les cours ont fondu, devra très vite trouver des alternatives avant le 1er janvier 2018, date de l’entrée en vigueur de la Loi de finances. La piste du Fonds de régulation des recettes est obstruée, puisque tous les sous ont été aspirés pour perfuser le Trésor public, dont le déficit a tendance à s’installer. Alors il se dit que les autorités songent sérieusement à lâcher les brides de la planche à billets pour financer le Budget. Levée de boucliers des analystes, qui alertent sur les périls qui guettent en cas d’ouverture du robinet.

Ce qu’on sait par ailleurs, c’est que les réserves de change devraient continuer à plonger en 2018, passant de 97 milliards de dollars d’ici fin 2017 à 84,6 milliards $ l’an prochain, à cause justement de la chute des revenus du pétrole qui pèsent très lourd, trop, dans le stock de devises. Tout cela pour dire que la diversification de l’économie, et donc des sources de recettes pour les caisses publiques, qui est déjà dans les petits papiers de l’exécutif algérien, ne sera pas un luxe !

par -

Quelques nuages seront observés aujourd’hui sur la plupart des régions. Ils seront progressivement abondants en fin de journée avec pluies localement orageuses sur le nord et les régions Est . Le vent sera de secteur Nord sur le nord et le centre et de secteur Est sur le sud faible à modéré de 10 à 25 km/h, dépassant temporairemnt 50 km/h sous orages.

La mer est houleuse sur le nord et peu agitée sur les autres côtes.
Les températures maximales sont comprises entre 20 et 24°C sur le nord et le centre et entre 24 et 28°C sur le sud.

Prévisions pour demain mercredi 1er novembre 2017

Les nuages seront parfois abondants sur le nord et localement les régions Est avec pluies isolées et temporairement orageuses.
Le vent sera de secteur Nord sur le nord et de secteur Est sur le centre et le sud faible à modéré de 15 à 30 km/h, dépassant 50 km/h sous orages.
La mer sera peu agitée.
Les températures maximales seront comprises entre 20 et 24°C sur le nord et le centre et entre 23 et 27°C sur le sud.

par -

Le projet de loi de finances complémentaire relatif à l’année 2017 a été discuté, mardi 24 octobre 2017, au sein de la commission des finances de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), en la présence du ministre des Finances, Ridha Chalghoum et d’un bon nombre de cadres du département. L’évolution de la situation économique et financière a rendu nécessaire la révision des hypothèses sur lesquelles le budget 2017 a été élaboré. La croissance, le prix du baril de pétrole, les dépenses de développement, le service de la dette ainsi que les dépenses de subvention des produits de base, de l’électricité, du transport et des hydrocarbures seront concernées par cet ajustement. Les députés membres de la commission en question ont relevé plusieurs défaillances et lacunes liées à ce projet et ont demandé au ministre des explications.

Lors de son audition, le ministre des Finances a fait savoir que l’évolution de la situation économique et financière à l’échelle nationale a poussé le gouvernement à mettre en place un projet de loi de finances complémentaire pour l’exercice 2017. Il est attendu, en effet, selon le ministre, que le taux de croissance soit à 2,2% in fine en 2017 contre une hypothèse de 2,5% initialement lors de la préparation du budget 2017. A cela s’ajoute l’ajustement du prix de baril de pétrole, pour le fixer à 53 dollars contre 50 prévus initialement dans le budget, sachant qu’une augmentation de 1 dollar du prix du baril engendre une hausse de 107 millions de dinars des dépenses de subvention des hydrocarbures.

Le prix du baril de pétrole a atteint depuis le début de l’année jusqu’au mois de septembre 2017 le niveau de 51,9 dollars, pour se situer durant le mois de septembre de cette même année à 56 dollars.

Le budget 2017 a été par ailleurs établi sur la base d’un taux de change du dollar à 2,250 dinars alors qu’il s’échange, aujourd’hui, à 2,400 dinars, a encore soutenu le ministre, faisant remarquer que toute augmentation de 10 millimes du taux de change du dollar génère une évolution des dépenses de subvention des hydrocarbures, de 27 millions de dinars.

