Sonia Ben Cheikh va sauver la Siphat

Sonia Ben Cheikh va sauver la Siphat

par -

Le ministère de la Santé a décidé de créer une commission mixte, composée des membres de la fédération générale de la santé et de représentants du ministère, qui sera chargée d’élaborer un plan d’action à même d’assurer le sauvetage de la Société des industries pharmaceutiques de Tunisie (SIPHAT), selon un communiqué publié hier mercredi par le ministère à l’issue d’un entretien entre la ministre de la Santé par intérim, Sonia Ben Cheikh et le secrétaire général de la fédération de la santé, Othman Jallouli.

La SIPHAT n’est plus en mesure d’acheter le principe actif pour fabriquer les médicaments en raison des difficultés financières, a signalé Jallouli, précisant que la pharmacie centrale possède 66 pour cent du capital de la société.

La crise financière que connait la SIPHAT constitue une menace pour le secteur des médicaments étant donné qu’elle approvisionne les structures de la santé et assure environ la fabrication de 70 médicaments à forte consommation en Tunisie”, a-t-il ajouté.

Le secrétaire général de la fédération a fait porter la responsabilité de la crise financière de la société au gouvernement, car a-t-il dit il n’y a aucune volonté politique pour sauver la SIPHAT qui assure environ entre 8 et 10 pour cent de médicaments sur le marché national.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire