Tags Posts tagged with "sit-inneurs,"

sit-inneurs,

par -

Les sit-inneurs dans la délégation d’El Faouar, à Kébili, demandent au gouvernement et à l”Assemblée des représentants du peuple (ARP) d’activer la mise en oeuvre de leurs réclamations et propositions présentées par le député du gouvernorat de Kébili Fadhel Ben Omrane et de les transmettre au président de République, au chef du gouvernement et à l”ARP.
Le membre de la coordination Mabrouk Khelifi a souligné, dimanche, dans une déclaration à l’Agence TAP que leur sit-in se poursuit pacifiquement jusqu’à maintenant, mettant en garde le gouvernement contre une escalade de leur mouvement “au cas où ils ne reçoivent aucune réponse, dans les meilleurs délais, à leurs demandes”.
Khélifi a fait remarquer que l’un des sit-inneurs d’El Faouar a entamé, samedi, une grève de la faim ouverte.
Fadhel Ben Omrane (mouvement Nida Tounes) avait rendu visite aux sit-inneurs d’El Faouar le 24 juin 2017 et pris connaissance de leurs requêtes, préoccupations et suggestions.
Suite à cette visite, le député a envoyé le 29 juin 2017 un mémorandum au président de la République, au chef du gouvernement et au président de l’ARP, leur demandant d’exposer la question au plus vite au bureau de l’Assemblée pour son examen, estimant que l’intervention de l’Assemblée dans le dossier permettra un retour de la confiance en l’Etat.
Ben Omrane a critiqué le manque de vision du gouvernement non seulement concernant l’examen du dossier du gouvernorat de Kébili mais également des autres régions, lit-on dans le mémorandum.
Il s’est également insurgé dans une déclaration, dimanche, à l’Agence TAP contre l’absence des autorités régionales, particulièrement le gouverneur de Kébili, premier responsable de la région et des autres concernés directement par le sujet lors de la séance de travail organisée au siège du ministère de l’agriculture le 22 juin 2017, en présence de plusieurs ministres et représentants de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) , soulignant que “personne n’a idée du thème traité ni de l’accord convenu à l’occasion de cette réunion”.
Les demandes des sist-inneurs depuis un mois à El Faouar (gouvernorat de Kébili) sont le renforcement du développement et de l’emploi dans la région, notamment la création de projets publics, l’amélioration de la capacité d’accueil de la société de l’environnement, le renforcement des actions sociales et économiques des sociétés pétrolières dans la région à travers l’augmentation des financements alloués à cet effet, outre la création de filiales y afférent dans le gouvernorat.
Le député a, par ailleurs, présenté dans le cadre du mémorandum plusieurs propositions en vue de la résolution des problèmes de la région ainsi que celles des autres régions en général.
Le gouvernorat de Kébili connaît plusieurs sit-ins dans les zones de production de pétrole, à l’instar d’El Faouar où les deux pompes de transport du gaz et du pétrole des sociétés “Brunico” et “Winstar” ont été fermées.

par -
«Ils doivent partir avant qu’ils ne soient enterrés»

«Ils doivent partir avant qu’ils ne soient enterrés», a crié, vendredi soir, Hamza Hamza, membre du Conseil de la Choura du Mouvement Ennahdha, en allusion aux sit-inneurs de l’opposition, rapporte Tap.

Et d’ajouter que ces sit-inneurs « cherchent à nous faire taire et à éteindre les flammes de notre révolution qui ne peuvent être étouffées», a-t-il accusé du haut d’une tribune installée à la place du Bardo où campent our le 6éme jour consécutif deux groupes de sit-inneurs : le premier appelle à la dissolution de l’Assemblée nationale constituante et du gouvernement et le second défend la légitimité.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux