Tags Posts tagged with "produits"

produits

par -

Dans un communiqué, l’UTICA a indiqué que le marché tunisien est inondé de jus et de boissons gazeuses en provenance de l’Algérie. Ces produits bénéficient de l’exonération des droits de douane à leur entrée en Tunisie, ce qui n’est pas le cas des produits tunisiens à leur entrée en Algérie.

L’Utica a, à ce propos, expliqué que selon le principe de réciprocité, les produits tunisiens ne devraient pas être soumis à un droit de douane à leur entrée en Algérie alors qu’ils le sont à un taux de 30% .

La chambre syndicale des producteurs de boissons non alcoolisées demande instamment aux autorités tunisiennes d’intervenir afin de faire respecter le principe de réciprocité de façon à ce que les échanges se rétablissent et se développent sur une base équitable.

Il convient de rappeler que l’Algérie avait interdit l’importation de 24 produits alimentaires et industriels sur son sol. Cette restriction des importations peut être vue comme un moyen de contrer la baisse des réserves de changes due à la chute des cours du brut.

On trouve dans la liste des produits alimentaires interdits d’importation : les sauces, les préparations pour soupes, le pain, les pizzas, les pâtes alimentaires, les fruits secs et arachides, les jus de fruits, les eaux et les confitures.

Du côté des articles industriels, l’exportation des produits suivants vers l’Algérie est désormais interdite : les articles de robinetterie, les transformateurs électriques, les briques et tuiles, les tapis, les produits finis en plastique et les meubles.

par -

Consciente des difficultés du citoyen tunisien qui ne cesse de constater impuissant la baisse de son pouvoir d’achat d’une part, et de l’inflation incontrôlée des prix des biens de consommation d’autre part, l’enseigne mg vient de lancer le vendredi 7 juillet 2017 sa séduisante opération « el Makina ».

Cette belle initiative d’une enseigne, qui a toujours essayé de répondre positivement aux attentes de ses clients, consiste à baisser les prix de 350 produits et les geler, pour une période s’étalant sur une année, et ce à l’échelle nationale.

Ainsi des produits alimentaires (l’eau, les boissons gazeuses, les jus, les huiles végétales, les conserves, les fromages, les œufs, les produits de petit déjeuner, les biscuits, les gouters…), aux produits de nettoyage, d’entretien et de parfumerie…ce sont quelque 350 articles répondant aux besoins quotidiens du consommateur qui seront concernés par la baisse et le gel des prix.

Avec « el Makina “, l’objectif serait de séduire les clients de mg en boostant leur pouvoir d’achat. Elle vise également à renforcer le principe de proximité de mg avec ses clients et de maintenir son engagement pour des prix toujours plus bas sur le marché.

Grâce à cette opération Appelé «el Makina », le consommateur bénéficie d’une réduction immédiate sur les achats de ces produits, ce qui lui permet soit d’économiser sur son budget mensuel, soit d’acheter plus d’articles avec le même budget, à la différence des promotions, le consommateur ne devra pas attendre qu’un produit soit en promotion pour bénéficier d’une baisse de prix sur une période courte, mais pourra bénéficier de son prix tout au long de l’année et ainsi mieux gérer son budget.

Soucieuse toujours de la bourse des consommateurs, mg à travers « el Makina », renforce son implication dans l’amélioration indirecte mais tangible du pouvoir d’achat du citoyen tunisien à une période où sa bourse est malmenée de toutes parts.

Une façon marquée par le côté, à la fois, chimérique et réel, qui donne libre cours à l’imagination du client. Il se prendra au jeu pour détecter le mystère engendré par la machine (el Makina) qui prend tout son halo théâtral dans les magasins.

C’est donc du souci de soulager un tant soit peu la bourse des consommateurs que naquit l’opération “el Makina”. Depuis des années, l’enseigne a toujours été soucieuse de fournir aux consommateurs les prix les plus bas et, à travers « el Mekina » mg renforce son implication par cette initiative dans un contexte économique ou les prix ne cessent d’augmenter.

par -

Le ministre de l’industrie et du Commerce, Zied Laadhari, a fait savoir que 80% des produits importés de Turquie ont une vraie utilité pour la Tunisie..

Et d’ajouter que des appareils et des machines industriels font partie de ces produits importés, vu que les usines tunisiennes recherchent le rapport entre la qualité et le prix.

Ce n’est pas la première fois que Laadhari défend de la sorte les produits turcs, il avait déclaré dernièrement que si la Turquie prospère en Tunisie, c’est parceque ce qu’elle propose est de qualité, compétitif et que le pays a une vraie stratégie de pénétration sur notre marché, ce qui n’est pas le cas de la Tunisie. Rappelons également que l’ex-secrétaire d’Etat au Commerce, Fayçal Hafiane, avait été limogé principalement pour avoir crié sur les toits le poids de la Turquie dans le déficit commercial de la Tunisie et pour avoir critiqué son patron, Zied Laadhari, pour son inaction face à cette “invasion turque”…

5 entreprises tunisiennes, sous la houlette de l’ambassade de Tunis en Irak, exposent actuellement leurs produits au salon de l’agroalimentaire en Irak. Il s’agit de la société des conserves (ton et sardines) et d’huile végétale et 4 autres spécialisées dans l’huile de tournesol, les équipements agricoles, l’électricité et le tourisme.

Il s’agit de la première participation de la Tunisie à ce salon, après celle de l’année 2003, ce qui annoncé le retour des entreprises et des produits tunisiens sur le marché irakien, qui reste le plus important marché dans la région du Moyen-Orient et dans le monde en général.

Le marché tunisien jouit en effet d’une excellente réputation sur ce marché, qui importe la plupart de ses besoins en agroalimentaire.

Le pavillon tunisien a connu une forte affluence de la part des responsables irakiens, avec à leur tête le ministre du Commerce par intérim, Salmane Jemili ainsi que les visiteurs du salon. Le pavillon tunisien a également connu une importante couverture médiatique locale. C’est ainsi que “Le jour de la Tunisie” sera  organisé jeudi 3 novembre 2016. En marge de cette journée, des séances de dégustation de plats et pâtisseries tunisiennes traditionnelles seront organisées à cette occasion.

La participation de la Tunisie à ce salon sera une occasion pour les Tunisiens de nouer des contacts et des partenariats avec des hommes d’affaires irakiens.

par -

Le chargé de communication auprès du ministère du Commerce, Abdel Monem Baccari a déclaré ce lundi 4 avril  2016 à Africanmanager, que durant le seul mois de mars dernier, les unités de la brigade de contrôle économique ont mené 1750 visites de prospection dans plusieurs marchés relevant du gouvernorat de l’Ariana.

Lors de ces visites, 286 procès ont été rédigés pour divers infractions ( factures, hausse des prix de vente de produits de consommation…).

Il a ajouté que de nombreux produits de consommation ont été saisis dont 560 kg de formages avariés et 564 boîtes de tomates périmées.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Le président français, Emmanuel Macron, est décidément très actif sur le contient africain. Après avoir parrainé la force conjointe anti-djihadiste des pays du Sahel,...

Reseaux Sociaux