Tags Posts tagged with "sécurité informatique,"

sécurité informatique,

par -

Selon l’agence Reuters, des experts en sécurité informatique ont décelé des éléments susceptibles de lier la Corée du Nord à la cyberattaque mondiale qui a infecté plus de 300.000 ordinateurs dans 150 pays depuis vendredi.

Symantec et Kaspersky, deux poids lourds de la sécurité informatique, examinent des éléments qui pourraient relier la gigantesque attaque informatique à des logiciels développés par la Corée du Nord.

Les deux sociétés disent que certaines lignes de code utilisées dans le développement d’anciennes versions du rançongiciel WannaCry apparaissent également dans des programmes développés par le groupe Lazarus soupçonné par de nombreux chercheurs d’être géré par la Corée du Nord.

Le “rançongiciel” WannaCry s’est principalement répandu par le biais de messages malveillants, et a affecté des usines, des hôpitaux, des commerces et des écoles du monde entier.

Il est cependant trop tôt pour établir l’implication de la Corée du Nord à partir des éléments publiés sur Twitter par un chercheur en sécurité informatique de Google, Neel Mehta, ont dit les deux groupes.

Des responsables de sécurité informatique américains et européens ont confié à Reuters, sous couvert de l’anonymat, que la Corée du Nord n’était pas exclue de la liste des suspects.

par -

Une convention portant exploitation de deux brevets d’invention dans le domaine de la sécurité informatique et de l’amélioration de son efficience dans les réseaux de haute capacité a été signée, dimanche, entre l’Ecole supérieure des Communications de Tunis (Sup Com) et l’entreprise française “Cynapsys technologies” lors des journées de recherche de SUP’COM 2016 organisées le 24 et 25 septembre à Hammamet.
Co-signée par le professeur Adel Bouhoula, Directeur de l’unité de recherche sécurité numérique de l’Ecole “Sup Com” et Mr Mohamed Mondher Ayadi, directeur général de l’entreprise Cynapsys Technologies, cette convention balisera la voie à l’exploitation de deux brevets d’invention dans un secteur porteur qui évolue à une vitesse vertigineuse.
Côté technique, le premier brevet d’invention consiste en la conception d’une nouvelle technologie permettant de renforcer la sécurité des réseaux et de repousser autant que possible les tentatives de piratage et d’infiltration.
Le deuxième, s’inscrivant dans la même perspective, a pour utilité de promouvoir de manière optimale l’efficience des équipements de sécurité informatique à l’heure où le monde connaît une montée en puissance des réseaux à haute capacité.
Ont pris part à cette cérémonie de signature, le ministre des technologies de la communication et l’économie numérique, Mohamed Anouar Maarouf et le secrétaire d’Etat chargé de la recherche scientifique, Khalil Amiri.
Les journées de recherche “Sup Com” constituent une opportunité pour les différentes structures de recherche de SUP’COM pour exposer leurs travaux et perspectives en rapport avec les challenges des Communications 5G, Cloud computing et IoT.
Y ont été invités, les différents acteurs de la recherche scientifique à l’échelle nationale, des experts de renommée internationale et les intervenants du monde industriel dans le secteur des TICs.

par -
Tous les concurrents du système d'exploitation mis au point par Google reculent

Android enchaîne les failles depuis le début de l’année. La dernière en date touche la gestion des connexions TCP dans le noyau Linux de la plateforme et elle concerne un peu plus de 1,4 milliard d’appareils à travers le monde. Il est d’ailleurs fort possible que votre téléphone ou que votre tablette soient concernés, rapporte le site « fredzone.org »

D’après la même source, cette faille a été découverte par plusieurs chercheurs en sécurité et elle a été présentée durant la conférence Usenix 2016, une conférence axée sur l’informatique, l’administration système, le développement et la sécurité.

par -

Les agents de l’Agence nationale de la sécurité informatique (ANSI) ont observé, mercredi, à Tunis, une grève afin de réclamer une augmentation salariale, l’amélioration de leurs conditions de travail et une reconnaissance de leur droit à l’avancement automatique.

Le secrétaire général du syndicat de base de l’agence, M. Hassen Bahri, a déclaré, à la TAP, que cette grève d’une journée est une réponse à la lenteur de l’application, par l’administration, de l’accord, signé depuis le 15 novembre 2011, entre les deux parties.

Les agents ont demandé de trouver des solutions urgentes pour assurer la bonne gestion au sein de l’entreprise, face à l’incapacité de l’administration de garantir la bonne marche de l’entreprise et de ses ressources humaines.

Il a souligné la possibilité pour les agents de l’ANSI (59 agents) d’observer une nouvelle grève si l’administration ne répond pas à leurs revendications.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les États-Unis et le Togo seront co-organisateurs du Forum de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique – Africa Growth...

Reseaux Sociaux