La révision du budget de l’État 2017, sur la base de ces données, a fait également ressortir que l’évolution des ressources fiscales sera limitée à 13,6%, contre 15,6% prévus par la loi de finances initiale. La pression fiscale pour l’année 2017 prévue à 22% s’établirait à l’arrivée à 21,8%.

Les dépenses ont ainsi évolué à 21 540 millions de dinars (MD) contre 20 265 MD prévus par la loi de finances initiale, en raison de la hausse de la subvention des hydrocarbures de 900 MD et des dépenses des salaires de 600 MD, suite à l’entrée en vigueur des conventions conclues dans les secteurs de l’éducation et de l’enfance et à la régularisation des avances du mois de décembre.

S’agissant de la situation des finances publiques, le ministre n’a pas caché la gravité des choses, surtout devant l’incapacité de sortir de cette situation. “La situation des finances publiques et de l’endettement ne pourra en aucun cas être acceptable. Je suis tout à fait d’accord avec vous, il y a un dérapage au niveau des finances publiques”, a reconnu le ministre, faisant savoir toutefois que ce dérapage n’est pas du aux salaires de la fonction publique mais plutôt au volume de la masse salariale : “Le salaire du fonctionnaire est très faible en Tunisie“, a-t-il dit.

par -

La croissance en Tunisie devrait progresser modestement de 2,3% en 2017, sous l’effet de la reprise dans les secteurs de l’agriculture, du phosphate et de l’industrie manufacturière. A moyen terme, la croissance devrait remonter progressivement à 3,5%, en 2019, dans un contexte d’amélioration du climat des affaires, favorisé par des réformes structurelles et le renforcement de la stabilité sociale et de la sécurité“, selon les projections établies par la Banque Mondiale (BM), dans son rapport sur ” Le suivi de la situation économique (octobre 2017)”, publié hier mercredi, sur son site web.
Passant en revue les problèmes de l’économie tunisienne, à savoir la faible croissance, la forte augmentation des dépenses publiques, le maintien des déficits budgétaires et courants à des niveaux élevés, le taux élevé de chômage, la BM a estimé que le gouvernement d’union nationale a trouvé des difficultés pour entreprendre les réformes nécessaires.

En 2016, a rappelé la BM, “le taux de croissance économique a été de 1%, après s’être établi à 1,1% en 2015, soit une croissance anémique pour un pays à revenu intermédiaire. Elle était principalement, tirée par le secteur des services (4%), tandis que la production industrielle s’est contractée de 6,6% et les industries non manufacturières (à l’instar du phosphate et du pétrole) ont reculé de 1,9%, les industries extractives affichant une croissance inférieure aux niveaux historiques en raison des mouvements sociaux dans les régions minières“.

En ce qui concerne la croissance au premier semestre 2017, elle s’est établie à 1,8%, résultant principalement, du secteur agricole et de celui des services, qui ont progressé de 3,8% chacun, tandis que les industries non manufacturières ont enregistré un repli de 2,6%.

Le son de cloche du FMI, pour les voisins aussi

Le Fonds Monétaire International (FMI) a estimé que la croissance économique en Tunisie s’établira à 2,3% à fin 2017, rejoignant en cela les projections faites par la Banque mondiale.
Dans son dernier rapport, “Perspectives et politiques économiques mondiales”, publié le 10 Octobre courant, sur son site web officiel, le FMI prévoit un taux de croissance de 3% en 2018, pour la Tunisie ainsi qu’une légère amélioration au niveau du solde extérieur du pays, lequel passera de -8,7% en 2017 à -8,4% en 2018, alors que le solde était de l’ordre de -9% en 2016.
Même constat pour le chômage, dont le taux devrait atteindre 13% en 2017, et 12% en 2018, contre 14% en 2016.
Par ailleurs, le Fonds s’attend à une stabilisation au niveau de l’inflation, d’ici 2018, avec un taux de 4,5% en 2017 et de 4,4% en 2018.

Il est à noter que le FMI prévoit une croissance économique au Maroc de l’ordre de 4,8% en 2017 et de 3%, en 2018. En ce qui concerne l’Egypte, la croissance serait à hauteur de 4,1%, en 2017, et de 4,5%, en 2018.

par -

Le temps sera aujourd’hui jeudi 05 octobre 2017 pluvieux sur la plupart des régions et temporairement orageux avec des quantités importantes de pluies sur le nord et les régions est.
Selon l’Institut national de météorologie (INM), ces précipitations pourront être accompagnées de chutes de grêle dans certaines régions. Les quantités pourraient dépasser les 80 millimètres sur la région du Sahel, le Cap Bon et le Grand Tunis, outre les gouvernorats de Bizerte, Zaghouan, Siliana et Kairouan.
Ces perturbations devront s’atténuer à la fin de la journée et pendant la nuit.

par -

Persistance d’un temps souvent nuageux avec pluies isolées sur la plupart des régions, ces pluies seront temporairement orageuses et en quantités localement importantes sur le nord et le centre Est.
Vent de secteur Nord sur le nord et le centre et de secteur Ouest sur le sud; fort de 40 à 60 km/h près des côtes et modéré de 20 à 30 km/h ailleurs.
Mer forte. Températures maximales comprises entre 20 et 24°C sur le nord et les hauteurs, entre 25 et 30°C sur ailleurs.

Prévision pour demain vendredi 06 Octobre 2017

Des passages nuageux sur la plupart des régions seront parfois abondants avec pluies résiduelles sur les régions Est.

Vent de secteur Ouest fort de 40 à 60 km/h près des côtes et modéré de 15 à 30 km/h ailleurs.
Mer forte et les températures maximales comprises entre 22 et 26°C sur le nord et les hauteurs, entre 25 et 30°C sur ailleurs.

par -

La Banque de France a annoncé ce lundi 25 septembre 2017, que la croissance de l’économie française pourrait atteindre 1,7% en 2017.

Selon les données rapportées par Reuters, la Banque en question  avait déjà relevé sa prévision de croissance du produit intérieur brut (PIB) de la France début juillet, estimant alors qu’elle pourrait atteindre 1,6% cette année, contre 1,4% dans sa prévision de début juin.

Le gouvernement a révisé à la hausse sa prévision de croissance de l’économie française à 1,7% le 19 septembre.

D’après la même source, ces chiffres sont conformes aux prévisions des grandes institutions internationales, qui ont également revu en hausse ce mois-ci leurs prévisions de croissance de l’économie française en 2017. Le FMI table sur une croissance de 1,6% et l’OCDE de 1,7%.

par -

Temps peu nuageux puis partiellement voilé sur l’ensemble du pays.
Vent de secteur Est assez fort à fort de 40 à 50 km/h près des côtes et sur le sud avec possibilité de phénomènes locaux de sable et faible à modéré de 15 à 30 km/h ailleurs.

Mer agitée à très agitée sur le nord et dans le golfe de Gabès.

Températures maximales comprises entre 26 et 30°C sur les régions côtières Est et les hauteurs, entre 30 et 34°C sur le reste du pays et atteignant 36°C sur l’extrême sud.

Prévisions pour samedi 23 Septembre 2017

Ciel voilé à progressivement nuageux avec pluies orageuses sur le nord et localement le centre.
Vent de secteur Sud sur le nord et le centre et de secteur nord sur le sud, assez fort de 30 à 40 km/h près des côtes et faible à modéré de 10 à 25 km/h à l’intérieur du pays. Mer agitée.
Températures maximales comprises entre 26 et 30°C sur les régions côtières et les hauteurs, entre 30 et 34°C ailleurs.

par -

L’expert en économie Ezzedine Saïdane est revenu sur les mauvaises nouvelles en 2018. Il a encore prédit, ce jeudi 21 septembre 2017 sur Shems FM, une année très rude sur le plan économique.

