Tags Posts tagged with "sauvetage"

sauvetage

par -

Pendant une opération de sauvetage en mer Méditerranée survenue le 23 mai, la garde côtière libyenne s’est approchée des embarcations en détresse, a intimidé les passagers et a ensuite tiré des coups de feu en l’air, menaçant la vie des gens et créant le chaos, selon les organisations humanitaires Médecins Sans Frontières (MSF) et SOS Méditerranée, dont les équipes ont été témoins du violent incident.

Les équipes de MSF et de SOS Méditerranée ont été informées de la position des embarcations en détresse et ont distribué des gilets de sauvetage aux passagers en préparation de leur sauvetage. Plus d’une vingtaine de passagers ont été transférés à bord de l’Aquarius, le navire de recherche et sauvetage exploité conjointement par les deux organismes. Les autres passagers ont dû patienter avant d’être rescapés, car les équipes ont dû aller prêter assistance à un autre bateau en détresse qui était dans une situation encore plus précaire.

Entre-temps, un navire de la garde côtière libyenne équipé d’armes s’est approché. « Deux garde-côtes libyens, en uniformes et armés, sont montés à bord de l’un des bateaux pneumatiques. Ils ont pris des téléphones, de l’argent et d’autres biens appartenant aux passagers », a expliqué Annemarie Loof de MSF.

 « Les passagers ont paniqué et se sont sentis menacés, terrifiés par la conduite agressive des garde-côtes libyens ». Cela a provoqué une panique générale, qui s’est terminée avec plus de 60 personnes à la mer.

« Beaucoup de passagers – qui heureusement avaient déjà reçu des gilets de sauvetage avant que les coups de feu ne commencent – ont sauté à la mer, apeurés », a-t-elle ajouté. « Nos équipes ont repêché 67 personnes dans l’eau pendant qu’on tirait dans les airs. C’est un miracle que personne ne se soit noyé ou n’ait été blessé ».

« Les garde-côtes libyens se sont montrés très peu intéressés par le bien-être des gens à bord des bateaux en détresse », a-t-elle poursuivi. « Leur comportement était imprudent, voire même carrément menaçant, à l’endroit des passagers de ces bateaux ».

« De savoir que la garde côtière libyenne reçoit une formation et un soutien de l’Union européenne rend cet incident d’autant plus perturbant », a souligné Annemarie Loof. « Nous croyons que les autorités italiennes et européennes ne devraient pas soutenir directement ou indirectement la garde côtière libyenne. Ce soutien met des vies en danger ».

Malgré le chaos, les équipes de MSF et de SOS Méditerranée ont réussi à mettre en sécurité 1 004 personnes, y compris un bébé de deux semaines, en les transférant à bord de l’Aquarius.

par -

Les gardes-côtes italiens ont annoncé le jeudi 02 mars 2017 avoir coordonné les opérations de secours d’environ 970 migrants au large de la Libye, selon l’AFP.

Les migrants secourus jeudi se trouvaient à bord de quatre canots pneumatiques, une petite barque en bois et une plus grande.

Avant ces opérations, l’Italie avait déjà accueilli sur ses côtes plus de 13.400 migrants depuis début janvier, soit une hausse de 47% par rapport à 2016 et de 70% par rapport à 2015, même si toute comparaison sur quelques semaines reste délicate, a précisé la mime source.

par -
Selon des agences italiennes

Environ 6055 migrants ont été secourus au large de la Libye, lundi, l’un des chiffres les plus élevés de l’année. Mais 9 ont trouvé la mort, au jour du 3e anniversaire du terrible naufrage de Lampedusa, a annoncé le site L’express.fr

Les migrants étaient entassés à bord de 39 embarcations, essentiellement des canots pneumatiques mais aussi cinq bateaux de pêche avec plusieurs centaines de personnes à bord, et deux radeaux, quasiment tous récupérés à 30 milles nautiques au large de Tripoli, a expliqué la même source.

par -

Le député Hassouna Nasfi a appelé le gouvernement en place à prendre des mesures douloureuses pour sauver du naufrage certaines sociétés publiques.

Intervenant ce mardi 12 juillet à la séance plénière qui se tient actuellement à l’ARP et consacré également à l’examen du projet de loi relatif à l’accord de garantie d’emprunt permettant à la Tunisie d’avoir accès à hauteur de 500 millions de dollars sur cinq ans aux marchés des capitaux internationaux, le député a justifié son appel par les besoins de plusieurs entreprises publiques.
” Le gouvernement en place est appelé à clarifier sa stratégie par rapport au sauvetage de certaines entreprises publiques comme la Stir”, a dit Hassouna Nasfi, mettant l’accent sur le rôle de ces entreprises dans la relance de l’économie tunisienne.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux