Tags Posts tagged with "takfiristes"

takfiristes

par -

Les unités de la brigade des recherches et d’investigations de la Garde nationale de Sousse ont arrêté, vendredi 17 juin 2017, à Enfidha (Sousse) deux éléments “takfiristes”.

L’un d’eux est recherché par la brigade des recherches et d’investigations de la Garde nationale d’El Mnihla, gouvernorat de l’Ariana, pour ” suspicion d’appartenance à une organisation terroriste”.

Le suspect recherché a été placé en garde à vue. Il a reconnu avoir adopté la pensée takfiriste et fait l’apologie de l’organisation terroriste Daech à travers des posts et vidéos sur les réseaux sociaux incitant au terrorisme.
Une enquête a été ouverte sur l’affaire.

par -

Les unités de la Garde Nationale relevant des différents districts du territoire de la République ont saisi 79 voitures et camions recherchés, ainsi que 14 fusils de chasse et 262 cartouches de plusieurs calibres, et ce durant la période du 19 au 25 février 2017. C’est ce qu’a été indiqué dans un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Durant cette même période, trois tentatives d’immigration clandestine ont été déjouées, résultant l’arrestation de 21 individus et 117 tentatives de contrebande ont été avortées. Les marchandises saisies sont estimées à plus de 4 millions de dinars.

Quatre éléments takfiristes ont été également arrêtés et ce pour appartenance à une organisation terroriste, indique le même communiqué.

par -

Deux takfiristes ont été appréhendés, vendredi, à Oued Nekrif à Remada, gouvernorat de Tataouine, par les unités de la Garde nationale.
Au cours de l’interrogatoire, mené par la brigade des recherches et d’investigation de la Garde nationale, ils ont reconnu avoir tenté d’entrer clandestinement dans le territoire libyen pour rejoindre des groupes terroristes.
Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, publié, samedi, les deux individus ont été placés en garde à vue. Ils sont poursuivis pour appartenance à une organisation terroriste.
Un autre salafiste takfiriste a été interpellé, vendredi, à Sidi Ali Ben Aoun (gouvernorat de Sidi Bouzid), en possession d’une banderole portant le logo du groupe terroriste de Daech et de séquences vidéo et commentaires faisant l’apologie de ce groupe, indique la même source.
L’individu en question a été également placé en garde à vue et est poursuivi pour suspicion d’appartenance à une organisation terroriste.

par -

Les unités de la Garde Nationale ont arrêté trois salafistes ‘takfiristes’ à Sidi Bouzid. D’après un communiqué rendu public, ces derniers ont publié des vidéos de propagande des organisations terroristes. Toujours selon la même source, ces éléments lors de leur interrogatoire ont reconnu les faits qui leur sont reprochés.
Le parquet a par la suie autorisé leur garde à vue et une enquête judiciaire a été ouverte, lit-on dans le même communiqué.

par -

Les unités sécuritaires à Sfax ont réussi à démanteler une cellule terroriste active dans tout le territoire tunisien, composée de 6 individus takfiristes. Ces derniers ont fait l’éloge de l’organisation terroriste Daech.

Selon un communiqué rendu public dimanche 17 avril 2016, le ministère de l’Intérieur a indiqué que le suspect principal a été arrêté à Sousse. Il s’agit d’un élément salafiste takfiriste qui venait de rentrer de Syrie.

Le premier suspet appartient à une cellule terroriste formée par une femme, habitant à Sousse, déjà arrêtée dans une affaire de terrorisme, indique le communiqué.

par -

Deux takfiristes ont été arrêtés à Béja, indique le ministère de l’Intérieur. Dans un communiqué publié mercredi, le département indique que suite à des informations parvenues aux services de sécurité, une descente a été effectuée dans une habitation inoccupée dans la ville de Testour où se retranchaient les deux suspects. Ces derniers auraient avoué lors de l’interrogatoire être en contact avec des membres takfiristes et qu’ils s’apprêtaient à se faire exploser.

par -

Les unités de la Garde Nationale ont arrêté, dans la soirée du jeudi 24 mars deux éléments takfiristes, suspectés d’être impliqués dans l’opération terroriste survenue le 7 mars dernier à Ben Guerdane du gouvernorat de Médenine, rapporte Mosaïque Fm.