Il a également redit que la plongée du dinar va se poursuivre jusqu’au printemps, jusqu’à 3,2-3,3 dinars pour un euro. Par ailleurs il a affirmé que le projet de la loi de finances 2018 n’est toujours pas ficelé alors que nous sommes au mois de septembre et qu’il y a un trou de 10,5 milliards de dinars dans le budget de l’État.
L’expert a déclaré que les échos qui nous parviennent du projet de la loi de finances 2018 démontrent que le gouvernement n’a pas changé de fusil d’épaule malgré les échecs cuisants de ces solutions avec les précédentes équipes.

Enfin il a affirmé que le gouvernement ne pourra pas tenir sa promesse de ramener la masse salariale dans le secteur public à 12,5% du PIB en 2020 alors qu’elle aspire actuellement 40%.

par -

Selon les données rapportées ce mardi 12 septembre 2017 par Reuters, Bosch, premier équipementier automobile au monde, a déclaré prévoir des ventes annuelles de l‘ordre de deux milliards d‘euros dès 2019 pour ses systèmes d‘aide à la conduite, grâce à une croissance supérieure à celle du marché, attendue à 25% par an.

Les systèmes d‘aide à la conduite permettent notamment le freinage automatique, le maintien du véhicule dans les lignes de circulation et le déclenchement d‘une alarme en cas de danger. Ils ouvrent la voie à la conception de véhicules totalement autonomes.

Bosch, également fabricant d‘appareils ménagers et de produits industriels, prévoit une croissance de son activité automobile dans son ensemble de 7% à 47 milliards d‘euros cette année.

D’après la même source, le groupe allemand mise pour cela sur la transition vers les véhicules électriques, notamment en Chine où il dispose déjà d‘une importante part de marché. Bosch fournit également à Deutsche Post DHL, la poste allemande, le système de transmission de ses “Streetscooters” destinés à la livraison de colis en ville.

par -

Temps parfois nuageux sur la plupart des régions avec pluies isolées sur l’extrême Nord et les régions Est, ces pluies seront temporairement orageuses et en quantités plus importantes sur les régions côtières du Sud le matin.
Vent de secteur Nord assez fort à fort de 40 à 60 km/h près des côtes et sur le sud avec phénomènes locaux de sable, faible à modéré de 15 à 30 km/h ailleurs et dépassant temporairement 80 km/h sous orages.
Mer forte à très forte dans le Golfe de Gabès et agitée à très agitée sur les autres côtes.
Températures maximales comprises entre 25 et 29°C sur le nord, les hauteurs et les régions côtières et entre 30 et 35°C sur le reste du pays.
Prévisions pour Samedi 09 Septembre 2017
Temps peu nuageux sur la plupart des régions à partiellement voilé sur les régions ouest.
Vent de secteur Sud faible à modéré de 15 à 30 Km/h puis se renforçant relativement l’après-midi près des côtes Est et atteignant 45 Km/h.
Mer peu agitée à agitée sur les côtes Est.
Températures maximales comprises entre 28 et 32°C sur les hauteurs et les régions côtières et entre 32 et 37°C ailleurs.

par -

Le temps sera jeudi partiellement voilé à nuageux sur l’extrême nord-ouest l’après midi avec averses et orages isolés. Vent de Sud-Est assez fort à fort de 35 à 50 km/h près des côtes et sous orages, faible à modéré de 15 à 30 km/h sur le reste du pays.

Mer agitée à très agitée. Les Températures maximales seront comprises entre 31 et 36°C sur les régions côtières Est et les hauteurs et entre 36 et 41°C ailleurs avec coups locaux de Sirocco.

Prévisions pour vendredi 1er septembre

Quelques nuages sur la plupart des régions, ces nuages seront plus abondants en fin de journée sur le nord avec possibilité de quelques pluies faible et locales en cours de soirée.
Vent de secteur Est sur le nord et de secteur Sud sur le centre et le sud; assez fort de 30 à 40 km/h près des côtes Est et faible à modéré de 15 à 25 km/h ailleurs. Mer peu agitée à localement agitée sur les côtes Est.
Les Températures maximales comprises entre 32 et 37°C sur les régions côtières Est et les hauteurs et entre 37 et 42°C sur le reste du pays avec coups locaux de Sirocco.

par -

Ciel peu nuageux devenant partiellement voilé, l’après-midi, sur la plupart des régions.
Vent de secteur Est faible à modéré de 15 à 30 km/h puis se renforçant relativement l’après-midi près des côtes nord et atteignant 50 km/h.

La mer sera peu agitée à agitée sur le Nord. Les températures maximales seront comprises entre 32 et 36 degrés dans les régions côtières Est et les hauteurs et entre 37 et 41 degrés dans le reste du pays avec coups locaux de Sirocco.

-Prévisions pour Jeudi 31 Août 2017

Temps partiellement voilé sur l’ensemble du pays. Vent de Sud-Est assez fort de 40 à 50 km/h près des côtes et faible à modéré de 15 à 25 km/h à l’intérieur du pays.
La mer sera agitée. Les températures maximales seront comprises entre 31 et 35 degrés dans les régions côtières Est et les hauteurs et entre 36 et 41 degrés ailleurs avec coups locaux de Sirocco.

par -

Ciel partiellement voilé puis peu nuageux sur la plupart des régions. Vent de secteur Est faible à modéré de 15 à 25 km/h. Mer peu agitée et les températures maximales seront comprises entre 32 et 36 degrés dans les régions côtières Est et les hauteurs et entre 37 et 41 degrés ailleurs avec coups locaux de Sirocco.

Prévisions pour Mercredi 30 Août 2017

Ciel dégagé à peu nuageux sur la plupart des régions. Vent de secteur Est faible à modéré de 15 à 25 km/h puis se renforçant relativement près des côtes Nord et atteignant 40km/h. Mer peu agitée à localement agitée sur le nord et les températures maximales seront comprises entre 32 et 37 degrés dans les régions côtières Est et les hauteurs et entre 38 et 42 degrés sur le reste du pays avec coups locaux de Sirocco.

par -

Temps peu nuageux sur l’ensemble du pays. Vent de secteur Est assez fort à fort de 35 à 50 km/h près des côtes nord et faible à modéré de 15 à 30 km/h ailleurs.
Mer agitée à très agitée sur le nord et peu agitée à localement agitée sur les autres zones.
Températures maximales comprises entre 30 et 35 °C sur les régions côtières et les hauteurs et entre 35 et 40°C ailleurs.
Prévisions pour Samedi 26 Août 2017
Quelques nuages sur la plupart des régions.
Vent de secteur Sud sur le nord et le centre et de secteur Est sur le sud assez fort de 30 à 50 km/h près des côtes nord et faible à modéré de 15 à 30 km/h ailleurs.
Mer agitée sur le nord et sur les autres côtes.
Températures maximales comprises entre 30 et 35°C sur les régions côtières Est et les hauteurs et entre 35 et 40°C sur le reste du pays.

 

Le meilleur des RS

Ancien responsable à différents postes en matière de communication, enseignant en journalisme et journaliste, Fethi Houidi est ce matin d’humeur massacrante. Beaucoup le comprendraient...

INTERVIEW

Il n’est pas le ministre des Finances, mais il en connait tous les arcanes. C’est un survivant du gouvernement «Essid» et il est l’homme...

AFRIQUE

INVESTOUR a réuni près de 30 ministres africains du tourisme pour débattre et échanger des expériences concernant le développement du secteur sur le continent....

Reseaux Sociaux

SPORT

L'entraîneur tunisien Faouzi Benzarti va succéder au Marocain Hussein Ammouta à la tête du Widad Casablanca, annonce le club champion d'Afrique en titre, vendredi. Benzarti,...