Les deux suspects ont été transférés devant l’unité de recherches de la Garde Nationale.

Rappelons que des affrontements avaient éclaté à l’aube du 7 mars, lorsque des groupes terroristes ont tenté de prendre d’assaut la ville de Ben Guerdane.

par -

L’endoctrinement des enfants pour en faire de futur jihadistes commence très tôt . C’est dans ce contexte que des groupes terroristes en Tunisie ont exploité de nombreux adolescents, âgés entre 16 et 21 ans, pour la collecte d’informations bien détaillées sur les déplacements des différentes unités sécuritaires.

Des investigations sécuritaires ont démontré que ces enfants  ont été chargés d’un travail de renseignement, surtout la surveillance des déplacements des agents de sécurité, de l’armée, des journalistes ainsi que des hommes politiques . Les commanditaires soudoyaient les enfants et  les menaçaient de mort s’il n’exécutaient pas leurs ordres.

Selon des chiffres annoncés par le ministère de l’Intérieur, en 2014, les éléments terroristes avaient mobilisé  en 2014, près de 290 enfants dans leurs plans visant des attaques terroristes contre des agents de sécurité.

Le MI avait également annoncé que les unités sécuritaires ont récemment procédé à l’arrestation d’un adolescent handicapé âgé de 14 ans. Ce dernier a été exploité par des éléments terroristes pour contrôler et détecter les déplacements des agents sécuritaires dans le gouvernorat de Sidi Bouzid.

Face à ce danger imminent, le gouvernement tunisien devrait s’efforcer davantage de faire tout son possible pour protéger les enfants essentiellement dans les zones intérieures de la Tunisie, car ces adolescents seront toujours une proie facile pour les cellules dormantes.

ONU : Les enfants sont utilisés comme boucliers humains

Dans de nombreuses vidéos de propagande partagées sur les réseaux sociaux  il a été établi que le mouvement Daech se vante de transformer des enfants en lionceaux, à qui ils apprennent leur vision déformée du Coran, le maniement des armes…

Dans le même contexte, des rapports récemment publiés par l’ONU ont relevé que des milliers d’enfants syriens et Irakiens, ont été enlevés par les groupes terroristes de Daech afin de les exploiter dans des attentats terroristes et même de les transformer  en “boucliers humains” pour protéger les installations de l’EI des frappes aériennes syriennes et américaines.

par -

Les services centraux de la direction générale de renseignements et des recherches ont récemment procédé à l’arrestation de 11 individus takfiristes originaires de Tunis. Selon les données communiquées par le ministère de l’Intérieur, ces individus sont soupçonnés d’opérer dans un réseau d’envoi de jeunes Tunisiens en Syrie en collaboration avec des contrebandiers  de nationalité tunisienne  et algérienne et ce à travers l’utilisation des timbres de voyages  falsifiés .

L’un des takfiristes arrêtés par les unités sécuritaires appartenait à une cellule terroriste visant l’assassinat d’un grand nombre de personnalités. Il a été recherché par les unités sécuritaires, a ajouté  la même source.

On rappelle que le porte-parole du ministère de l’Intérieur (MI), Walid Louguini, avait déclaré, que de grandes mesures ont été prises contre des menaces terroristes visant des institutions vitales sises à l’avenue Habib Bourguiba, à la Kasbah.Le responsable avait affirmé que les terroristes ont également planifié des attaques contre des  médias et des entreprises, comme « Teleperformance ».

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les États-Unis et le Togo seront co-organisateurs du Forum de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique – Africa Growth...

Reseaux Sociaux